COMME UNE FRANÇAISE - Un blog pour voir la vie en rose

Après avoir vécu deux ans en Angleterre, Géraldine Lepère a décidé d'inverser les rôles. Grâce à son site web CommeuneFrançaise.com, elle enseigne aux femmes expatriées en France comment s'intégrer dans l'hexagone. Faire tomber les clichés, distribuer des conseils pratiques mais surtout mettre en confiance…tout est fait pour que les nouvelles arrivantes adoptent la "French touch".

Lepetitjournal.com - Quel est le concept de votre site web CommeuneFrançaise.com ?
Géraldine Lepère -
Le concept : pas de tabous, pas de clichés. Tous les mardis, les lectrices reçoivent un article dans leur boite aux lettres avec pour mes abonnées à la newsletter des bonus qui ne sont pas accessibles aux lecteurs lambda. Il y a des vidéos, des articles ainsi que des phrases toutes simples à réutiliser. Je casse des clichés que j'entends à l'étranger, que je vois dans la presse et ça permet toutes les semaines aux femmes étrangères expatriées en France de progresser dans la compréhension de leur nouveau pays.

Comment avez-vous eu l'idée de ce site ?
J'ai eu l'idée en rentrant d'Angleterre. Lors de mon expérience de deux ans à Leeds, il m'a manqué pas mal de choses pour pouvoir m'intégrer facilement mais ce n'était pas encore concret dans mon esprit. De retour à Grenoble, je me suis engagée auprès de la Croix Rouge pour donner des cours de français à des étrangers. Je me suis rendue compte que ces derniers avaient les mêmes interrogations que celles que j'avais pu avoir de l'autre côté de la Manche. Mais cette fois-ci, j'étais capable d'y répondre puisque je suis française et que je connais les codes de la société et la culture populaire de mon pays. De plus, comme Grenoble est la seconde ville de l'hexagone qui accueille le plus d'expatriés, j'en avais quelques uns autour de moi. J'ai donc commencé à leur parler de mon idée et j'ai tout de suite eu un retour très positif. J'ai lancé le site Commeunefrançaise.com en septembre 2011.... Lire la suite sur notre édition de Londres

 

A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.