Hong Kong

FAA - Rencontre avec Jacky Lau, président de la French Alumni Association

À Hong Kong de nombreuses structures offrent un riche panel d’activités aux Français expatriés. Mais qu’en est-il de la communauté francophile qui se passionne pour notre langue et notre culture ? Depuis 2003, la French Alumni Association n’a de cesse de chercher à réunir tous ceux qui sont animés d’un amour commun pour la France. Partez à la découverte d’un groupe en plein essor et de son pilote, Jacky Lau, un homme aux multiples facettes….

Le profil de l’association

C’est une structure "d’amitié" bénévole, à but non lucratif, de statut hongkongais mais créée avec le support du Consulat français.  Elle regroupe deux types de membres : les membres alumni ayant réalisé au moins 3 mois consécutifs d’études en France et les membres associés qui n’ont pas vécu en France mais qui s’intéressent à sa culture. La FAA reste toutefois ravie d’intégrer en son sein des Français qui souhaiteraient partager un moment convivial. Forte de la présence régulière de plus de 300 personnes à Hong Kong, l’association dispose désormais de membres organisateurs à Paris, tels que la vice-présidente, Karen Lee, qui se chargent d’accueillir les étudiants et de proposer des rassemblements.

Jacky Lau, président de la French Alumni Association - Crédit photo : APC

Les objectifs de la FAA

L’ambition première de l’association est de réunir les Hongkongais ayant effectué des études en France. Marqués par l’"expérience unique" qu’ils ont vécue en métropole, ces personnes expliquent que leur vision des mœurs et comportements en a été bouleversée. Il n’est pas toujours évident de partager ce ressenti avec ceux restés à Hong Kong. C’est pourquoi la FAA propose des moments conviviaux pour que les bons souvenirs puissent reprendre vie et que l’expérience française perdure.

Les anciens étudiants, aux profils variés, sont également là pour guider ceux qui souhaitent partir étudier en France, les aider à intégrer cette nouvelle culture et leur fournir des astuces pour une installation réussie.

Les activités proposées

L’important, ainsi que le rappelle Jacky Lau est d’ "être ensemble" pour promouvoir la culture française au travers d’activités accessibles à tous. Pour ce faire, les tarifs des événements sont minimes et les langues françaises et chinoises sont utilisées, ce qui permet d’intégrer ceux qui n’ont pas une maîtrise parfaite de la langue.

Les "ouvertures à des cultures différentes étant assez limitées à Hong Kong", l’association organise diverses activités pour promouvoir la langue et approfondir la connaissance de la culture française. L’année est ainsi rythmée par plusieurs rencontres. Outre le traditionnel dîner annuel ou la soirée de Noël, on peut se rendre aux "Cafés Parlez" et à des séminaires qui mettent à l’honneur les domaines artistique, littéraire ou encore culinaire. Récemment des sujets éclectiques tels que l’impressionnisme, le Petit Prince, les saucissons et les fromages ont été abordés. La FAA offre également des visites privées et guidées d’expositions françaises ainsi qu’une Fête de la Musique.

Jacky Lau, un président au parcours unique

Après avoir été le vice-président de l’association pendant 4 ans, Jacky Lau en est devenu le président il y a de cela un an. Sa devise, "la vie est une rivière", se reflète bien dans le chemin qu’il a parcouru. Pour ce polyglotte dévoreur d’aventures, tout commence lorsqu’après l’obtention d’un diplôme en littérature anglaise il décroche une bourse d’été pour aller étudier au Japon. Sur place, il découvre les musées d’art contemporain. Une sculpture d’Auguste Rodin, Le baiser, fait office de révélation. Sa vraie passion, celle qui sommeille en lui depuis l’enfance, se réveille et elle porte un nom : les Beaux-arts. Après un an d’enseignement en lycée à Hong Kong, Jacky s’envole pour la France. Il commence par y apprendre la langue pendant 8 mois puis passe le concours d’entrée à l’école nationale supérieure des Beaux-arts de Dijon. Il obtient, après cinq ans d’études, son Diplôme mention  "Félicitations du Jury".

Lorsqu’il rentre à Hong Kong, il doit gagner sa vie et supporter sa famille. Il travaille alors en gestion de bijouteries pendant 5 ans. Lassé par cette vie qui grignote tout son temps libre il décide de se reconvertir. Il commence alors à concevoir des bijoux de jade et à organiser des séminaires sur la pierre semi-précieuse. Depuis, il officie également en tant que designer d’intérieur, professeur de français et interprète pour des marques de luxe.

Grand voyageur, Jacky Lau est un croqueur de nouveautés, un amateur de découvertes. Il répète chaque année aux nouveaux étudiants hongkongais effrayés à l’idée de partir seuls en France que le voyage est une opportunité unique de se découvrir, de se rencontrer soi-même et de comprendre enfin qui l’on est.

Aude Patrigeon Christe (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), mardi 6 novembre 2012

Pour connaître l’agenda de la FAA, rendez-vous ICI

OCCUPY CENTRAL - Le "nettoyage" de Mongkok a commencé, 80 personnes arrêtées

Les opérations de démantèlement des sites d'occupation ont repris mardi 25 novembre. Huissiers et ouvriers ont évacué dans la matinée des barricades qui bloquaient l’un des principaux axes routier de Mongkok. Mais des échauffourées ont finalement éclaté entre policiers et militants pro-démocratie. 80 personnes ont été interpellées.
A la une

VIVRE EN FAMILLE - Une association française prix Balzan pour l'humanité

L’association française "Vivre en Famille" a reçu le prix Balzan pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples, au Palazzo del Quirinale, en présence de Giorgio Napolitano, président de la République italienne. Une reconnaissance pour cette ONG qui se bat pour les adoptions d’enfants handicapés, mais aussi pour garantir des lieux d’accueil, des écoles et des centres de soins en Afrique.
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Cambodge - Actualité

PSAR CHAS – Et maintenant ?

La municipalité semble vouloir agir rapidement alors qu’un élan de soutien se met en place pour collecter des fonds.
Bangkok Actu Birmanie/Myanmar

BIRMANIE - Quand la lumière se fait attendre

Quand le village de Saw La Yar Koo, dans l'est de la Birmanie, a demandé à être raccordé au réseau électrique, les autorités ont réclamé…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Vilard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.