Primo-investisseurs : 3 raisons de se lancer



L’investissement locatif offre des rendements intéressants, s’adapte à des profils très différents et présente peu de risques. Bien accompagné dans vos démarches, vous êtes sûrs de ne pas rater votre placement d’avenir !

Un investissement sans risque sur le long terme

Choisir d’investir dans l’immobilier, c’est s’éviter pas mal d’embûches. Contrairement à l’achat d’actions, le rendement se calcule beaucoup plus facilement. Aussi, la pierre rapporte toujours plus que d’autres placements classés “sûrs” tels que le livret A ou les assurances-vies. Mais surtout, l’investissement locatif fait bénéficier au maximum de l’effet de levier. L’investisseur se forge un capital au fil des années, sans avoir à apporter une mise de départ importante et sans en sentir les effets sur son budget quotidien.

Ce contenu peut vous intéresser : Tout savoir sur l'effet de levier

En toute cohérence, les Français font pleinement confiance à l’immobilier locatif pour construire leur avenir. Selon l’étude Crédit Foncier - 2016, les trois premières raisons qui les poussent à se tourner vers l’immobilier dans l’ancien sont : la perspective de disposer d’un futur complément retraite (59 %) celle de se constituer un patrimoine (56 %) et la volonté de transmettre le bien à leurs enfants (38 %).
Le secret d’un investissement réussi réside dans la durée et le choix du bien. Un investissement écourté risque de ne pas rapporter beaucoup. Les frais liés à l’emprunt doivent être amortis pour dégager un profit intéressant. Un bel appartement ne suffit pas, il doit être idéalement placé vis-à-vis des transports et des commerces. Le bien doit en plus correspondre aux besoins du marché environnant, c’est-à-dire très souvent un T2 ou un studio dans les grandes métropoles françaises. Ainsi, vous avez la garantie que le bien prendra de la valeur et qu’il se louera sans difficulté.

Peu importe votre âge

Selon l’étude Crédit Foncier - 2016, l’âge moyen des investisseurs locatifs particuliers est de 45 ans. Toutefois, l’opération comporte des avantages à chaque âge de la vie.
Avant 40 ans, l’investissement fait peur mais c’est à cet âge que l’on a les plus de chances de vivre en bonne santé et de voir sa situation professionnelle s’améliorer. Des conditions optimales pour réaliser un investissement sur le long terme. Les jeunes investisseurs s’assurent ainsi de pouvoir s’assurer une entrée régulière de revenus très tôt dans leur vie.
A 40 ans ou à 50 ans, les critères de l’investissement se posent de manière légèrement différente. C’est la période où l’on dispose de la meilleure capacité d’emprunt. D’autant que le remboursement de l’emprunt de la résidence principale peut apporter par une capacité d’épargne supplémentaire. Opter pour emprunt sur 20 ans est le moyen idéal de s’assurer un revenu complémentaire pour sa retraite.

Avancer bien accompagné

Ces derniers mois, les faibles taux d’intérêts ont largement contribué à dynamiser le marché immobilier. Pour être en mesure de distinguer les meilleures offres, mieux vaut donc ne pas partir seul.
My expat, spécialiste de l’investissement locatif pour les expatriés, répond à l’ensemble de vos besoins. Sa plateforme entièrement dématérialisée permet d’échanger en temps réel. Avec la signature électronique, plus besoin de vous déplacer pour officialiser les démarches officielles. Visitez également à distance, jusqu’à trouver le bien de vos rêves que vous pourrez bien sûr faire visiter à un proche ou apprécier en personne si vous le souhaitez. Avec My expat, vous avez enfin la possibilité de réaliser un premier investissement sans risques et… sans difficulté ! 

 

>> Contactez My expat <<

Une internationale
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine
En direct de nos éditions locales