Les délais ne cessent de s’allonger pour une adoption à l’étranger. Le parcours des futurs parents est souvent douloureux et interminable. L'expatriation est pour certains l'occasion d'entreprendre des démarches individuelles sur place, avec des fortunes diverses

"Le chemin de l'adoption est souvent comparé au parcours du combattant. Mais c'est si vite oublié quand on vous met dans les bras le plus beau bébé du monde, ce petit être que vous n'aviez pas rêvé autrement !" explique Frédérique, l'heureuse maman de 3 enfants adoptés à l'étranger, dont deux alors qu'elle était expatriée. "Cette aventure nous a donné la chance d'apprendre la valeur des choses : la valeur de l'attente et de la patience d'abord, la valeur de la confiance, et la valeur de l'enfant bien sûr".
Adopter, quel que soit le canal choisi, reste en effet un processus long et difficile, qui demande une bonne dose d'optimisme. "Vous n’y parviendrez pas ! Si tu n’as pas d’appui pour faire avancer ton dossier, tu n’y arriveras pas ! Telles ont été les remarques de nos amis français et colombiens, quand nous leur avons dit, résidant alors en Colombie, que nous avions lancé un projet d’adoption", raconte Nathalie, aujourd'hui à Milan.

L’adoption à l’étranger est en effet en crise. En 2005, 4.000 enfants étaient accueillis en France, ils ne sont plus que 1.500 en 2012... Lire la suite

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.