Istanbul

49E FESTIVAL DU FILM D’ANTALYA – Palmarès et polémique

Güzelliğin On Par' Etmez (Ta beauté ne vaut rien) du réalisateur Hüseyin Tabak a remporté le prix du meilleur film au prestigieux festival international Altın Portakal (Orange d’Or) d’Antalya samedi. L’œuvre décroche également le prix du meilleur scénario, meilleur acteur, meilleur second rôle féminin, meilleure mise en scène et le prix du jury Behlül Dal

Güzelliğin On Par' Etmez raconte l’intégration difficile de Veysel, un garçon de 12 ans présenté comme “moitié Turc, moitié Kurde”, en Autriche, pays où sa famille vient d’émigrer et dont il ne parle pas la langue. Veysel tombe amoureux d’une camarade de classe, Ana, et se lie d’amitié avec un voisin de 20 ans son aîné, Cem, à qui il demande de traduire en allemand son poème préféré, Güzelliğin On Par' Etmez, du grand Âşık Veysel.

L’annonce du palmarès a suscité une polémique lorsque le directeur général en charge du cinéma au ministère de la Culture et du Tourisme, Cem Erkul, a estimé que Güzelliğin On Par' Etmez aurait dû être considéré comme un film autrichien et non turc. Cem Erkul souligne que le long-métrage a concouru au nom de l’Autriche au festival Karlovy Vary 2012, qu’il est enregistré auprès de la Commission du film autrichien (AFC) et que sa société de production (Dor Film) est domiciliée à Vienne.

Les organisateurs du festival rétorquent que Hüseyin Tabak (élève du réalisateur autrichien multi-primé Michael Haneke) possède la nationalité turque et qu’il est aussi producteur du film. Hüseyin Tabak espère trouver grâce à ces récompenses un distributeur en Turquie.

Autres récompenses:

Meilleur film: Güzelliğin On Par' Etmez
Prix spécial du jury: Toprağın Çocukları
Meilleur premier film: Zerre
Meilleur réalisateur: Erdem Tepegöz, Zerre
Meilleur scénario: Hüseyin Tabak, Güzelliğin On Par' Etmez
Meilleur directeur de la photographie: Florent Herry, Pazarları Hiç Sevmem
Meilleure musique: Tamer Çıray, Elveda Katya
Meilleure actrice: Anna Andrusenko, Elveda Katya
Meilleur acteur: Abdülkadir Tuncer, Güzelliğin On Par' Etmez
Meilleur second rôle féminin: Lale Yavaş, Güzelliğin On Par' Etmez
Meilleur second rôle masculin: Tansu Biçer, Küf
Meilleure mise en scène: Christoph Loidl, Güzelliğin On Par' Etmez
Meilleur directeur artistique: Tora Aghabayova, Zerre
Prix spécial du jury Behlül Dal: Yuşa Durak, Güzelliğin On Par' Etmez
Prix spécial du jury Dr. Avni Tolunay: Nimet İnkaya ve  Gila Benezra, Küf

Compétition internationale :

Meilleur film: Aglaya (Krisztina Deák)
Prix spécial du jury: Gülümse (Rusudan Chkonia)

Retrouvez ici le palmarès complet.

Anne Andlauer (www.lepetitjournal.com/istanbul) lundi 15 octobre 2012

À ENTENDRE SANS ATTENDRE – Le Yaybahar : instrument insolite qui défie les règles du son

Le Yaybahar est un instrument acoustique, créé seulement à partir d’une corde et d’une caisse de résonance, qui produit une musique à la fois surprenante et envoûtante. Il offre une palette de sons variés, inattendus, si bien que même son auteur – Görkmen Şen – ne cesse de s’en étonner. Alliant musiques traditionnelle et moderne, l’artiste incite celui qui l’écoute au voyage hors du temps et de l’espace. Dialogue avec Görkmen Şen.
A la une

VIVRE EN FAMILLE - Une association française prix Balzan pour l'humanité

L’association française "Vivre en Famille" a reçu le prix Balzan pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples, au Palazzo del Quirinale, en présence de Giorgio Napolitano, président de la République italienne. Une reconnaissance pour cette ONG qui se bat pour les adoptions d’enfants handicapés, mais aussi pour garantir des lieux d’accueil, des écoles et des centres de soins en Afrique.
France/Monde
En direct d'Europe
Turin - actualité italie

BANLIEUES – Le malaise italien

Le mois de novembre a été marqué par de fortes tensions à la périphérie de quelques grandes villes italiennes. L’agitation, amplement…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Vilard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.