PLACE TAKSIM - Des fouilles archéologiques pourraient retarder les travaux

 

Avant de creuser le tunnel, une étude archéologique doit être menée dans la zone. Une perte de temps pour les équipes de construction, qui doivent à présent attendre le feu vert des archéologues…

Les travaux de restructuration de la place Taksim pourraient bien prendre plus de temps que les huit mois initialement prévus. Selon le quotidien Radikal, les machines passeront après les fouilles archéologiques, qui se déroulent sous la supervision du Musée archéologique d'Istanbul. Les entreprises se disent surprises et pestent contre le retard que ces fouilles pourraient entrainer.

Des recherches à la main
Mauvaise nouvelle, donc, pour les entreprises de construction, qui devront prendre leur mal en patience en attendant la fin des recherches archéologiques pour débuter les travaux du tunnel. Selon le journal Radikal, les fouilles seront principalement effectuées à la main.

Huit mois étaient initialement annoncés pour la rénovation de la place, qui doit être rendue piétonne par la construction d’un tunnel souterrain, mais il est impossible de prévoir la durée de ces fouilles. Selon le Musée archéologique d'Istanbul, si des vestiges sont mis à jour, la zone sera élargie. Le personnel du musée a rencontré les représentants de l'entreprise de construction Kalyon, qui a remporté l'appel d'offre pour le projet. Il leur a été clairement signifié que les travaux ne commenceraient qu'une fois les fouilles achevées.

Tombes génoises et sarcophages
Des archives du musée attestent que certains monuments ou objets historiques sont enfouis sous cette zone. Des fouilles réalisées entre 2000 et 2001 ont révélé une série de tombes datant de l'époque génoise aux alentours de l'avenue Cumhuriyet. Selon le musée, ces tombes pourraient s'étendre jusque sous la zone de travaux. Des sarcophages du Vème siècle avaient aussi été découverts au moment de la construction du Centre culturel Atatürk. Ils pourraient se révéler nombreux dans cette zone, expliquent les archéologues.

La municipalité d'Istanbul et la société de construction Kalyon n'ont fait aucun commentaire sur cet événement qui vient ralentir leurs projets. Les travaux avaient commencé fin octobre à l’entrée de la rue Zambak (qui donne sur l’avenue Tarlabaşı) et au niveau de l’hôtel Divan, aux entrées et sorties du futur tunnel. Les accès sont désormais fermés et protégés par des panneaux. La mairie d’Istanbul a annoncé la fermeture partielle à la circulation des alentours de la place.

Ce nouvel épisode vient renforcer les critiques des opposants à cette rénovation, principalement des riverains et des ONG. Le projet s’est notamment attiré les foudres de la chambre des architectes d'Istanbul. L’identité historique de la place s'en trouverait modifiée de manière irréversible selon eux.

Marlène Alibert (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) lundi 12 novembre 2012

 
Istanbul

TÉMOIGNAGES – Etudiants turcs, ils ont fait un Erasmus en France

Ece, Emre, Bilge et Yaprak ont un point commun : comme beaucoup de jeunes francophiles, ces étudiants turcs ont décidé de réaliser un échange Erasmus + dans une université française. Entre difficultés et souvenirs inoubliables, lepetitjournal.com d’Istanbul a recueilli les récits de leurs expériences.
Une internationale

LYCEES FRANÇAIS – Constituer un réseau d’anciens élèves avec l’ALFM

La quatrième édition du Forum mondial des anciens étudiants du réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (FOMA) se tiendra en avril prochain. Le président des associations des anciens des lycées français de l’étranger (ALFM), René Randrianja, fait le point sur les objectifs de son mandat et l’organisation de cet évènement international.
Actu internationale
En direct d'Europe
Athenes Communaute

MOI CARLA - Française à Athènes !

Quand la France débarque à Athènes, le choc est inévitable. Depuis une semaine, je vis à l’heure grecque. Tout un programme ! 
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine