Hong Kong

AUTOMOBILE - Tesla, la fin de l’eldorado ?

La voiture est un sujet qui préoccupe les Hongkongais, surtout les fortunés, et les voitures de luxe telles que Aston Martin, Lamborghini, Ferrari et autres Porsche qui pullulent dans la ville le prouvent. 

Parmi ces marques, on en distingue toutefois une, Tesla, qui, si ses berlines restent des produits de luxe, n’a pas la même empreinte carbone que les autres. 

La technologie de Tesla Motors avait séduit Hong Kong, soucieuse (quand même !) de l’environnement, et s’était vu exempter jusqu’au 31 mars 2017, comme pour les autres voitures électriques, de la taxe douanière qui concerne l’achat de nouveaux véhicules : de 35 à 100% du prix initial de la voiture ! Ainsi, vous pouviez acheter une Porsche à 120 000 euros alors qu’elle en vaut 60 000, quand les Tesla ne voyaient pas leurs prix surgonflés. Et l’effet « duty free » a marché : si les ventes en décembre/janvier étaient tout à fait correctes (un peu plus de 300 immatriculations de Tesla), elles ont littéralement explosé en février et mars alors qu’approchait la date butoir du 31 mars : 590 immatriculations en février, et 2939 en mars !

Les dirigeants de Tesla ont dû se frotter les mains… mais pas pour longtemps. En effet, depuis la levée de cette exception, les ventes de Tesla sont au point mort. Il faut dire que les prix des voitures ont enflé de plus de 50%, une Tesla Model S qui valait 64 000 euros en vaut désormais… 103 000. 

En avril et en mai donc, la marque de voitures électriques n’a vendu tout simplement aucun véhicule à Hong Kong. Avec ces chiffres, on a bien l’impression que l’aspect écologique pesait peu dans l’équation. Les mêmes symptômes ont été visibles au Danemark, où Tesla profitait d’un avantage fiscal similaire, levé il y a peu.

Une dernière pour prouver que quand certains l'achètent, ils le font avec style !

 

Photo courtesy : dedetrack Instagram (les plaques minéralogiques les plus insolites de Hong Kong)

La rédaction (www.lepetitjournal.com/hong-kong) - jeudi 13 juillet 2017

 

LOGEMENT - Repérer le bon quartier à Hong Kong avec un agent immobilier

Trouver son logement lorsqu’on arrive dans une ville, c’est une situation parfois compliquée et particulièrement à Hong Kong, où les loyers sont élevés. Il faut faire concorder confort intérieur, proximité avec le travail, avec l’école si on arrive en famille… Toutefois, le Port aux parfums abrite des quartiers pour tous les goûts, avec des ambiances différentes, des coins tranquilles comme Stanley, aux rues fourmillantes de Sheung Wan en…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine