CFE – Comment quitter la France sans quitter son système de protection sociale ?

 
Avec la Caisse des Français de l’Etranger (CFE), vous quittez la France mais vous ne quittez pas son système de santé. Tout français qui décide de s’expatrier peut conserver un régime de protection sociale à la française s’il cotise à la CFE.  

Cotiser à la CFE, c’est maintenir un lien avec la sécurité sociale française

Lorsque vous quittez la France, vous n'existez plus pour la sécurité sociale. En cotisant à la CFE vous assurez la continuité de vos droits au départ comme au retour, ainsi que lors de vos séjours en France, et tous vos frais (dans la limite de remboursement « sécu ») sont pris en charge. Sachant que la couverture maladie figure parmi les préoccupations majeures des Français de retour à l'étranger, si vous avez cotisé à la CFE.  De même, au retour, pendant votre expariation vous réintégrerez automatiquement le régime général en France et bénéficierez immédiatement des prestations. 
Sachant qu’il est est obligatoire de cotiser au régime de protection sociale de votre pays d’accueil. 

200.000 personnes à travers le monde ont déjà opté pour la CFE 

Quelle que soit votre situation professionnelle, familiale ou votre état de santé, la CFE s’engage à vous assurer un service de protection sociale de qualité similaire à celui de la France. Crée en 1987, c’est une caisse de sécurité sociale autonome mais qui est régie par le Code de la Sécurité Sociale. Elle assure et protège aujourd’hui plus de 200.000 personnes à travers le monde. 

Une protection sur-mesure 

L’assuré bénéficie des mêmes services qu’au régime général et peut choisir de cotiser pour un ou plusieurs risques :

- Maladie - maternité (et invalidité pour les salariés),
- Accidents du travail, maladies professionnelles (pour les salariés),
- Vieillesse (retraite de la Sécurité sociale gérée par l’Assurance retraite pour les salariés, les anciens assurés d’un régime obligatoire français, les personnes chargées de famille).

En outre, cotiser à la CFE est plus avantageux que d’opter pour le statut « détaché » du régime général. 

Des partenariats avantageux et tout en un.

La CFE rembourse sur les tarifs français, mais le coût des soins dans certains pays est beaucoup plus élevé qu’en France et donc nettement supérieur aux tarifs de remboursement. La CFE prévoit ce cas de figure et a établi des accords de partenariat et / ou de gestion avec certaines complémentaires santés dans le but d’harmoniser le traitement des dossiers et unifier les démarches. 

 www.cfe.fr

 
Une internationale
 Trophées des Français de l'étranger 2017
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
En direct de nos éditions locales
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire