Propriétaires : faut-il louer votre appartement vide ou meublé ?

 

Vous êtes propriétaire d’un appartement et souhaitez le mettre en location ? Vous allez devoir choisir entre le louer vide ou meublé. Une décision importante aux conséquences nombreuses qu’il ne faut pas prendre à la légère. Explications.

 

 

Avant de décider de louer votre appartement nu ou meublé, il est important de passer en revue de nombreux critères. Le choix entre ces deux types de location aura de nombreuses conséquences sur la gestion de la location, votre déclaration fiscale mais aussi tout simplement sur l’organisation de votre déménagement. Il est donc primordial de bien connaitre les tenants et les aboutissants de chacune des options qui s’offrent à vous.

 Le type de bien et le marché

La location meublée est souvent privilégiée par les propriétaires pour des appartements de petites surfaces type studio ou deux pièces. En effet, ce type de location répond plus souvent à la demande des étudiants ou d’un jeune couple en quête d’une solution pratique et peu engageante pour se loger.

 Le montant du loyer

La mesure d’encadrement des loyers à Paris vous oblige désormais à respecter une fourchette de prix par rapport au loyer de référence du quartier. Votre marge de manoeuvre est donc assez restreinte mais sachez que, même si la location meublée est elle aussi concernée par la mesure d’encadrement des loyers, elle permet de demander un loyer plus important que pour une location nue.

La fiscalité

Si vous optez pour la location meublée, vous devrez déclarer vos recettes locatives dans la catégories des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Si vous louez votre appartement vide, vous déclarerez alors des revenus fonciers. La fiscalité diverge considérablement entre ces deux régimes et le montant d’impôt à payer sera donc différent selon l’option que vous aurez retenue. 

La durée du bail et le préavis

Alors que la durée d’un bail de location d’un appartement vide est de trois ans, elle n’est que d’un an pour la location meublée. Le propriétaire qui veut récupérer son bien doit formuler un préavis motivé trois mois avant la fin du contrat en location meublée et six mois avant la fin du contrat en en location nue. En région parisienne (zone tendue), le locataire qui souhaite quitter l’appartement est désormais soumis à un préavis d’un mois quel que soit le type de location. 

L’organisation de votre déménagement

Lors de votre départ en expatriation, l’organisation du déménagement sera forcément différente en fonction de ce que vous allez faire de votre appartement laissé en France. Si vous le louez vide, il vous faudra prendre une décision quant au sort de chacun de vos meubles (emporter, vendre, donner ou stocker). Si vous mettez votre appartement en location meublée, vous devrez alors décider quels meubles vous souhaitez laisser aux locataires tout en respectant la réglementation qui précise la liste des meubles obligatoires.

Contrairement à ce qui est souvent dit, il n’est pas plus avantageux de mettre en location son appartement meublé que vide. La réalité est plus complexe et tout dépend de votre situation personnelle et fiscale mais aussi du type de bien que vous souhaitez mettre en location et de son emplacement géographique. Spécialiste de la location et la gestion d’appartements pour propriétaires expatriés, Actibail vous conseille sur le type de location à mettre en place. Nous étudions votre situation personnelle et fiscale et vous aidons à faire le meilleur choix dans le but d’optimiser vos revenus locatifs tout au long de votre expatriation.

 Vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une maison à Paris ou en proche banlieue et souhaitez le mettre en location ? 

Contactez nous !

 

 
Une internationale

CIAO ITALIA ! - Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France

Tradition, culture mais aussi xénophobie et violence ont marqué l’immigration italienne en France, la plus importante de l’histoire française. Alors que jusqu’au 10 septembre, l’exposition « Ciao Italia ! » retrace ce siècle d’histoire franco-italienne au musée de l’Immigration à Paris, retour sur une période qui a permis d’imprégner la culture française.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales