Le concours “Unemployee of the year”, lancé à Londres le 18 septembre dernier par la société Benetton, sous l’égide de sa fondation Unhate, s’adresse à tous les jeunes sans emploi (depuis 6 mois au moins) du monde. Des clichés pour combattre les clichés…

Considérant que les jeunes chômeurs sont victimes d’indifférence, voire de stigmatisation de la part de leurs aînés, Benetton les encourage via ce concours à être acteurs du changement de perception à leur égard. C’est ainsi que la campagne de communication qui accompagne le concours met en scène des jeunes sans emploi : un non-réalisateur de films, un non-ingénieur du son ou un non-acteur au look d’actif soigné, à mille lieues de l’image attendue du loser... Lire la suite sur notre édition de Turin

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie