CFE : Comment assurer votre protection sociale alors que vous quittez la France ?

Avec la CFE, vous bénéficiez de la Sécurité sociale tout en étant à l'étranger

 

 

 

Créée en 1978 spécialement pour les Français vivant à l'étranger, la CFE (Caisse des Français de l'Etranger) est une caisse de sécurité sociale financièrement autonome mais régie par le Code de la Sécurité sociale. Elle permet aux expatriés d'avoir, quelle que soit leur situation, la même sécurité sociale qu'en France.


L’assuré bénéficie des mêmes prestations qu’au régime général pour lui-même et ses ayants droit. La CFE offre une protection sociale sur mesure : maladie-maternité, accidents du travail et vieillesse (retraite). Elle permet aux expatriés de conserver un lien avec le système français et assure la continuité avec le régime général au retour et pendant les séjours temporaires en France. Pour l’assurance maladie : le retour en France, se fait donc sans rupture de droit et sans délai de carence (contrairement aux assurance privées qui requièrent un délai de carence de 3 mois).

L’assuré peut ainsi se réinscrire auprès de la Sécurité sociale en France dès son retour. Notez également que les entreprises françaises à l'étranger peuvent assurer leurs salariés à la CFE. Enfin, sachez que l'adhésion aux assurances volontaires de la CFE ne dispense pas de cotiser aux régimes obligatoires du pays d'expatriation.

Plus d’information sur cfe.fr



 
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine
En direct de nos éditions locales