TWITTER – 1,5 million de messages pour sauver les classes préparatoires

 

Ce lundi, la communauté turcophone sur twitter s'est fortement mobilisée en envoyant plus d'1,5 million de tweets se référant au mot-clé #dershanemolmasaydı ("si ma classe préparatoire n’avait pas existé”). Ils protestent contre la disparition redoutée des dershane, ces établissements d'enseignement privé qui préparent les écoliers et lycéens aux examens

Photo lilpete_1, Flickr/CC

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a récemment annoncé son intention de les supprimer d'ici 2013-2014. Selon lui, le système des dershane serait devenu insoutenable pour le système éducatif turc. Les élèves se consacreraient trop aux classes préparatoires lors de leurs dernières années de lycée, au détriment des cours. Autre alternative envisagée : transformer ces structures en écoles privées à part entière.

Or le poids de ces dershane est considérable. L'an dernier, d’après un rapport de l’Union des chambres et bourses de Turquie (TOBB), les revenus générés par le secteur auraient dépassé 1,8 milliard de livres turques. On comptait 4.055 structures offrant des services de tutorat privé en Turquie, pour une fréquentation de plus de 1,2 million d’élèves.

Une vague de protestation
Une campagne sur Twitter a été lancée lundi par sosyalmedya.in, un site de surveillance des réseaux sociaux. Le but était de mesurer les réactions du public aux projets du gouvernement. Un total de 187.362 d’utilisateurs, la plupart hostiles, ont posté 1.672.477 tweets à ce sujet, faisant de #dershanemolmasaydı l’un des “top tweets” (TT) mondiaux. Les arguments les plus récurrents fustigeaient la manière dont, selon eux, le plan envisagé allait surtout handicaper les familles les plus modestes.

Le système éducatif turc repose principalement sur un système d'examens. “L’industrie” des dershane prépare les élèves à ces épreuves de sélection. Les élèves brillants issus de foyers modestes se voient offrir des bourses pour y étudier.

“Sans les classes préparatoires, je ne serais pas ingénieur”
Un utilisateur affirme ainsi que “si les classes  préparatoires n'existaient pas, il me serait probablement impossible d’étudier dans le département des relations internationales de l’Université de Boğaziçi”. Plus virulent, un autre utilisateur de la province de Tunceli (est du pays) clame que “si les classes préparatoires n'existaient pas, je serais probablement dans les montagnes (avec le PKK, ndlr) au lieu d'être un ingénieur."

Les experts sont plus partagés. Pour la plupart d’entre eux, si la suppression des dershane est réalisable à court ou moyen terme, le gouvernement devra apporter rapidement une alternative à ces services privés. A moins qu’il ne choisisse de revoir de A à Z le système d’examens…

Tanguy Quidelleur (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) jeudi 15 novembre 2012

Note: N'hésitez pas à participer au débat dans les commentaires en dessous de cet article.

 
Istanbul

LES RDV DE L'ECO – "J’aimerais que la France entre plus franchement dans le monde du Private-Equity"

Fondée en 2000, par Şevket Sabancı et sa famille, Esas Holding est l'un des premiers groupes d'investissement en capital de Turquie. L'entreprise est concentrée sur les occasions d'investissement en Turquie et à l'étranger. Esas Holding est le plus grand fonds d'actions familial en Turquie, qui investit dans la gestion d'actifs, le capital risque, et les biens immobiliers. Depuis sa fondation, Esas investit dans des domaines très variés comme la…
Une internationale

EXPATRIÉS - Comment bien choisir votre déménageur ?

Un déménagement à l’international est différent d’un simple déménagement en France. Il requiert un savoir-faire spécifique et le respect d’un certain nombre d’étapes à ne pas négliger. Voici quelques conseils pour être certain de vous faire accompagner par un professionnel qualifié.
Actu internationale
En direct d'Europe
Rome - Actualité

LA PHOTO DU MOIS - Les parapluies

Parler de la pluie et du beau temps, quel ennui! Mais tout de même, ma première année à Rome presque terminée, je souris. Dans la ville…
Expat
Expat - Emploi

EMPLOI — La Suède, paradis du travail pour les femmes ?

Entre 2013 et 2015, le nombre de plaintes pour discrimination sexuelle déposées auprès de l’agence publique chargée de ce sujet, a presque baissé de moitié (450 et 290 plaintes, respectivement). Paradoxalement, ce sont les hommes qui portent le plus plainte, à 51-52% des affaires enregistrées ! Cela signifierait-il que les femmes sont arrivées à une position égale, voire dominante, par rapport aux hommes, sur le marché du travail suédois ?

COACHING - Avoir un profil professionnel atypique : quelle chance, j’ai !

L’exemple du profil « atypique » est le parcours professionnel qui n’a pas suivi une ligne droite « cohérente ». Personnellement, je n’ai entendu parler de ce concept que depuis que je vis à l’étranger et depuis quelques années seulement. Plus je regardais et me documentais sur le sujet et plus je m’apercevais qu’effectivement le fait de vivre à l’étranger et de vouloir travailler demande de réinventer sa conception du travail et de ses savoir-faire.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine