Ces albums abordent avec justesse et esprit les questions de l’estime de soi, de la place de chacun dans la société, de la considération des autres, des épreuves de la vie et de l’image qu’elles nous renvoient de nous-mêmes… Adaptés aux enfants bien sûr, pour les aider à se révéler et à s’aimer



Sélection Albums jeunesse

Dès 2 ans : Vive moi !

Alice Brière-Haquet et Gwenaëlle Doumont, éditions Amaterra. 17 x 24 cm, 26 pages, 10,90 €.

Connaître les couleurs, les insectes et les animaux des bois, mais apprendre aussi l’humour et la poésie… Dans cet album qui pourrait être une fable moderne, chacun y va de son meilleur argument pour prouver que sa couleur est la plus belle de toutes : rouge coccinelle, jaune abeille, violet scarabée, noir chauve-souris… Pour les départager, l’avis de Monsieur Hibou-qui-sait-tout est indispensable. Mais contre toute attente, il va donner matière à méditer à ses petits élèves… ainsi qu’une bonne recette pour bien s’entendre. C’est notre coup de cœur du mois : illustrations et textes sont tous deux exquis !



Dès 4 ans : Mamie a besoin de bisous

Anna Bergua et Carme Sala, éditions Océan Jeunesse. 20 x 22 cm, 32 pages, 15 €.

Les parents de Laura et Maïté décident d’accueillir chez eux mamie Marie, qui a la maladie d’Alzheimer ; un événement qui chamboule les repères de la famille. Prêter sa chambre, vivre ensemble, appréhender les sentiments de désaccord mêlés à l’amour toujours présent… Les deux fillettes apprennent que les plus jeunes peuvent aussi s’occuper des plus âgés. Avec leurs moyens, elles vont tout faire pour rendre la vie de la vieille dame plus agréable. La vieillesse vue par un enfant, qui doit réapprendre sa relation avec sa mamie.  Un très beau texte tout en douceur, d’une grande sensibilité et justesse. "Je sais bien qu’il n’y a pas de médicaments pour devenir jeune, mais moi, je pense que les bisous marchent bien".



Dès 5 ans : Petite feuille n’aime pas le vent

Sylvie Sarzaud et Sylvain Mérot, éditions Eyrolles. 17 x 17 cm, 60 pages, 10€.

Cet ouvrage fait partie de la collection de contes thérapeutiques "à lire entre parents et enfants pour traverser les épreuves du quotidien". Celui-ci parle de l’autonomie, de la difficulté de se séparer de ses parents. Il utilise des métaphores auxquelles les petits peuvent facilement s’identifier, et apporte des solutions à leurs problèmes d’enfants. On aime le ‘mode d’emploi’ à la fin de l’ouvrage qui permet de décrypter l’histoire et d’en apporter une lecture thérapeutique, avec des conseils aussi aux adultes pour aider leur enfant. Et chacun des autres livres (Grinzing est en colère, Hatouh veut tout, Petit violon : le trio se sépare, Nuage ne se sent pas à la hauteur, Caneton veut garder sa maman pour lui,) apporte des réponses concrètes aux problématiques de la colère, du caprice, du divorce, de la confiance en soi et de l’arrivée d’un cadet.



Dès 6 ans : Petit monsieur

Michel Piquemal et Eric Battut, éditions de l’Edune. 21 x 23,5 cm, 32 pages, 14,50€.

Et si, dans le futur, la maladie la plus contagieuse était celle de ne pouvoir s’aimer librement ? Etrangement, c’est le timide Petit Monsieur qui, ne réussissant pas à déclarer ses sentiments à Mademoiselle Lucie, trouve une solution : il a tellement d’amour en lui à offrir qu’il se donne pour mission de guérir le monde de cette maladie du non-Amour. Une tâche qui lui prend toute sa vie, ou presque. Et alors que le monde entier le remercie pour ce cadeau, sa plus belle récompense est de trouver enfin l’amour de Mademoiselle Lucie. Une histoire dédicacée aux enfants timides qui gardent secrètement en eux de grands désirs de faire plaisir, et de grandes capacités à réussir. A offrir !



Dès 7 ans : Tout le monde à dos


Annie Agopian et Claire Franek, éditions Le Rouergue. 20 x 20 cm, 32 pages, 12 €.

"Un jour, à force d’être petit, c’est sûr on devient grand. Ce n’est pas possible autrement"
. Oui mais… il faut alors passer par la case adolescence ! Une période délicate racontée avec humour et pertinence… Quel soulagement de voir ces hésitations, ces incompréhensions, ces questions, couchées sur le papier ! Une belle explication de cette période intermédiaire, à la fois pour l’ado lui-même et pour son entourage. Mais le plus dur et le plus beau à la fois finalement, n’est-ce pas de voir son oisillon prendre son envol ?



Sélection CD et DVD


Dès 18 mois : Abracadabra, Henri Dès. Distribution Production Mary-Josée / Universal Music, 18 €.

Pour ce 17e album, le roi de la chanson pour enfants mêle une fois encore avec brio des airs qui swinguent avec d’autres qui bercent, pour parler du quotidien des enfants. Des textes plein d’humour aussi avec ‘Des bottes à ton chat’, ‘Les rouspéteurs’, ou encore la reprise des 3 petits cochons. Avec ‘1 caillou + 1 caillou’ on apprend les rudiments du calcul, avec ‘Drôle de rêve’ on apprivoise ses cauchemars… Et on adore tout simplement la piste 3 ‘Maman je t’aime’ !



Dès 18 mois : Doudou Perdu, Jacuqes Haurogné. Victorie Music, 17 €.

Une voix qui chante en souriant, des rythmes entrainants, voici un album pour danser joyeusement !... Certains airs sont franchement farfelus et laissent libre court à l’imagination, pour le plus grand bonheur des petits. Les chants remuants sont encadrés, à la première et à la dernière piste, par deux chansons plus calmes et tout aussi appréciables : ‘Pour se réveiller’ (que les mamans peuvent reprendre pour des petits matins en douceur) et ‘Berceuse pour rêver’.



Dès 3 ans : Les P’tites Poules

D’après les albums écrits et illustrés par Christian Jolibois et Christian Heinrich aux éditions Pocket Jeunesse, Les P’tites Poules se produisent à l’écran toujours avec succès ! Cette série animée est en effet joliment pensée : un poulailler représentatif de la société avec des personnages attachants (Pitikok, Carméla, Coqenpâte, Hucocotte entre autres, et leurs amis Pedro le cormoran et Bélino le bélier) qui vivent de folles aventures. On aime les épisodes d’une dizaine de minutes, les notions historiques expliquées en quelques mots à la fin de chaque épisode, les expressions et la répartie des protagonistes, le dynamisme des scènes tout en restant accessibles à un jeune public… Un dessin animé de qualité !



Le Coin des parents

Manuel de survie pour la réussite scolaire de mon enfant

Stéphane Vallée, éditions Tournez la page. 14,5 x 21 cm, 192 pages, 14,90€.

Titre alarmiste (« survie » ?!), préambule façon coaching ("Vous aspirez à offrir le meilleur à votre enfant afin qu’il devienne un citoyen autonome, compétent et responsable ? Vous voulez cerner les facettes de sa personnalité et comprendre les agents qui conditionnent son comportement ? (…)"), tests de personnalité… Méfiance ? En fait, l’objectif de cet ouvrage est simplement d’inciter à s’intéresser à son enfant, de le connaître pour pouvoir correctement l’orienter. Il s’avère alors être un bon moyen de cerner ses atouts tout en l’aidant à développer d’autres compétences. Faisons confiance à l’auteur qui est enseignant en primaire et en secondaire, conseiller pédagogique et coordonnateur au Programme d’éducation nationale…

Présenté comme un manuel interactif en quinze chapitres, il mêle tests d’évaluation faciles et informations pédagogiques et psychologiques. D’abord, les parents observent simplement leur enfant : son comportement corporel, ses réactions au quotidien, ses intérêts… pour déterminer son type de tempérament en fonction des traits de sa personnalité à ce moment-là, de ses facultés corporelles, de ses habiletés intellectuelles, ses façons d’aborder les problèmes, ses stratégies d’apprentissage… L’enfant est invité lui aussi à participer, il ne s’agit par de mettre en place un ‘Big Brother’ familial ! Puis à chaque fin de chapitre, quelques lignes vierges sont à compléter en trouvant cinq actions que le parent se propose d’entreprendre pour améliorer la situation au cours des prochaines semaines "pour que mon enfant apprenne à traiter l’information de différentes façons, diversifie ses prédominances sensorielles, développe davantage ses capacités cognitives…". Bien sûr, quelques pistes sont évoquées pour vous aider dans cette tâche. Faites-en un jeu, un échange, un partage et non une mission trop sérieuse !

Si vous l’abordez ainsi en effet,  c’est un livre très précis qui vous guidera dans l’éducation de vos enfants, mais qui demande certainement un long travail d’observation, de réflexion et d’implication. Vous pouvez l’utiliser tout au long de sa scolarité, en primaire puis en secondaire, pour cerner, à différentes périodes, ses intérêts et ses aptitudes, tant cognitives qu’émotionnelles ou sociales.

Il ne s’agit pas au final de rendre son enfant toujours meilleur ni de le cataloguer en fonction du résultat obtenu aux tests, mais de savoir qui il est pour déterminer ce qui lui manque ou lui donner envie d’explorer ce qu’il ne connaît pas. Elargir sa vision et sa connaissance du monde pour qu’il puisse choisir une voie qui lui correspond totalement, et donc s’épanouir dans son avenir professionnel et personnel. Sans tomber dans les stéréotypes, ce livre permet de marcher main de la main avec son enfant. A utiliser cependant avec précaution pour ceux qui souffrent déjà d’être évalués en classe et même dans leurs activités extrascolaires…


J’apprends à lire et à écrire


Colette Ouzilou, éditions Belize. 18 x 24 cm, 120 pages, 12,50€.

Réalisé par une orthophoniste, ce manuel d’apprentissage de la lecture destiné au CP peut être proposé dès l’âge de 5 ans, aussi bien par l’école que par les parents. Cette méthode progressive, qui se veut "simple, stimulante, et rapide" est préfacée d’un mode d’emploi et d’un guide pédagogique intégrés, permettant aux ‘enseignants’ de s’en servir à bon escient. Il s’appuie par ailleurs sur "les dernières recherches en neuropsychologie de la lecture tout en suivant les dernières orientations de l’Education Nationale".

L’auteure part du postulat que "lire, c’est faire parler les lettres" et que "savoir lire, c’est savoir tout lire, mots connus comme inconnus" : la méthode commence donc par l’étude de chaque lettre et de combinaisons de mots… Ou comment amener l’enfant à construire des mots comme il construit un jeu ! Une lettre après l’autre (d’abord les voyelles, puis les consonnes), l’enfant commence par écouter les sons évoqués par les dessins, avant d’essayer de reproduire les tracés des lettres. Des codes couleur pour les consonnes, voyelles et lettres muettes aident d’abord à leur reconnaissance puis petit à petit, les couleurs laissent place à un texte en noir, comme il en lira dans les livres ou dans la presse. Au fil des pages, il devient capable de lire et de comprendre des phrases puis de petites histoires : quelle liberté et quel plaisir ! On aime les notes en bas de page qui guident parents et enfant dans l’utilisation optimale de ce manuel, soulignant les difficultés auxquelles il faut être attentif.
Claire Lelong-Le Hoang (www.lepetitjournal.com) samedi 10 mars 2012

 
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
 Bleu Blanc Box

Caroline Gaujour et Bleu Blanc Box : un partenariat haut en couleur !

Si vous êtes lecteur de notre édition stambouliote, peut-être avez-vous déjà entendu parler de Caroline Gaujour ? L'illustratrice installée depuis maintenant plus de deux ans dans la capitale turque a lancé son blog "dessinsdexpat.com" ainsi qu'une bande dessinée où elle retrace en dessins et avec beaucoup d'humour la vie et la condition d'expatrié(e). Elle vient récemment de nouer un partenariat avec Bleu Blanc Box. Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

TOP 4 Voyages en Europe qui coûtent moins cher qu’un vélo

Budgets restreints ? Grâce à des outils qui filtrent les meilleures offres de logements, Hundredrooms permet d’économiser toute l’année.
L’argent n’est plus un frein pour devenir aventurier, le comparateur planifie des escapades low-cost à moins de 200 euros vers de magnifiques destinations en Europe.

MARDI EXPAT – L’afterwork de l’expatriation à Paris en partenariat avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger)

Mardi 11 juillet prochain aura lieu la prochaine édition de Mardi Expat, l’afterwork de l’expatriation. Organisé par Lepetitjournal.com avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger) comme partenaire, cet événement veut rassembler à Paris anciens et futurs expatriés afin d’échanger et de bénéficier de conseils avisés pour préparer sa prochaine expatriation.
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine
En direct de nos éditions locales