AGS déménagement international, c’est : une présence dans 124 villes dans 78 pays, 40 ans d’expérience, des normes de qualité strictes à travers le groupe entier, et une qualité de service supérieure.

La participation du Groupe AGS au Pacte Mondial des Nations Unies depuis 2009 s’inscrit dans la droite ligne de sa responsabilité sociétale. Le pacte énonce 10 principes universels qu’AGS s’est engagé à intégrer dans sa stratégie de développement.

 

Initiatives Environnementales

AGS s’est associée en 2010 avec Planète Urgence et s’est engagée à planter un arbre au Mali, en Indonésie ou à Madagascar pour chaque déménagement international.

Plusieurs filiales AGS, telles qu’AGS Martinique ou AGS Four Winds Londres, ont installé des panneaux solaires, réduisant toujours plus leur empreinte écologique.

 

 

 De plus, AGS a récemment innové sur le marché du transport avec la création des Caisses Europe. Ces caisses de petite contenance offrent une flexibilité inégalée et préviennent les chargements partiels, réduisant ainsi le trafic routier.

 

Initiatives économiques et sociales

AGS est également une entreprise qui reste fidèle à ses valeurs fondatrices qui sont qualité, performance, innovation et solidarité.

Les ressources humaines sont pour AGS un élément important de l’entreprise, c’est pourquoi elle y apporte une attention particulière. Elle s’emploie à recruter quasi exclusivement des employés locaux afin de contribuer au développement économique local. Le groupe accorde également beaucoup d’importance à la formation de ses employés permettant à ces derniers d’évoluer dans leur carrière. Enfin, AGS n’hésite pas à employer des jeunes en soutenant le programme V.I.E/V.I.A. Elle les envoie en Asie, en Afrique, en Europe et ces jeunes sont souvent recrutés au terme de leur mission.

Choisissez un déménageur responsable, cliquez ici.

AGS, nous devons au monde le meilleur

www.agsmovers.com

 

 

A la une

JACK MA - Le nouvel homme le plus riche d'Asie

Signe des temps et de la nouvelle puissance du continent, Li Ka-shing n’est plus l’homme le plus riche d’Asie. Selon l’agence Bloomberg, le tycoon hongkongais, qui détenait ce titre depuis le 5 avril 1992, vient d’être détrôné par le pionnier du web chinois, Jack Ma, fondateur du site Alibaba.com, dont la fortune est estimée à 28,6 milliards de dollars. Un article de notre édition de Hong Kong
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Appel à candidatures

Vous résidez à l'étranger? Vous avez un parcours hors du commun? Le 17 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Mathias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez !
Expat
Expat - Emploi

FRANÇAIS À L'ÉTRANGER – Quand les entreprises protègent leurs salariés

Certains travaillent au large du Libéria sur des plateformes pétrolières, d’autres sont basés en Afghanistan pour le compte d’ONG ou encore dans des zones reculées de l’Inde pour gérer l’exploitation de centres de production. Tous sont des expatriés. Ils vivent dans des situations parfois extrêmes. Leurs employeurs en sont conscients et bien souvent font appel à des prestataires extérieurs pour assurer leur sécurité. Rencontre avec International SOS & Control Risks
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2015. La Commission Européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, attendue début 2015, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Francophonie

FRANCOPHONIE – LE XVe Sommet à Dakar

Le 15e Sommet de la Francophonie se déroule à Dakar du 29 au 30 novembre. Les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réunissent pour définir les prochaines orientations de la Francophonie, statuer sur l’admission de nouveaux pays membres et élire le prochain Secrétaire général de la Francophonie. Invité de France 24, RFI et TV5 Monde, François Hollande a tenu à rappeler que la France était "au service de la francophonie".