MÉMENTO FISCAL


Le "non-résident" n’est en général pas soumis aux prélèvements sociaux. Il est imposé en France uniquement sur ses revenus de source française ou sur une base forfaitaire s’il a conservé dans ce pays une habitation. Toutefois, l’existence de conventions fiscales internationales entre la France et généralement l'État de résidence peut modifier les règles de détermination du domicile fiscal et les modalités d’imposition des revenus. Pour éviter les doubles impositions, la France a conclu avec de nombreux États de telles conventions. Ces textes sont consultables sur le site Internet de l’administration fiscale (www.impots.gouv.fr, rubrique Documentation > International > Les conventions fiscales).

Je m’expatrie, quels impacts sur ma fiscalité ?

L’expatriation peut entraîner un changement de statut fiscal qui a des incidences sur la détention de certains comptes, placements et également sur l’imposition de votre épargne. Il est donc essentiel de connaître votre situation fiscale.

Je m’expatrie, quels impacts sur ma fiscalité ? (2)

L’expatriation peut entraîner un changement de statut fiscal qui a des incidences sur la détention de certains comptes, placements et également sur l’imposition de votre épargne. Il est donc essentiel de connaître votre situation fiscale.

Vos cotisations à la retraite

Si votre projet d'expatriation est prévu pour une durée déterminée, il peut être judicieux d'anticiper la préparation de ce retour et de penser notamment à votre réinsertion dans le système français. Vivre à l’étranger peut avoir des conséquences sur le plan de la couverture sociale et de la retraite. Voici les  principales informations à connaître pour vous repérer et prendre les bonnes décisions pour la constitution de votre retraite.

BNP PARIBAS : Ouvrir un compte à l’étranger, un casse-tête ?

A l’étranger, l’utilisation de votre compte et carte bancaire française pour les dépenses courantes peut s’avérer très onéreuse, en dehors de la zone euro notamment. Sur le long terme, il est recommandé de disposer d’un compte dans votre nouveau pays de résidence.

 

BNP PARIBAS : Pourquoi conserver un compte bancaire en France?

Premières tentations en partant de France : tout clôturer. Autant pour les abonnements de la vie quotidienne (électricité, gaz, téléphone…) c’est une nécessité, autant sur le plan bancaire et financier, mieux vaut y réfléchir à deux fois. Conserver vos comptes en France peut grandement vous simplifier la vie à l’étranger. Pour éviter toute mauvaise surprise, voici quelques recommandations.

BNP PARIBAS : Check-list pour bien préparer votre départ en expatriation

 

Tout projet d’expatriation nécessite une logistique importante et de nombreuses démarches à effectuer, qu’il s’agisse de sujets bancaires, de protection sociale, de la scolarité des enfants, etc…
BNP Paribas vous propose un aide-mémoire, à titre indicatif, qui vous permettra d’organiser au mieux votre expatriation.

 

Une internationale

TROPHEES DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER - Découvrez les finalistes 2017!

Après de longs débats, quelques choix difficiles et de nombreux coups de cœur, la liste des finalistes des Trophées des Français de l’étranger est enfin révélée. 2017 s’annonce comme un grand cru : tous rivalisent d’initiative, d’ouverture d’esprit et d’originalité ! De 20 à 75 ans, de Dubaï au Vietnam en passant par l’Allemagne, leurs parcours révèlent la richesse et la diversité des Français qui ont fait le choix de s’expatrier.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.
Expat - Politique

ELECTIONS - Peut-on hacker la présidentielle?

Peut-on hacker l'élection présidentielle? Les experts du Forum international de la cybersécurité (FIC) placent en tête des priorités cette année les risques pesant sur le processus électoral. Une problématique qui touche particulièrement les Français de l'étranger, qui peuvent voter électroniquement aux Législatives

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.
Magazine
En direct de nos éditions locales