COMMISSION PAUVRETE - Hong Kong veut renforcer sa lutte contre la pauvreté

Le gouvernement de Hong Kong a annoncé vendredi 9 novembre, la mise en place de la "commission sur la pauvreté" qui fait suite aux déclarations faites pendant la campagne électorale selon lesquelles "un pays aussi riche que Hong Kong devrait disposer de tous les atouts pour satisfaire les besoins fondamentaux de tous les membres de sa communauté."

Cette commission se concentrera sur les politiques innovantes à mettre en œuvre pour lutter contre la pauvreté. En parallèle, elle souhaite apporter une aide immédiate aux personnes nécessiteuses en utilisant les 500 millions du Fonds social de développement des entreprises (rebaptisé Fonds d’Innovation sociale et Fonds de développement de l’entreprenariat).

Plus précisément, six groupes de travail seront mis en place pour :

1- examiner la situation actuelle de la pauvreté à Hong Kong, en comprendre les causes afin d'identifier les conditions favorables du développement de l'autonomie des personnes et de la mobilité sociale. Le seuil de pauvreté sera l’outil d’évaluation de la situation de pauvreté et de l'efficacité des politiques de réduction de celle-ci.

2- examiner les politiques existantes, en formuler de nouvelles pour prévenir et atténuer la pauvreté et l'exclusion sociale, promouvoir la mobilité sociale, enfin établir et distribuer un minimum vital pour les personnes défavorisées.

3- coordonner et contrôler la mise en œuvre de la prévention de la pauvreté et des politiques de lutte, évaluer les mesures financées par le Fonds aux soins communautaires et à l'innovation sociale et le Fonds de développement de l'entreprenariat et d'autres sources publiques de financement, le cas échéant.

4- impliquer les parties prenantes et les conseiller sur les moyens de développer le partenariat tripartite entre le gouvernement, le secteur privé et les organisations communautaires de lutte contre la pauvreté, y compris  par la création d’entreprises sociales;

5- diminuer la pauvreté par des mesures plus ciblées sur les besoins spécifiques de certaines populations : handicapés, parents isolés, minorités ethniques…

6- instaurer un observatoire de la pauvreté à Hong Kong.

Quatre membres de cette commission sont issus des services gouvernementaux (éducation, santé, travail, affaires intérieures). Les 18 autres membres viennent d'horizons différents avec tous de vastes connaissances et une grande expérience acquises  par leur profession et leur engagement dans les services communautaires et la lutte contre la pauvreté.

Cette commission est mise en place pour deux ans et commencera ses travaux en décembre 2012.

Claudine Cicut (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), jeudi 15 novembre 2012

Hong Kong
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

RETOUR EN FRANCE - "Je ne me sens plus chez moi"

 "Je suis complètement à court d’excuses, je n’ai plus le choix, il va falloir que je dise au revoir à ma ville chérie, Mexico, et que j’aille faire un tour en France voir la famille". Je réalise très vite que le stress de Jean est plus sérieux que cela en a l’air. Il n’est pas retourné en France depuis des années et la perspective de se retrouver là-bas, en famille cet été, le paralyse.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.