Afin d’éviter la double imposition des revenues et pour lutter contre l’évasion fiscale, un accord a été signé dimanche 11 novembre entre le Canada, représenté par M.Edward Fast, ministre canadien du Commerce international et Hong Kong, représenté par le professeur K.C.Chan, secrétaire des services financiers. M. C.Y. Leung chef du gouvernement de Hong Kong et M.Stephen Harper, Premier ministre du Canada, assistaient à la cérémonie.

Ce traité est le vingt-sixième accord fiscal bilatéral conclu par Hong Kong avec ses partenaires commerciaux pour régler les questions de double imposition - accord CDTA (comprehensive avoidance of double taxation agreement).
Le gouvernement entend continuer à développer ce type d’accord sachant que les pays suivants sont déjà signataires : la Belgique, la Thaïlande, la Chine, le Luxembourg, le Vietnam, Brunei, les Pays Bas, l’Indonésie, la Hongrie, le Koweït, l’Autriche, le Royaume Uni, l’Irlande, le Liechtenstein, la France, le Japon, la Nouvelle Zélande, le Portugal, l’Espagne, la République Tchèque, la Suisse, Malte, Jersey, la Malaisie et le Mexique.  

Ce nouvel accord clarifie la répartition des droits d’imposition entre les deux pays selon les types de revenus et il permettra aux investisseurs de mieux évaluer leurs obligations fiscales sur leurs activités économiques transfrontalières. Le traité avec le Canada prévoit un article sur l’échange d’information entre les deux pays.   

Ce nouveau traité entrera en vigueur après l’achèvement du processus de ratification de chacune des parties.  A Hong Kong, une requête doit être déposée par le chef de l’exécutif en vertu des règles de l’Inland Revenue Ordinance et elle est soumise au Legco, le conseil législatif, qui dispose d’un droit de véto.


Sophie Mabru (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), mardi 13 novembre 2012

Les détails de l’accord avec le Canada seront disponibles du le site du départment de l’Inland Revenue
www.ird.gov.hk/eng/pdf/Agreement_Canada_HongKong.pdf


Une internationale
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine