Quand l'expatriation dope les finances

Près de deux tiers des expatriés dans le monde sont propriétaires, et nombre d’entre eux s’accordent sur le fait que vivre à l’étranger est un atout pour concrétiser ses projets immobiliers.


L’impact de l’expatriation sur les finances

Relever le défi d’un départ à l’étranger peut s’avérer être très bénéfique sur le plan des finances. Comme le révèle l’étude 2016 HSBC Expat Explorer*, les expatriés perçoivent le fait de vivre à l’étranger comme un véritable accélérateur pour l’ensemble de leurs investissements, que ce soit pour épargner pour l’éducation de leurs enfants, investir dans l’immobilier ou pour préparer leur retraite.

Pour 29 % des expatriés, vivre à l’étranger les a aidé à mettre de côté pour l’éducation de leurs enfants. Et ils sont 40 % à penser que cela leur a permis de préparer leur retraite plus rapidement que dans leur pays d’origine. Même tendance concernant les investissements sur le long terme : 38 % des sondés affirment que l’expatriation a eu un impact positif pour eux.

Sur le podium des régions concentrant les meilleurs scores : le Moyen-Orient. Les expatriés témoignent du fait qu’ils peuvent s’y assurer un capital bien plus aisément depuis leur arrivée dans la région. Cela se vérifie pour 68 % d’entre eux en Arabie Saoudite, 59 % au Qatar et 53 % au Bahreïn. Dans les “hub financiers”, tels que Singapour, Hong Kong ou la Suisse, les sondés sont une majorité à penser que leur expatriation leur a permis de réaliser plus facilement des investissements et d’épargner sur le long terme.


L’impact de l’expatriation sur l’investissement immobilier

Les expatriés partagent le même avis concernant leurs investissements immobiliers. Selon l’étude, deux tiers d’entre eux sont propriétaires dans leur pays d’origine ou dans leur pays d’accueil. Soit près de 10 % de propriétaires de plus que la moyenne française. Et ils sont 41 % à penser que le fait de vivre à l’étranger leur a permis d’accéder plus rapidement à la propriété, cela tous âges et niveaux de revenus confondus.

Dans plusieurs pays, cela se vérifie tout particulièrement. Au Qatar (61 %), à Oman (54%), en Arabie Saoudite (53%), à Singapore (52%) ou au Canada (51%), les expatriés s’accordent largement pour souligner l’effet bénéfique de vivre à l’étranger pour réaliser leurs projets immobiliers.

Investir dans son pays d’origine est l’option privilégiée au niveau mondial. Quand en moyenne 32 % des expatriés ont choisi de devenir propriétaire dans leur nouveau pays, ils sont 41 % à préférer leur pays d’origine pour réaliser leur investissement immobilier. Au Moyen-Orient, l’écart est encore plus marqué. Les expatriés optent bien plus pour un investissement dans leur pays d’origine (64 %) plutôt que dans leur pays d’accueil (11 %).

La France toutefois fait figure d’exception, pour son plus grand avantage. Près de 70 % des expatriés y résidant choisissent d’y concrétiser leur projet immobilier.


Et vous ?

La situation favorable dans laquelle vous place l’expatriation est une opportunité à ne manquer ! Pour cela, My expat vous propose un service sur mesure pour réaliser votre investissement locatif. Sans jamais avoir besoin de vous déplacer grâce à une communication 100 % dématérialisée, vous êtes accompagné durant toutes les étapes de votre investissement.

De l’analyse de votre capacité d’emprunt à la recherche du bien immobilier et sa gestion locative, nous sommes à vos côtés. Vous décidez et nous réalisons sur place l’ensemble des démarches administratives et financières nécessaires. Si près d’un expatrié sur deux pense que vivre à l’étranger est un avantage pour réaliser un investissement locatif, pourquoi pas vous ?  

>> Contactez-nous <<

*https://www.expatexplorer.hsbc.com/survey/files/pdfs/overall-reports/2016/HSBC_Expat_Explorer_2016_report.pdf

Une internationale

CHRISTINE OCKRENT– "Il y a toute une éducation à entreprendre sur la sélection et la vérification des sources"

Ockrent
Comme toute campagne présidentielle, celle que nous vivons et qui connaîtra son premier dénouement dimanche a connu son lot de critiques envers notre système médiatique et en filigrane, notre fonctionnement démocratique. La semaine de la presse organisée au Lycée Français de Singapour a été l’occasion de nous entretenir avec LA reine de l’info qui a marqué toute une génération, Christine Ockrent. Elle nous parle l’évolution des médias et ses…
 Bleu Blanc Box

HERVÉ HEYRAUD – Une Bleu Blanc Box pour faire plaisir à toute la famille !

Directeur et fondateur du site lepetitjournal.com, le journal des Français et des Francophones à l’étranger, Hervé Heyraud sait de quoi il parle quand il est question d’expatriation. Que ce soit en Asie, ou encore en Amérique du Sud, pendant plus de 13 ans il a exploré d’autres contrées, bien loin de notre Hexagone. Toutes ces années, certains produits ou certaines habitudes bien françaises ont pu lui manquer… L’idée de la Bleu Blanc Box… Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PIERRE VERLUISE – "M. Trump pourrait être une formidable opportunité pour l’Europe"

Contestée par près de la moitié des candidats de cette présidentielle, l’Union européenne n’a jamais semblée aussi fragile. Traversant une crise profonde, la question de son avenir se fait plus prégnante que jamais. Entre référendum de sortie, retour au Franc, et reconquête d’une souveraineté nationale, comment pouvons-nous expliquer un tel euro-scepticisme ? Pierre Verluise, docteur en géopolitique, directeur du Diploweb.com et co-auteur avec Gérard-François Dumont de "Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural" (PUF) nous répond.
Magazine
En direct de nos éditions locales