Si l'expatriation ouvre une nouvelle page d'une carrière professionnelle, elle permet également d'écrire de belles histoires d'amour. Couples d'expatriés ou binationaux, ils ont choisi de se marier à l'étranger. Mais entre paperasse administrative et traditions locales, le plus "beau jour" de leur vie est loin de se résumer à la seule prononciation du mot "oui"

De plus en plus de Français se marient à l'étranger, des Français en quête d'exotisme mais également des expats ayant trouvé l'amour sur place. Ainsi, selon Emmanuel Lenain, Consul Général de Shanghai, première communauté française en Asie, "les couples franco-chinois représentent [désormais] un couple sur quatre (contre 17% en 2008). Et leur part ne cesse d’augmenter, le consulat célébrant pas moins de trois mariages franco-chinois par semaine !".

Comment procéder ?

Se marier, en France ou à l'étranger, reste avant tout une union entre deux personnes dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par le Code civil et/ou les lois religieuses. Dans le cas d'un mariage civil à l'étranger, les procédures légales sont prises en charge par l'ambassade ou le consulat de France. Pensez à bien contacter longtemps à l'avance les autorités territoriales compétentes pour pouvoir réunir les documents nécessaires.

Mariage entre deux ressortissants français
Si le couple réside à l'étranger, il doit publier des bans auprès de l’ambassade ou du consulat de France territorialement compétent. A défaut d’opposition et si le mariage remplit les conditions de fond prévues par le code civil français, l’ambassade ou le consulat de France délivrera à sa demande au conjoint français un "certificat de capacité à mariage".
Le dossier à constituer pour la demande de certificat de capacité à mariage comprend généralement les documents et justificatifs suivants :
•    des fiches de renseignements remises par l’ambassade ou le consulat, dûment remplies
•    une copie de l’acte de naissance de chacun des conjoints, datant de moins de 3 mois (6 mois si le document a été délivré à l’étranger avec sa traduction et sa légalisation ou apostille éventuelles)
•    un justificatif de nationalité française
•    un justificatif de domicile ou de résidence
D’autres justificatifs peuvent être demandés en fonction notamment de la situation de l’un ou des conjoint(s). Par ailleurs, l’agent diplomatique ou consulaire peut procéder à l’audition des futurs conjoints ou des conjoints durant toute la procédure. La transcription de l’acte de mariage dans les registres consulaires s’accompagne de la délivrance d’un livret de famille.

Mariage binational
Il est important de savoir que les ambassadeurs et les consuls de France exercent les fonctions d’officier de l’état civil dans les limites prévues par la législation du pays où ils sont accrédités. Dans la plupart des Etats, ils sont donc seulement autorisés à marier deux ressortissants français. Dans le cas où l'un des ressortissants n'est pas de nationalité française, le mariage doit être le plus souvent célébré devant les autorités locales. Ce mariage pourra ensuite être transcrit dans les registres de l’état civil consulaire par l’ambassadeur ou le consul de France territorialement compétent. Pour être reconnu en France, le mariage devra cependant remplir les conditions requises prévues par la loi française : par exemple être de sexe différent et âgé d'au moins 18 ans. La transcription donne lieu à la délivrance aux époux d'un acte de mariage français et d'un livret de famille français.

Il convient de noter cependant que les demandes de transcription pour les mariages célébrés en Algérie, au Maroc ou en Tunisie doivent être envoyées uniquement par courrier postal au Bureau des Transcriptions pour le Maghreb (BTM) du Service central d'état civil du ministère en charge des Affaires étrangères.

Marier les traditions ... et faire la fête !
Au-delà de la reconnaissance devant l'Etat, le mariage est avant tout une grande fête. S'unir à l'étranger - et d'autant plus avec une personne d'une autre nationalité - requiert donc d'étudier les coutumes locales, de s'y soumettre ou bien plus généralement de les marier aux traditions françaises (jet de bouquet, sabrage de champagne, message surprise des témoins, dragées, jarretelle ou autre reprise en cœur d'"Ah la queue leu leu"…). Un mariage, c'est en effet l'occasion pour la famille restée en France de venir passer quelques jours dans votre pays d'accueil et donc de leur faire découvrir un autre folklore. De la même façon, les proches de votre époux/épouse (souvent majoritaires car "jouant à domicile"), en profitent pour comprendre un peu mieux les traditions françaises et à leur tour se "dépayser". Car bien avant cette cérémonie, le couple binational sait que pour s'aimer et se respecter, il faut faire des compromis.  

Sami et Paloma, vivant en Espagne, nous racontent leur mariage aux abords de Madrid :
"Comme nous avions un nombre d'invités "raisonnable" (un peu moins de 100), dont la moitié espagnole, nous voulions vraiment que les invités étrangers (de France majoritairement, mais aussi quelques uns de Turquie) vivent ce mariage comme une occasion de découvrir de nouveaux horizons. Nous avons investi dans la location de deux autocars puisque les invités n'avaient pas de moyen de transport pour sortir de Madrid (…)
Le plus difficile était de combiner les horaires vu que le mariage civil était à 13 heures : ce n'est pas un problème pour les Espagnols de manger à 15 heures mais pour les Français, c'est dur... Mais ça s'est bien passé et du coup à 22h quand les jeunes Français sont repartis avec nous continuer la fête dans le centre de Madrid, on avait l'impression qu'il était plus bien tard !
Les coutumes françaises et espagnoles sont assez proches concernant le mariage, je pense, et dans notre cas dénué du côté religieux. En Espagne, jusqu'à il y a peu de temps, dans tous les mariages, après le repas, les frères et soeurs ou proches des mariés distribuaient des cigares pour les hommes et des cigarettes pour les femmes. Cette tradition m'a toujours choqué, surtout pour les cigarettes, mais voulant montrer le côté cigare, nous avons laissé une boîte à disposition des amateurs (
peu nombreux).
Mais ce qui a très positivement marqué les esprits français, c'est "la Tuna". Nous avons fait venir un groupe de Tuna, ces jeunes étudiants espagnols qui chantent des chansons traditionnelles avec guitares dans les mariages, en l’occurrence la Tuna de l'université de Pharmacie. Les Français et Turcs ont a-d-o-r-é. Un d'entre eux a même cherché et trouvé le lendemain un CD dans un magasin !

J'ai remarqué qu'en France les amis se sentent obligés de faire une surprise aux mariés, genre chanson détournée, ou plus communément présentation avec projecteurs de photos de jeunesse, voire powerpoints... des fois ça fait peur ;-) Souvent les mariés veulent que tout soit parfait dans un mariage et une intervention surprise sur la vie privée ou passée peut faire peur... En Espagne j'ai rarement vu cela. Mais bon... Dans notre cas c'était génial (chorale de chanson détournée) !"


Rachida & Mehdi Bernard-Majiz ont, quant à eux, bien voulu partager et ce avec poésie, leur mariage franco-marocain ainsi qu'un cliché de leur arrivée :
"Preuve grandissime d’Amour, de sincérité, de respect, d’engagement envers mon intime étrangère.
Marquer mon intégration, aux autorités  en général, à la famille en particulier et surtout au regard des autres.
Donner la clef de la Liberté à une jeune femme, comme évoqué avec l’Adoul, lors de la conversion à l’islam.
Réaliser ce rêve ultime qu’une Marocaine nourrit depuis sa petite enfance.
Pour un occidental, c’est une expérience unique qui se présentait, sans pour autant tomber dans le folklore matrimonial local.
Marier les traditions… en respectant les coutumes.
Mixage ambitieux de la musique Chaabi de Khaled, avec Diana Krall et les Gipsy Kings…
Sabrer le Champagne en pleine confrérie musulmane…
Convertir, quelques instants, une adepte de la danse orientale, au tourbillon viennois…  
Des mille et une nuit, nous retiendrons celle-ci.’’




Quelques coutumes nuptiales étonnantes
S'il est parfois difficile de marier les traditions, certaines coutumes nuptiales plus amusantes et "folkloriques" devraient réjouir vos convives.
Ainsi en Inde, le mariage haut en couleur, peut durer plusieurs heures. Parmi toutes les  cérémonies, une est sure d'attirer l'œil : les mariés doivent faire sept fois le tour du feu sacré pour garantir une vie heureuse.
A Cuba, ainsi que dans certaines régions grecques, on accroche des billets sur la robe de la mariée pour lui souhaiter prospérité et richesse et pour … payer une partie du voyage de noces !
Aux Etats-Unis, il est de tradition pour la mariée de porter un élément bleu, neuf, vieux et emprunté.
En Chine, on voit rouge ! Si certaines Chinoises se mettent à la tradition occidentale de la robe de mariée blanche, la couleur rouge reste le porte-bonheur des nouveaux mariés.
Au Danemark, la chaussette droite du marié est trouée par les convives au cours de la fête dans le but d'assurer sa fidélité envers sa promise. Aucune femme danoise ne sera attirée par un homme aux chaussettes trouées !
En République Tchèque, le riz n'est pas de mise. Il faudra lancer des petits pois aux jeunes mariés. Une tradition qui ravit les pigeons.  
En Allemagne, le couple, qui devra faire face ensemble à l'adversité, devra scier un tronc d'arbre à l'unisson.  
Dans beaucoup de pays, l'alcool fait part entière des traditions nuptiales. En Russie, un verre de vodka est bu cul sec par tous les invités (le verre vide est ensuite jeté derrière l'épaule). Au Japon, les mariés doivent chacun boire trois gorgées de saké froid dans trois tasses. Quant aux mariages express des chapelles de Las Vegas, ils sont souvent initiés par un abus de boissons alcoolisées. Attention cependant, si, selon l'adage, ce qui "se passe à Vegas, reste à Vegas", les unions, elles, mêmes célébrées par un sosie d'Elvis, sont bien réelles !
Damien Bouhours (www.lepetitjournal.com) lundi 19 novembre 2012

(photos Corbis)

Pour en savoir plus sur les procédures administratives :

http://vosdroits.service-public.fr/F21614.xhtml
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/les-francais-a-l-etranger/vos-droits-et-demarches/etat-civil/transcription-des-actes-d-etat/article/les-mariages-a-l-etranger

Quelle est la législation en Europe ? Rendez-vous sur CouplesEurope.eu
L’Union européenne compte près de 16 millions de couples internationaux déclarés, c’est à dire mariés ou liés par un partenariat civil. Les lois entre nations européennes sont cependant très différentes et le Conseil des notariats de l’Union européenne (CNUE) vient d’ouvrir un site internet consacré au droit des couples : www.coupleseurope.eu.
Cofinancé par la Commission européenne, cet outil remarquable peut être consulté en 21 langues et vous éclaire sur la pratique juridique de 27 états membres de l’Union européenne. Cette plateforme multilingue vous permettra, en premier lieu, de savoir quelle loi s’applique à votre couple, puis de répondre à toutes vos interrogations sur les conséquences d’une rupture, l’organisation du régime matrimonial ou encore l’autorité compétence en cas de litige.

 

Lire aussi :

COUPLES BINATIONAUX – Comment s'y prendre ?

Trouver l'amour à l'étranger, il n'y a rien de plus beau. Pourtant, être avec quelqu'un d'une culture tout autre, si c'est clairement un enrichissement, ce n'est pas tous les jours la Saint-Valentin. Couple mixte : divine idylle ou vrai casse-tête ?
A la une

FOOTBALL FOR HOPE – Un festival pour rassembler et inculquer les valeurs du sport

Ronaldo et Joseph Blatter en maîtres de cérémonie, un football à but humanitaire et l'incroyable équipe mixte d’Israël-Palestine. Le tournoi Football for hope, organisé au début du mois à Rio, a montré l'autre facette du football, celle d'un jeu au service des jeunes et de la communauté. Lepetitjournal.com/Rio est allé y faire un tour.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

AMÉRIQUE LATINE - Les 50 meilleures villes pour faire des affaires

Le département de recherche de la revue América Economía vient de publier son classement version 2014 des meilleures villes pour faire des affaires en Amérique latine. Trois villes se distinguent sur le podium : respectivement Miami, Santiago du Chili et Mexico. 

CHINE - Du "speed networking" pour les anciens étudiants chinois en France

L’Ambassadeur de France en Chine, Sylvie Bermann, a lanc la seconde édition du Forum Emploi organisé par Club France à Shanghai. De nombreuses entreprises françaises ont répondu présentes pour une séance de recrutement de jeunes diplômés chinois issus de l’enseignement supérieur français. Des forums similaires se tenaient simultanément à Pékin, Canton, Wuhan et Chengdu.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.