Patrick Edlinger, décédé vendredi à son domicile dans les Alpes de Haute-Provence à l'âge de 52 ans, avait largement contribué à la popularisation de l'escalade dans les années 1980.

Un homme libre, accroché à la falaise avec un équipement minimaliste, cheveux au vent: Patrick Edlinger, suspendu au-dessus du vide sur des parois vertigineuses, renvoyait une image de pureté absolue.

"C'est grâce à lui qu'aujourd'hui il y a des milliers de pratiquants", souligne Jean-Michel Asselin, son ami depuis 25 ans, auteur d'une biographie qui devrait sortir dans quelques mois. "Il avait un style, une élégance et un discours qui tranchaient avec celui de l'époque où seul l'affairisme comptait", poursuit le biographe joint samedi par l'AFP.

Patrick Edlinger, dont les causes du décès ne sont pas connues, avait effectué à mains nues et parfois même sans être assuré plusieurs ascensions dans les Gorges du Verdon au début des années 1980. Aux côtés notamment de Catherine Destivelle, il fut l'un des pionniers de "l'escalade libre" de haut niveau.

Ces prouesses, qu'il a partagées avec son complice Patrick Berhault, mort en montagne en 2004, avaient fait l'objet d'un documentaire intitulé "La Vie au bout des doigts". Ce film a contribué à populariser l'escalade auprès du grand public.

"Patrick a révolutionné l'escalade sur le plan mondial en rendant populaire un sport qui était alors extrêmement confidentiel", loue Jean-Michel Asselin. Lire la suite

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie