Hong Kong

JUSTICE - Le chef du gouvernement empêtré dans une affaire

Leung Chun-ying, chef du gouvernement de Hong Kong, fait l’objet d’une enquête concernant une somme avoisinant les 50 millions HKD qu’il a reçue de la part d’UGL, une firme d’ingénierie australienne. 

L’enquête cherche à déterminer s’il y a eu conflit d’intérêt après que l’homme politique ait reçu cette somme, provenant d’un accord d’exclusivité pour UGL, qu’il n’aurait pas déclaré publiquement.  

Selon le site d’information Hong Kong Free Press, Leung aurait approché un membre du comité en charge de l’enquête, le législateur pro-Pékin Holden Chow Ho-ding, afin qu’il modifie le champ d’application de l’enquête et la ralentisse.  

Une fuite révèle que Chow aurait soumis au secrétariat du conseil législatif, un document contenant 34 modifications rédigées le 21 et 22 avril et signées par CEO-CE qui signifierait, selon HKFP, Chief Executive's Office - Chief Executive.

Antoine Vergnaud (www.lepetitjournal.com/hong-kong) - jeudi 18 mai 2017

 
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine