COMMISSION PAUVRETE - Hong Kong veut renforcer sa lutte contre la pauvreté

Le gouvernement de Hong Kong a annoncé vendredi 9 novembre, la mise en place de la "commission sur la pauvreté" qui fait suite aux déclarations faites pendant la campagne électorale selon lesquelles "un pays aussi riche que Hong Kong devrait disposer de tous les atouts pour satisfaire les besoins fondamentaux de tous les membres de sa communauté."

Cette commission se concentrera sur les politiques innovantes à mettre en œuvre pour lutter contre la pauvreté. En parallèle, elle souhaite apporter une aide immédiate aux personnes nécessiteuses en utilisant les 500 millions du Fonds social de développement des entreprises (rebaptisé Fonds d’Innovation sociale et Fonds de développement de l’entreprenariat).

Plus précisément, six groupes de travail seront mis en place pour :

1- examiner la situation actuelle de la pauvreté à Hong Kong, en comprendre les causes afin d'identifier les conditions favorables du développement de l'autonomie des personnes et de la mobilité sociale. Le seuil de pauvreté sera l’outil d’évaluation de la situation de pauvreté et de l'efficacité des politiques de réduction de celle-ci.

2- examiner les politiques existantes, en formuler de nouvelles pour prévenir et atténuer la pauvreté et l'exclusion sociale, promouvoir la mobilité sociale, enfin établir et distribuer un minimum vital pour les personnes défavorisées.

3- coordonner et contrôler la mise en œuvre de la prévention de la pauvreté et des politiques de lutte, évaluer les mesures financées par le Fonds aux soins communautaires et à l'innovation sociale et le Fonds de développement de l'entreprenariat et d'autres sources publiques de financement, le cas échéant.

4- impliquer les parties prenantes et les conseiller sur les moyens de développer le partenariat tripartite entre le gouvernement, le secteur privé et les organisations communautaires de lutte contre la pauvreté, y compris  par la création d’entreprises sociales;

5- diminuer la pauvreté par des mesures plus ciblées sur les besoins spécifiques de certaines populations : handicapés, parents isolés, minorités ethniques…

6- instaurer un observatoire de la pauvreté à Hong Kong.

Quatre membres de cette commission sont issus des services gouvernementaux (éducation, santé, travail, affaires intérieures). Les 18 autres membres viennent d'horizons différents avec tous de vastes connaissances et une grande expérience acquises  par leur profession et leur engagement dans les services communautaires et la lutte contre la pauvreté.

Cette commission est mise en place pour deux ans et commencera ses travaux en décembre 2012.

Claudine Cicut (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), jeudi 15 novembre 2012

Hong Kong

OCCUPY CENTRAL - Le "nettoyage" de Mongkok a commencé, 80 personnes arrêtées

Les opérations de dispersion de manifestants ont repris mardi 25 novembre. Huissiers et ouvriers ont évacué dans la matinée des barricades qui bloquaient l’un des principaux axes routier de Mongkok. Mais des échauffourées ont finalement éclaté entre policiers et militants pro-démocratie. 80 personnes ont été interpellées.
A la une

VIVRE EN FAMILLE - Une association française prix Balzan pour l'humanité

L’association française "Vivre en Famille" a reçu le prix Balzan pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples, au Palazzo del Quirinale, en présence de Giorgio Napolitano, président de la République italienne. Une reconnaissance pour cette ONG qui se bat pour les adoptions d’enfants handicapés, mais aussi pour garantir des lieux d’accueil, des écoles et des centres de soins en Afrique.
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Cambodge - Actualité

PSAR CHAS – Et maintenant ?

La municipalité semble vouloir agir rapidement alors qu’un élan de soutien se met en place pour collecter des fonds.
Bangkok Actu Birmanie/Myanmar

BIRMANIE - Quand la lumière se fait attendre

Quand le village de Saw La Yar Koo, dans l'est de la Birmanie, a demandé à être raccordé au réseau électrique, les autorités ont réclamé…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.