Envie d’une boisson ? D’un snack ? Besoin de payer une facture ou de recharger une carte Octopus ? Accro aux cigarettes, il vous faut un paquet ? A Hong Kong, rien de plus facile … regardez autour de vous, levez un peu le tête et il y a de fortes chances que cette enseigne entre dans votre champ de vision et soit là pour vous dépanner à toute heure du jour et de la nuit : il y en a 924 disséminées dans tout Hong Kong ce qui, avec 1 point de vente au 1,19 km2, en fait la seconde plus forte densité après Macao (40 points de vente sur un territoire de 29,5 km2 soit une densité record de 0,73 au km2).

Surnommé Little-7 / Petit-7 (Chat Jai) par les Hongkongais, l’enseigne 7-Eleven s’est implantée à Hong Kong en 1981. La plupart des boutiques sont des franchises, en zones urbaines. Aujourd’hui enseigne leader à Hong Kong, 7-Eleven est opéré par Dairy Farm, groupe spécialisé dans la grande distribution qui gère des supermarchés, des pharmacies, des magasins de proximité, des magasins d’ameublement et des restaurants. Ainsi à Hong Kong, outre 7-Eleven, le groupe possède dans son portefeuille de marques les enseignes Wellcome, Market Place, Oliver’s delicatessen, Mannings et Ikea et il détient une participation de 50% dans la chaîne de restaurant Maxim’s.     

On retrouve Dairy Farm à Macao, en Chine, à Taiwan, à Singapour, en Inde, au Cambodge, aux Philippines, en Malaisie, en Indonésie, au Vietnam et à Brunei. Société enregistrée au Bermudes, cotée en bourse, la gestion des affaires est centralisée à Hong Kong au travers de Dairy Farm Management Services Ltd qui appartient au groupe Jardine Matheson. Au 30 juin 2012, le groupe opérait 5.500 points de vente, employait 90.000 personnes pour un chiffres d’affaires annuel excédant les 10 milliards de dollars US.

Photo Nicolas Lemaître, texte Sophie Mabru (www.lepetitjournal.com/hongkong.html) mercredi 7 novembre 2012

Une internationale

LAÏCITÉ – Les intellectuels anglo-saxons sévères avec la France

Soccer match day after
La laïcité a suscité et connu bien des crispations en France depuis les attentats parisiens. Vu de l’étranger, le constat est sévère. Le New York Times juge que la France se ridiculise avec l’exclusion de Sarah de son collège pour sa longue jupe noire. Par ailleurs, six auteurs du Pen Club international ont décidé de ne pas assister à la remise du prix du courage décerné à Charlie Hebdo le 5 mai aux Etats-Unis. 
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

CARRIÈRE EN MOBILITÉ - Pour trouver un emploi, la persévérance paie

Stéphanie et son mari mènent des carrières « en mobilité ». En arrivant à Rio, malgré un beau parcours international, elle se heurte à la difficulté de la recherche de travail. C’est finalement au Mexique qu’elle rebondit. Ou comment ne pas se laisser décourager quand on veut une vraie carrière, même en expat. 

STAGES A L’ETRANGER – Plus accessibles qu’on ne le pense

Qu’il s’agisse d’un job d’été ou d’un stage, l’étranger est de plus en plus valorisé. Progrès en langue, découverte d’une nouvelle culture, gain d’autonomie, autant d’avantages pour rendre cette expérience attractive. Nombreux sont ceux à ne pas sauter le pas, de peur de se confronter à de trop grandes difficultés. N’hésitez pourtant pas à tenter votre chance.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala