Hong Kong

L'HYMNE du 20ème anniversaire de la rétrocession provoque un mini-tollé sur le web

Jeudi 6 avril, le gouvernement de Hong Kong a dévoilé l’hymne de célébration du vingtième anniversaire de la rétrocession, qui aura lieu le 1er juillet. Le clip, visible sur YouTube, n'a généré jusqu'alors que peu d'enthousiasme.

Pour le moment, le clip a été visionné plus de 20 000 fois, et s’est attiré presque trois fois plus de "dislike" que de "like", en comptabilisant les trois versions mises en ligne par le service d'information du gouvernement.

 
Relayé par le site d’information Hong Kong Free Press, le clip de « Hong Kong Our Home », pour lequel un budget de 190 000 HKD a été alloué, reçoit de nombreux commentaires négatifs, malgré la participation d'une dizaine de chanteurs issus de la scène Cantopop. En cause, la durée du clip (une minute) et des arrangements trop médiocres. Avec seulement un couplet et un refrain, l’hymne édition 2017 est plus court que les précédents, notamment celui de 2012 qui durait cinq minutes. « Si vous pensez que cet hymne est bien, je pense que vous n’avez pas du être beaucoup exposé à la culture Cantopop : cette chanson, la tonalité, les paroles et arrangements, et tout le reste, méritent une mauvaise note », commente un lecteur. Le média a même organisé un sondage, auquel ont participé pour l’instant 85 personnes, pour 90% d’avis négatifs.

Mais surtout, c’est le message délivré à travers le clip qui fait polémique. Feux d'artifice, paysages et autres compétitions sportives éclipseraient la réalité de Hong Kong, selon les lecteurs du Hong Kong Free Press. « Mainland mainstream » et autres commentaires caractérisent la bronca autour de ce véritable spot publicitaire de la ville. « Au moins, le clip ne mentionne pas le pays, la Chine, ou la mère-patrie. Cela soulage un peu », commente un autre lecteur.

Comme pour les éditions précédentes, restent à venir les parodies de l'hymne qui ne devraient pas faciliter la promotion de ce clip. 

Antoine Vergnaud (www.lepetitjournal.com/hong-kong) - Mardi 11 avril 2017

 
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine