Non imposable, non assujetties à l’ISF, aucune contrainte pendant la période de démembrement, exposition au marché immobilier, diversification du risque ; développer son patrimoine en achetant des parts de SCPI en nue-propriété semble bien être une des solutions de création de revenus complémentaires les plus intéressantes pour les non-résidents.

 

L’achat de parts de SCPI est en soit intéressant dès lors que l’on veut s’exposer au marché immobilier sans en subir les inconvénients liés à sa gestion. En effet, en investissant dans une part de SCPI, vous investissez dans une société (SCPI) qui elle même va investir dans plusieurs biens immobiliers professionnels, bien plus rentables et bien moins volatiles que l’immobilier d’habitation. La SCPI gère tout le parc immobilier à votre place et touche ainsi des loyers qu’elle reverse ensuite aux détenteurs de parts. Les SCPI sont donc d’excellents placements de rendement qui vous permettent de toucher un bon complément de revenu annuel.

Si vous n’avez pas besoin de revenus dans l’immédiat et que vous cherchez un complément de revenus pour votre retraite, alors la nue-propriété est encore plus adaptée à votre situation.

En effet, acheter la nue-propriété revient à acheter 65€ aujourd’hui une part qui  en vaut 100€ : votre capital est alors bloqué pendant 10 ans, mais vous récupérez au terme, la pleine propriété et donc les loyers qui vont avec (de l’ordre de 5.5% en 2012). Ce placement à long terme est donc une excellente façon de préparer sa retraite, sans aucune gestion et sans augmenter ses impôts en France pendant 10 ans.

N’hésitez donc pas à nous contacter pour plus de renseignements, nous sommes à votre service.

Florent VAUDELIN

My Expat

 
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales