Après avoir séduit les immortels de l'Académie française, le jeune auteur suisse Joël Dicker fait coup double en empochant jeudi le 25e Goncourt des lycéens pour "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" (Fallois), qui vient consacrer son statut de nouvelle idole des jeunes.

Largement favori, le lauréat de 27 ans, aux cheveux châtain clair et aux yeux bleus, a été choisi dès le deuxième tour par 9 voix contre 4 à Joy Sorman ("Comme une bête", Gallimard) par un jury de quatre garçons et neuf filles réuni à Rennes, ville d'origine de cette distinction.

Les jurés ont salué son opus, un thriller de près de 700 pages nourri d'une réflexion sur l'Amérique d'aujourd'hui, la littérature, la justice et les médias, comme un "très grand roman"... Lire la suite

A la une

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie