Attentat à Paris: Cazeneuve accuse Le Pen et Fillon d'avoir fait "le choix de l'outrance et de la division"


Bernard Cazeneuve a accusé vendredi Marine Le Pen et François Fillon d'avoir choisi "l'outrance et la division", accusant notamment la candidate du FN à la présidentielle de chercher à "exploiter sans vergogne la peur et l'émotion à des fins exclusivement politiciennes", après l'attentat de jeudi soir à Paris.

Marine Le Pen a pour "véritable objectif" de chercher "comme après chaque drame, à en profiter pour instrumentaliser et diviser. Elle cherche à exploiter sans vergogne la peur et l'émotion à des fins exclusivement politiciennes", a accusé le Premier ministre lors d'une déclaration sur le perron de Matignon.

Quant à François Fillon, il "préconise la création de 10.000 postes de policiers. Comment croire sur ce sujet un candidat qui lorsqu'il était Premier ministre en avait supprimé 13.000 dans les forces de sécurité intérieure ?", a-t-il dit, rappelant que le candidat de droite propose de supprimer 500.000 postes de fonctionnaires.

A deux jours du premier tour de la présidentielle, M. Cazeneuve a appelé "solennellement" à la "responsabilité", à être "collectivement à la hauteur" et aux "refus des postures".

"Notre avenir ne peut pas être à l'image de celui que nous proposent les attiseurs de haine du Front national. Notre meilleure réponse, c'est de faire bloc", a-t-il affirmé.

Le Front national a immédiatement répliqué, par la voix de son numéro deux Florian Philippot: "Pour son inconséquence et sa légèreté, Cazeneuve depuis longtemps aurait dû démissionner", a lâché le bras droit de Marine Le Pen sur Twitter.

Au lendemain de l'attaque contre des policiers sur les Champs-Elysées, la candidate FN a estimé que "depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a(vait) été fait pour que nous perdions" la "guerre" contre le terrorisme.

Visant le plus longuement la candidate du Front national, dont le parti n'a voté aucune des lois antiterroristes du quinquennat, M. Cazeneuve a cherché à lui répondre point par point en défendant le bilan de l'exécutif Hollande.

Quand Mme Le Pen "demande la restauration immédiate de nos frontières nationales", "elle fait mine d'ignorer que c'est ce gouvernement qui a rétabli le contrôle aux frontières", avec depuis le 13 novembre 2015 "105 millions de personnes contrôlées" et "80.000" refoulées.

Quant à sa demande d'expulsion des fichés S étrangers, depuis 2012, "117 personnes ont été expulsées du territoire pour des activités terroristes" et ce "dans le cadre de l'Etat de droit".

"La plus grande fermeté prévaut donc en la matière, sans arbitraire", a-t-il affirmé, soulignant également que la poursuite des fichés S pour "intelligence avec l'ennemi" se traduirait par des sanctions "moins fermes" que celles prévues par les nouvelles lois antiterroristes.

"La facilité n'est pas la fermeté, ni l'outrance le gage de la fermeté", a-t-il critiqué.

Quant à François Fillon, M. Cazeneuve lui a notamment reproché de proposer une révision des accords de Schengen sur la libre circulation dans l'Union européenne, "constamment évoquée" lorsqu'il était Premier ministre mais qui n'a fait l'objet d'"aucune initiative" à l'époque.

"C'est sous l'impulsion de ce gouvernement que la France" a obtenu l'instauration dans les règles de Schengen d'un contrôle aux frontières de l'UE, même pour les citoyens de l'Union.

Tout en prônant "l'unité", François Fillon a jugé que "certains n'avaient pas totalement pris la mesure du mal" qu'il entend combattre "d'un main de fer", notamment via un "criblage" des fichés S.

© 2017 Agence France-Presse
 
Une internationale

NON-RÉSIDENTS – Il est l’heure de faire sa déclaration de revenus

Vous résidez à l'étranger et votre domicile fiscal se situe hors de France ? Vous devez déposer une déclaration si vous continuez à percevoir des revenus de source française. La campagne 2017 de déclaration vient d’être officiellement lancée. Cette année, deux axes forts caractérisent cette campagne : la poursuite de la généralisation de la déclaration en ligne et la préparation de la mise en œuvre du prélèvement à la source.
 Bleu Blanc Box

HERVÉ HEYRAUD – Une Bleu Blanc Box pour faire plaisir à toute la famille !

Directeur et fondateur du site lepetitjournal.com, le journal des Français et des Francophones à l’étranger, Hervé Heyraud sait de quoi il parle quand il est question d’expatriation. Que ce soit en Asie, ou encore en Amérique du Sud, pendant plus de 13 ans il a exploré d’autres contrées, bien loin de notre Hexagone. Toutes ces années, certains produits ou certaines habitudes bien françaises ont pu lui manquer… L’idée de la Bleu Blanc Box… Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine
En direct de nos éditions locales