Un deuxième concurrent du Vendée Globe, Louis Burton, a été victime mercredi d'une collision avec un chalutier au large des côtes portugaises et a annoncé qu'il rentrait aux Sables-d'Olonne (Vendée) pour réparer.

Le voilier de Burton, Bureau Vallée (un plan du cabinet Farr Yacht Design lancé en 2006), a été percuté vers 03h00 locales (04h00 heure française) mais son skipper est sain et sauf. Le jeune (27 ans) Français, benjamin de la course, a précisé avoir été heurté sur le flanc babord (gauche) par un bateau de pêche à environ 400 milles (750 km) de Lisbonne.

Cette collision est la 2e de la course après celle, lundi dans les mêmes parages mais beaucoup plus violente, qui a contraint le Français Kito de Pavant (Groupe Bel) à abandonner. Lire la suite

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Bucarest Société

ENTRETIEN - Tiré à quatre épingles

Dans l'univers très féminin de la mode, deux jeunes entrepreneurs ont décidé de se lancer à contre-courant. Ils proposent depuis un an et…
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie