NOËL EN EXPATRIATION – Pour des festivités réussies à l’étranger

 

Sous le soleil ou la neige, on se prépare doucement à fêter Noël. Mais dans la vie d’un expatrié, Noël fait partie de ces moments délicats à passer à l’étranger loin de sa famille et ces festivités peuvent avoir un gout doux-amer. Voici quelques conseils pour lutter contre le petit coup de blues de décembre 

Le décor de Noël est minimal autour de vous, les trois guirlandes qui entourent votre plante tropicale vous collent le bourdon ? Le froid qui sévit dehors et la nuit qui tombe à trois heures de l’après-midi vous enlèvent toute envie d’attaquer la liste des cadeaux ? C’est bien normal. Les expatriés connaissent souvent un moment de flottement à l’idée de passer Noël loin de France et de leurs proches. Pourtant… tâchons de voir le bon coté des choses, Noël en expatriation c’est différent mais pas forcément moins bien.

En restant à l’étranger,
1- Vous évitez l’indigestion

Rentrer à Noël en France, c’est faire bombance avec Belle-maman le 24 au soir et recommencer chez Grand-mère le 25 à midi. Mais comment vous n’avez pas vu Tante Josette depuis 3 ans et votre départ pour Santiago ? Impossible de manquer l’apéro dinatoire prévu le 25 au soir, tous les cousins seront là. Passez quand-même prendre le goûter chez votre parrain le 26, après il sera trop tard, il part en Normandie. Vous le savez, c'est du vécu, rentrer à Noël en France, c’est épuisant pour le foie.
Faites le calcul : combien de petits toasts au saumon auriez-vous avalé ? De marrons glacés ? En restant à l’étranger, votre balance ne s’affole pas, et vous ne commencerez pas 2017 en vous imposant trois footings par semaine... Pas convaincus ? Bon ok, essayons autre chose. 

2- Soyez gourmands, différemment

Restons un peu sur le registre gastronomique, si important pour les Français, où qu’ils soient autour du monde. Vous comptiez faire des truffes au chocolat mais il fait 35 degrés chez vous en décembre, la sueur coule le long de votre dos dès que vous battez un œuf dans votre cuisine, c’est pas gagné ! Il fait froid mais vous ne trouvez pas de marrons pour farcir la dinde ? Alors faites local ! Dégustez les raviolis et le Panettone en Italie. Osez gouter le Christmas pudding des Anglais, l’oie de Noël aromatisée au génépi et à la marjolaine accompagnée de choux rouge et de "Klösse", spécialités à base de pomme de terre en Allemagne. Et, si vous n’avez pas peur des fantômes, faites comme au Portugal où l’on ne débarrasse pas la table le soir de Noël, pour laisser les défunts de la famille revenir manger les restes.  

3 - Profitez d’un Noël décalé

Bronzer avec un bonnet de père Noël, c’est possible ! Faire un barbecue arrosé de bière le 24 en bikini en Australie aussi. Du surf en Californie ou à Bali, avec des cocktails et même un saut à l’élastique ? Pourquoi pas ! Au Mexique, vous devrez vous habiller avant de frapper à la porte, pour demander (en chantant s’il vous plait !) la permission de rentrer dans la maison. Vous pourrez aussi partir en rollers à la messe à Caracas (authentique !) ou jeter votre chaussure par dessus votre épaule si vous êtes célibataire comme en République Tchèque. Chiche ? Rendez ce moment unique en faisant quelque chose d’exceptionnel. Vous retrouverez avec encore plus de plaisir les traditions françaises l’an prochain.

4 - Partagez

Et pourquoi pas faire de cette journée de Noël un moment de partage ? Regroupez-vous avec les autres personnes loin de chez elles et improvisez un Secret Santa ou proposez votre aide dans des associations que vous soutenez. Etre solidaire, donner du temps aux autres, quel réconfort contre le sentiment de solitude !

5 - Cocoonez

Vous allez passer les fêtes en tout petit comité ? Vous pouvez en profiter pour impliquer vos enfants dans les rituels bien français… Soignez votre déco et votre menu, ce Noël ne sera pas un Noël au rabais ! Confection de guirlandes ou couronnes, de desserts maison, séance cinéma à l’eau de rose… Quand Harry rencontre Sally, Love Actually, The Holiday ou La Bûche qui se passent tous au moment de Noël sauront vous faire sourire. Vous pouvez aussi choisir de regarder Sissi Impératrice ou un bon De Funès avec vos enfants, un plaisir régressif en croquant dans du nougat ou des papillotes, il n’y a rien de tel ! 

Vous enviez encore un peu ceux qui rentrent à Noël ? Lepetitjournal.com a pensé à vous avec la BLEU BLANC BOX de Noël. Faites-vous plaisir, vous avez été si sage cette année ! Entre traditions et retour en enfance, vous aurez la surprise de recevoir une sélection gourmande de certaines des plus belles maisons de la gastronomie française. Rien de plus facile. Dépêchez-vous, il vous reste jusqu’au 29 novembre pour la commander !
Toutes informations ici : www.bleublancbox.com 

Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel avec des jouets par milliers, n'oublie pas mon petit soulier…

 

Bénéficiez de 5€ offerts sur l’achat de
votre première box ou carte cadeau avec le code BBBNOEL1611. 

Code valable jusqu’au 31/12/16 sur l’abonnement et la carte cadeau.

Réception de la box le mois suivant la commande. Vous avez jusqu’au 29/11/16 pour recevoir la box de décembre.

 

Lire aussi : Noël, un moment de joie mais aussi de stress pour les Français

 
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine