Istanbul

SALON DU LIVRE D'ISTANBUL – Il ouvre ses portes ce samedi

 

Avides lecteurs, amateurs d’ouvrages spécialisés, inconditionnels des salons du livre… Celui d’Istanbul vous attend à partir de ce week-end. Ne manquez pas cette occasion de rencontrer les auteurs pour des débats et dédicaces

Istanbul accueille du samedi 17 au dimanche 25 novembre son 31e Salon international du livre, au centre d'exposition Tüyap, à Beylikdüzü (Büyükçekmece). Toutes les grandes maisons d'édition turques seront présentes, de même que celles spécialisées dans la littérature jeunesse, les encyclopédies, les livres religieux ou encore pour les étudiants.

Les Pays-Bas seront cette année à l'honneur mais la France ne sera pas en reste. Le Lycée Notre Dame de Sion (NDS) tiendra, comme à son habitude, un stand en collaboration avec l'Association des diplômés de l'école.

Le samedi 17 novembre entre 15h15 et 16h15, l’association organise un débat sur “Le rôle de la littérature pour enfants dans la formation de la personnalité'” au salon Büyükada, avec la participation de Gülten Dayıoğlu (écrivaine spécialiste des livres d'enfant et de jeunesse, écrivain d'honneur de ce 31ème Salon du livre), Yankı Yazgan, psychiatre pour jeunes et enfants, et Necdet Neydim, écrivain et instructeur. Le débat sera animé par Yazgülü Aldoğan (écrivaine, journaliste, ancienne de NDS).

Gisèle Durero-Köseoğlu dédicacera également ses livres le samedi 17 et le mercredi 21 novembre de 13h à 17h, stand des Editions GiTa, Salon 2, 602C. Sa pièce de théâtre musical, Janus Istanbul, parue en français au printemps 2012, vient de sortir en turc dans les librairies du pays sous le titre Janus İstanbul’da. Comme la version française, la version turque comporte, avec le livre, un CD des musiques et chansons composées et interprétées par Erol Köseoğlu … mais cette fois, en turc.

Fazilet Doğan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) jeudi 15 novembre 2012

A noter : Fazilet Doğan, ancienne du lycée, vous accueillera au salon numéro 4, stand 207.
Comment s’y rendre ? Les infos sur le site internet du salon. Quelques navettes gratuites sont également proposées aux visiteurs.

LES RDV DE L’ÉCO – Efy Paskalidès : “C’est une grande fierté d’approvisionner en livres toutes les écoles de Turquie !”

Efy Paskalidès est la directrice de la librairie EFY créée en 1988. Elle fut pendant de nombreuses années employée chez Hachette à Istanbul, avant d’ouvrir sa librairie. En véritable passionnée, elle s’est imposée comme une référence du marché du livre en Turquie. Cela fait près de cinquante ans qu’Efy Paskalidés s’épanouit dans ce secteur d’activité. Elle offre à ses clients une sélection d’ouvrages divers et variés : des manuels scolaires aux…
A la une

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie