Voyager au Canada en famille avec Voyageurs du Monde

                  

 

Le Canada procure l’ivresse des espaces vierges, mais donne aussi l’exemple d’un rapport plus respectueux et plus sain, au temps, à la nature et… aux autres.

Il y a quelques années, on aurait décrit ce voyage comme un retour aux sources. Aujourd'hui, devant cette immensité que l'homme n'a pas tenté de dominer, on se surprend à rêver non pas d'un passé révolu mais d'un avenir meilleur, plus paisible et moins menaçant... Le Canada donne une leçon d'écologie appliquée, raisonnée. Et parce qu'ils ont su créer cette harmonie et prendre le temps de vivre, les Canadiens sont disponibles pour accueillir avec chaleur leurs visiteurs.

Que l'on ait choisi l'Ouest, l'est, l'été ou l'hiver, on en ramènera non seulement le souvenir ébloui d'une immersion en pleine nature, mais surtout celui de vraies rencontres.

L'Ouest Canadien est une terre d'aventure, si indemne qu'on a le sentiment de l'explorer, de la découvrir. Les contrastes sont époustouflants. Les rocheuses nous transportent en plein western, quant aux les glaciers, leurs strates bleutées sculptées par les vents, nous propulsent dans le grand nord. Une multitude de lacs nous rappellent les nuances infinies des bleus et des verts. On traverse des forêts où les conifères sombres transpercent les nuages, on s'immerge dans le vert tendre, fluorescent des fougères gigantesques du Rim National park, que bordent de larges étendues de plages. La faune est tout aussi variée, le voyage est l'occasion d'observer des ours, des castors, des aigles, de partir en mer à la rencontre des baleines et des orques... On se déplace à cheval, en engin de Vancouver rivalisent avec les montagnes environnantes et sont bordés par l'un des plus grands parcs d'Amérique du Nord.


Ceux qui auront préféré le Québec
ne seront pas lésés. Porté par la poésie teintée de métaphores et d'archaïsmes d'une langue qui est la nôtre, mais nous semble plus vivante, un sentiment de familiarité rend le dépaysement très doux. Ici aussi, bien sûr, lacs, montagnes, forêts, plages rivalisent de beauté. Les enfants sont ravis de voir évoluer librement dans des parcs immenses, caribous, wapitis, et ours.


Depuis le fjord du Saguenay, on observe les mammifères marins. En été, les sportifs auront l'occasion de faire des randonnées à pieds, en VTT et de pratiquer le canoë, le Kayak de mer, ou l'accrobranche. Toute la famille pourra vivre dans des cabanes en rondins, puis dormir sous des tipis ou des tentes de trappeurs, et rencontrer les amérindiens. Ils feront goûter leur nourriture, rythmer leurs danses et découvrir leurs croyances. Les plus jeunes seront soulagés de ramener dans leur chambre un "capteur de rêve" pour filtrer leurs cauchemars et les parents certainement tentés d'instaurer la tradition du "bâton de parole", une fois de retour à la maison.

En hiver, on se perd dans la blancheur immaculée des paysages, on renoue avec le silence, l'odeur et le crépitement du feu dans la cabane en bois. Les promenades en raquette éclairées par des flambeaux, les périples en motoneige ou en traîneau à chiens, la pêche sous glace, et les glissades sur les patinoires naturelles que forment les lacs gelés, rendent le séjour inoubliable... Et comme un seul voyage, ne pourra suffire à vivre toutes ces expériences, on reviendra au Canada !

Découvrez toutes les idées de voyages au Canada proposées par Voyageurs du Monde sur leur site.

 
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine