Non imposable, non assujetties à l’ISF, aucune contrainte pendant la période de démembrement, exposition au marché immobilier, diversification du risque ; développer son patrimoine en achetant des parts de SCPI en nue-propriété semble bien être une des solutions de création de revenus complémentaires les plus intéressantes pour les non-résidents.

 

L’achat de parts de SCPI est en soit intéressant dès lors que l’on veut s’exposer au marché immobilier sans en subir les inconvénients liés à sa gestion. En effet, en investissant dans une part de SCPI, vous investissez dans une société (SCPI) qui elle même va investir dans plusieurs biens immobiliers professionnels, bien plus rentables et bien moins volatiles que l’immobilier d’habitation. La SCPI gère tout le parc immobilier à votre place et touche ainsi des loyers qu’elle reverse ensuite aux détenteurs de parts. Les SCPI sont donc d’excellents placements de rendement qui vous permettent de toucher un bon complément de revenu annuel.

Si vous n’avez pas besoin de revenus dans l’immédiat et que vous cherchez un complément de revenus pour votre retraite, alors la nue-propriété est encore plus adaptée à votre situation.

En effet, acheter la nue-propriété revient à acheter 65€ aujourd’hui une part qui  en vaut 100€ : votre capital est alors bloqué pendant 10 ans, mais vous récupérez au terme, la pleine propriété et donc les loyers qui vont avec (de l’ordre de 5.5% en 2012). Ce placement à long terme est donc une excellente façon de préparer sa retraite, sans aucune gestion et sans augmenter ses impôts en France pendant 10 ans.

N’hésitez donc pas à nous contacter pour plus de renseignements, nous sommes à votre service.

Florent VAUDELIN

My Expat

A la une

MATHIEU AMALRIC - "Ma vie est de réaliser des films"

Mathieu Almaric est attendu par une foule d’admirateurs au sous-sol de la Fnac Montparnasse, à Paris, qu’il fréquentait comme vendeur il y a 30 ans. Après sa dédicace pour la sortie en DVD du film La Chambre Bleue, il filera en scooter au théâtre de la Bastille pour jouer dans la pièce Le Moral des ménages. L'acteur qui en est à sa 6e réalisation se confie sur son enfance expatriée qui l’a finalement conduit vers un domaine où il excelle…
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

ENJEUX - "L'Europe a-t-elle manqué le virage du numérique?"

Les Entretiens de Royaumont étaient de retour au Château Royal de Varsovie ce samedi 15 novembre. Des intervenants français et polonais, dont Jacques Attali ou François Fillon, ont constaté que l'Europe a mal négocié ce virage technologique. Ils en appellent à une Europe unifiée numériquement
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.

MATTHIAS FEKL – "Les Français de l’étranger sont un atout extraordinaire"

Deux mois après sa prise de fonction à la tête du secrétariat d’Etat au Commerce extérieur, à la Promotion du tourisme et aux Français de l’étranger, Matthias Fekl souhaite plus que jamais mettre en valeur le potentiel que représente la communauté des Français de l’étranger. Sa stratégie ? Proximité et pragmatisme
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.