Hong Kong

COMMEMORATION 1939-1945 - A Hong Kong aussi, les Français se sont battus

 

Retour en page d'accueil - Découvrez nos autres articles

A Hong Kong avait lieu vendredi 5 décembre la cérémonie du Souvenir français, organisée conjointement par l’association du même nom et le Consulat de France à Hong Kong et Macao. Une cérémonie qui chaque année rappelle que durant la Seconde Guerre mondiale, en terre étrangère, à des milliers de kilomètres du territoire national, des Français ont choisi de combattre pour la liberté.

"Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines? Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne?" Dans le silence respectueux du cimetière militaire de Stanley, "le Chant des partisans", l’hymne de la Résistance française retentit au son du tambour. Les élèves de 1ère ES-L1 du lycée français international Victor Segalen sont venus nombreux rendre hommage aux Forces Françaises Libres à Hong Kong.

C’est la deuxième année consécutive que les élèves du LFI participent à la cérémonie organisée par le comité de Hong Kong du Souvenir français de Chine et le Consulat général de France. Et ils en sont fiers : "Expatriée depuis longtemps, je n’ai pas souvent eu l’occasion de participer à une cérémonie de commémoration. Je suis contente d’être là, d’autant plus que je ne savais pas que des Français s’étaient battus à Hong Kong", explique Mélina.

25 décembre 1941, le Black Christmas de Hong Kong

18 juin 1940. Le général de Gaulle s’adresse à la France humiliée par la défaite sur les ondes de la BBC. "Il est très probable que les Français de Hong Kong aient entendu son discours", explique François Drémeaux, président du comité de Hong Kong du Souvenir français de Chine, car à la suite de cet appel, la communauté française de Hong Kong "rejoint massivement la France Libre". Le professeur d’histoire-géographie lit un extrait du télégramme envoyé au pays par le consul de France de l’époque, Louis Reynaud, à la suite de la reddition française:

"Groupée autour de moi, la colonie française de Hong Kong s’indigne contre toute idée d’armistice et de paix séparée, et se révolte à la pensée d’une telle trahison qui déshonorerait la France à jamais vis-à-vis de nos alliés et de l’humanité !"

Un an et demi plus tard, les Japonais envahissent Hong Kong. Nous sommes le 8 décembre 1941. La veille, la marine nippone a attaqué la base américaine de Pearl Harbour. La bataille dure jusqu’à la capitulation des forces britanniques, le 25 décembre 1941. Ce Noël restera à jamais dans les mémoires le Black Christmas.

"Devoir de reconnaissance et devoir de mémoire"

La stèle du cimetière militaire de Stanley, érigée en 1948 est là pour témoigner du sacrifice des Français engagés dans le Corps volontaire de défense. Six noms y figurent : Frédéric Jocosta, Armand Delcourt, Pierre Mathieu, Henri Belle, Paul de Roux, Roderic Egal.

"Nous avons, envers ces hommes qui venaient d’horizons très différents mais qui se sont sacrifiés pour le même idéal de liberté, un devoir de reconnaissance et un devoir de mémoire.", rappelle Lila Bernheim, Consul de France à Hong Kong et Macao ad interim. "C’est l’affaire de tous les citoyens de la communauté française de Hong Kong, car l'histoire des Français libres de Hong Kong fait partie de l'histoire de cette communauté. Nous devons transmettre ceci aux jeunes générations. C'est pourquoi je suis particulièrement heureuse que tant d’élèves du lycée français participent à cette cérémonie.", souligne le vice-consul, avant de déposer une gerbe de fleurs devant le monument aux morts.

Elsa Ponchon (www.lepetitjournal.com/hongkong) vendredi 12 décembre 2014

Crédits photos Elsa Ponchon

John Siewert, un vétéran américain d’Omaha Beach

Centenaire de la Première Guerre mondiale, 70ème anniversaire du Débarquement de Normandie, 2014 fut une année riche en rendez-vous mémoriels.

A l’occasion de cette double commémoration, l’Américain John Siewert, qui vit entre les Etats-Unis et Hong Kong où habite son fils, a répondu présent vendredi 5 décembre à l’invitation du Souvenir français. A 90 ans, ce vieux monsieur jovial qui arbore fièrement une casquette de la US Navy est l’un des derniers vétérans du D-Day.

Le 6 juin 1944, après s’être entrainé pendant des mois sur les plages et les falaises d'Angleterre, John Siewert s’embarque à bord du USS Satterlee. Il a alors à peine 20 ans. Alors que les Rangers mènent l'assaut contre les blockhaus de la Pointe du Hoc, le destroyer soutient au large d’Omaha Beach les soldats américains par d'intenses bombardements. Deux mois plus tard, le navire part prêter main forte aux boys en Provence, avant d’escorter le bateau menant le président Roosevelt à la conférence de Yalta. Il finira la guerre basé dans le Pacifique.

Ce vendredi, après être resté debout pendant les 40 minutes qu’a duré la cérémonie, l’ancien combattant, décoré en juin dernier de la légion d’honneur par François Hollande, est un peu fatigué mais il se souvient avec bonheur de sa participation aux récentes commémorations françaises du D-Day.

"Ça a été un honneur d'être présent pour cet anniversaire en France.", commente-t-il, "C'est important pour moi d'honorer la mémoire de mes camarades et parce que c'est également le centenaire de la Première Guerre Mondiale, j'ai pu rendre hommage à mon père qui a aussi combattu en France."

Lire également:

VERONIQUE EGAL – Un secret de famille en héritage

 

 

 

 

TRAVAIL - Hong Kong ne compte pas ses heures

Le temps de travail hebdomadaire est un sujet brûlant à Hong Kong en toute saison. Les Hongkongais ont la réputation d’être des forcenés du travail, mais si pour certains, c’est un choix, d’autres le subissent. Un rapport publié début 2017 conseille - à nouveau - de mieux encadrer et réglementer les heures de travail mais y-a-t-il seulement quelqu’un pour entendre le message. Etat des lieux.

PRIX - Sauvés par la Poésie

Une remise des récompenses en rouge et blanc pour Céline Viola et Ulysse Bouazzi! Samedi 20 mai à l'occasion des Ferias de Stanley, le prix…

JOYCE JONATHAN se confie

La chanteuse française qui connaît très bien la Chine (c'est une star jusque dans les provinces les plus reculées) revient à Hong-Kong grâce au…
Une internationale

TENDANCE – Le Fidget Spinner, ce jouet qui rend accro

Le Fidget Spinner. Si vous n'avez pas d'enfants vous ignorez peut-être ce que c'est mais dans les cours de récré du monde entier, il fait un vrai ravage. Cette espèce de toupie est devenue en quelques semaines un vrai phénomène de mode et le jouet le plus vendu sur Amazon. De quoi s'agit-il exactement ? Notre édition de Perth vous propose de découvrir tout ce qu'il y a à savoir sur ce mystérieux objet !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine