Quand Yves Marre réalise quelque chose, il s’engage à fond. La curiosité et le dépassement de soi sont ses moteurs. De ses exploits dans les airs ou sur les mers à son engagement humanitaire au Bangladesh à bord d’une péniche, portrait d’un expat qui n’a pas froid aux yeux
- Lauréat des Trophées de la présence française à l’étranger qui seront remis au Sénat, le 1er mars dans le cadre de la Journée des Français de l’étranger dont lepetitjournal.com est partenaire

Yves Marre, 57 ans, a grandi à Toulouse, dans une maison toute proche du terrain d’aviation de Montaudron. Là même où Saint-Exupéry décollait et se posait. Difficile dans ces conditions de ne pas se rêver pilote de ligne. Mais à cause d’un problème d’acuité visuelle, le jeune homme a dû se contenter d’être steward chez Air France.
Cela ne l’a pas empêché, après avoir obtenu un contrat à temps partiel, de piloter des engins pour assouvir sa passion. Il a ainsi dirigé un parapente motorisé avec lequel il a été le premier à traverser la Manche.
Il a également participé aux essais d’un ballon dirigeable à pédales pour l’émission Ushuaïa de Nicolas Hulot. Après ces expériences concluantes, il est parti piloter un hydravion en Amazonie.

Entre ciel et mer

A cette époque Yves multipliait déjà les excursions, notamment via des missions humanitaires pour Aviation Sans Frontières, en Centrafrique et en Amazonie colombienne. "Jusque là, Air France avait été très sympa avec moi malgré mes absences de plus en plus longues… Ils ont eu plus d’une occasion de me virer "se souvient-il.
Ayant considéré qu’il avait fait le tour des airs, il a décidé de traverser l’Atlantique en solitaire en 1985.
Appartement parisien vendu, congés sans solde et achat d’un ketch ont lancé cette idée folle : il n’avait jamais navigué auparavant ! Il lui a fallu deux mois, le temps d’être dégoûté de la mer.
Mais la vie à Paris sur une péniche lui a redonné envie de partir… Et pourquoi pas sur cette péniche ? Après avoir étudié la stabilité du fond plat, Yves a réussi à faire Paris-Miami en 38 jours ! Cet exploit lui a ouvert le cercle des mariniers. Apprenant l’existence d’un plan de restructuration des péniches, dont un grand nombre était destiné à la casse, il en a récupéré une en 1993 avec l’appui de Michel Rocard.
Il a mis trois mois et demi pour aller au Bangladesh, où il a fait de l’embarcation un hôpital flottant. Depuis il le gère avec sa femme Runa, rencontrée à Dhaka en 1995. Le couple a développé une centaine de dispensaires et des ambulances fluviales avec leur propre chantier naval ouvert en 2004.
Yves réfléchit à s'investir au Pakistan : "Mais pour le moment c’est au Bangladesh que nous sommes les plus utiles. Il faut assurer. On voit les besoins, on aide dès qu’on peut ".
Nicolas MANGIN. (www.lepetitjournal.com) mardi 26 février 2008

Lire aussi
PORTRAIT – Trois mousquetaires de la comm à Kaboul
PORTRAIT - Maryvonne Grunberg, la générosité tourangelle de Marrakech
PORTRAIT - Louis-Paul Heussaff, un Breton né expatrié 
PORTRAIT - David Santandreu Calonge, passion Asie
Le site officiel de la 2e Journée des Français de l'Étranger au Sénat

 
Une internationale

EXPATRIATION – Toujours plus de Français à l'étranger

1.710.945. C'est le nombre de Français inscrits au registre mondial des Français établis hors de France pour l'année 2015. Quelles sont les régions où ils affluent ? Celles qu'ils désertent ? Analyse du rapport du gouvernement sur la situation des Français établis hors de France 2016.
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

3 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier locatif en France

L’immobilier est le support d’investissement préféré des français, et les expatriés y sont également très attachés. Mais quand et comment investir dans l’immobilier locatif en France ? Réponse avec les 3 conseils de Mickael Zonta, Président de la société Investissement-Locatif.com, leader de l’investissement locatif à Paris et en Île de France.
Expat
Expat - Emploi

FEMMEXPAT - Des outils exclusifs pour un retour en France réussi!

Le retour est rarement le moment le plus facile d'une expatriation. En plus du décalage entre votre vie d'expatrié et votre vie en France, vous prenez conscience de l'écart qui s'est creusé entre votre vie avant l'expatriation et votre vie après votre retour... Expat Communication, l'éditeur de FemmExpat, vous propose quatre pistes pour faciliter ce retour !

ALEXANDRE LE BEUAN - La passion du voyage et de l'entreprenariat

Fasciné par les voyages et notamment l'Asie, Alexandre Le Beuan a fondé sa propre agence de voyage, Shanti Travel, en 2005, dans l'un des pays qui l’inspirent le plus, l'Inde. Onze ans plus tard, la société est présente dans 14 pays d'Asie, emploie près de 100 salariés, et a accompagné plus de 35.000 voyageurs.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales