Istanbul

SALON DU LIVRE D'ISTANBUL – Il ouvre ses portes ce samedi

 

Avides lecteurs, amateurs d’ouvrages spécialisés, inconditionnels des salons du livre… Celui d’Istanbul vous attend à partir de ce week-end. Ne manquez pas cette occasion de rencontrer les auteurs pour des débats et dédicaces

Istanbul accueille du samedi 17 au dimanche 25 novembre son 31e Salon international du livre, au centre d'exposition Tüyap, à Beylikdüzü (Büyükçekmece). Toutes les grandes maisons d'édition turques seront présentes, de même que celles spécialisées dans la littérature jeunesse, les encyclopédies, les livres religieux ou encore pour les étudiants.

Les Pays-Bas seront cette année à l'honneur mais la France ne sera pas en reste. Le Lycée Notre Dame de Sion (NDS) tiendra, comme à son habitude, un stand en collaboration avec l'Association des diplômés de l'école.

Le samedi 17 novembre entre 15h15 et 16h15, l’association organise un débat sur “Le rôle de la littérature pour enfants dans la formation de la personnalité'” au salon Büyükada, avec la participation de Gülten Dayıoğlu (écrivaine spécialiste des livres d'enfant et de jeunesse, écrivain d'honneur de ce 31ème Salon du livre), Yankı Yazgan, psychiatre pour jeunes et enfants, et Necdet Neydim, écrivain et instructeur. Le débat sera animé par Yazgülü Aldoğan (écrivaine, journaliste, ancienne de NDS).

Gisèle Durero-Köseoğlu dédicacera également ses livres le samedi 17 et le mercredi 21 novembre de 13h à 17h, stand des Editions GiTa, Salon 2, 602C. Sa pièce de théâtre musical, Janus Istanbul, parue en français au printemps 2012, vient de sortir en turc dans les librairies du pays sous le titre Janus İstanbul’da. Comme la version française, la version turque comporte, avec le livre, un CD des musiques et chansons composées et interprétées par Erol Köseoğlu … mais cette fois, en turc.

Fazilet Doğan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) jeudi 15 novembre 2012

A noter : Fazilet Doğan, ancienne du lycée, vous accueillera au salon numéro 4, stand 207.
Comment s’y rendre ? Les infos sur le site internet du salon. Quelques navettes gratuites sont également proposées aux visiteurs.

À ENTENDRE SANS ATTENDRE – Le Yaybahar : instrument insolite qui défie les règles du son

Le Yaybahar est un instrument acoustique, créé seulement à partir d’une corde et d’une caisse de résonance, qui produit une musique à la fois surprenante et envoûtante. Il offre une palette de sons variés, inattendus, si bien que même son auteur – Görkmen Şen – ne cesse de s’en étonner. Alliant musiques traditionnelle et moderne, l’artiste incite celui qui l’écoute au voyage hors du temps et de l’espace. Dialogue avec Görkmen Şen.
A la une

VIVRE EN FAMILLE - Une association française prix Balzan pour l'humanité

L’association française "Vivre en Famille" a reçu le prix Balzan pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples, au Palazzo del Quirinale, en présence de Giorgio Napolitano, président de la République italienne. Une reconnaissance pour cette ONG qui se bat pour les adoptions d’enfants handicapés, mais aussi pour garantir des lieux d’accueil, des écoles et des centres de soins en Afrique.
France/Monde
En direct d'Europe
Turin - actualité italie

BANLIEUES – Le malaise italien

Le mois de novembre a été marqué par de fortes tensions à la périphérie de quelques grandes villes italiennes. L’agitation, amplement…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Vilard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XIVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.