STÉPHANIE GICQUEL - L’exploratrice qui traversa l’Antarctique

 

2045 kilomètres, 74 jours, -50°C. Trois nombres pour résumer l’incroyable expédition Across Antarctica réalisée en 2014 par Stéphanie GICQUEL et son mari. Entre record mondial, conditions extrêmes et dépassement de soi, ils sont devenus les 25ème et 26ème explorateurs à avoir traversé l’Antarctique en ski. Environ deux ans plus tard, lepetitjournal.com a rencontré cette avocate française énergique, qui revient sur son expérience unique. Retour sur une aventure hors du commun !

lepetitjournal.com : Vous êtes diplômée d’une école de commerce, puis vous êtes devenue avocate au barreau de Paris. Pourquoi avoir décidé d’entreprendre cette traversée de l’Antarctique ? D’où vient cette idée ?

Stéphanie GICQUEL: En parallèle à mon activité professionnelle, j’ai toujours adoré le sport. Je pratique notamment l’ultra-trail, de la course à pied sur longue distance, comme sur 200km. C’est vrai que c’était compliqué avec mon métier, mais j’ai essayé de préserver du temps pour le sport. La traversée de l’Antarctique, c’est un peu un cheminement. Je suis déjà allée en Arctique, au Groenland, en Norvège, au Pôle Nord et aussi en Antarctique. À force de rencontrer des aventuriers, à force de lire des récits d’expédition j’ai eu cette idée folle de vouloir traverser l’Antarctique. Je ne savais pas au début si c’était vraiment réalisable, mais à force d’y penser, un jour l’idée est devenue un objectif.

L’expédition Across Antarctica, que vous avez effectuée avec votre mari, figure dans le Guinness World Records en étant la plus longue expérience en ski sans voile de traction réalisée par une femme. Lorsqu’on vous dit ça, quel est votre sentiment ?

Initialement, ce record n’était pas un objectif. Pour des raisons de financement, j’ai dû changer mon itinéraire deux mois avant. Et puis on est plus sur quelque chose d’assez confidentiel, ce n’est pas un Vendée Globe, ce ne sont pas les Jeux Olympiques et même si c’est aussi engagé, ça ne change pas une vie. Après, je suis surtout très contente d’avoir pu réaliser mon objectif, et aussi d’avoir pu rapporter des images, des vidéos et des photos, c’était ça aussi la mission. Cela me permet de pouvoir partager l’expérience avec des écoles et maintenant des entreprises, à la fois sur l’Antarctique mais aussi sur le dépassement de soi. C’était important pour moi que ça ne soit pas une démarche individualiste mais vraiment une expérience que l’on puisse partager avec les autres. Et ça a été le cas ! >> Lire la suite sur notre édition de Perth

 
Une internationale
 Trophées des Français de l'étranger 2017
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
En direct de nos éditions locales
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire