Apple, Windows, Google, et Amazon se livrent le depuis du mois de novembre une guerre sans merci sur le marché des tablettes tactiles. Même si certaines tendances se dessinent déjà, il est difficile de dire aujourd’hui qui sera le grand gagnant de demain.


En lançant l’iPad le 3 avril 2010, Apple a complètement révolutionné le paysage des appareils portables dans la plupart des pays du monde. Mails, jeux vidéo, cinéma, séries, musique, jeux… tout est possible sur une tablette tactile ! Tant et si bien que deux ans et demi plus tard, les concurrents se pressent pour récupérer des parts de marché sur ce produit dont les ventes sont en constante augmentation. À titre de comparaison, il s’est vendu 27,8 millions de tablettes durant le troisième trimestre 2012, contre 18,6 sur la même période en 2011, soit près de 50% d’augmentation ! En 2012, le cap des 100 millions d’unités achetées devrait ainsi être atteint.

Apple, toujours n°1
À l’heure actuelle, Apple domine largement ses adversaires. Malgré une baisse à 50,4% de part de marché sur le dernier trimestre, contre 65,4% au trimestre précédent et près de 60% au troisième trimestre 2011, la firme créée par feu Steve Jobs garde une belle marge de manœuvre. D’autant que les nouvelles tablettes maison – l’iPad mini et l’iPad 4e génération – se sont écoulées à 3 millions d’exemplaires en trois jours seulement (entre le 2 et 4 novembre). Malheureusement pour le nouveau boss, Tim Cook, et heureusement pour le consommateur, la concurrence s’organise et devient de plus en plus crédible à contester l’hégémonie américaine.

Samsung tire son épingle du jeu
Le récent et très médiatique procès pour copiages et violations de milliers de brevets entre Apple et Samsung a démontré l’animosité qui règne entre les deux sociétés. Et même si les Sud Coréens ont été sommés de payer 1 milliard de dollars aux Américains, ces derniers sont loin d’afficher un sourire béat. Car la progression de Samsung est fulgurante : en douze mois, ses parts de marché sont passées de 6,5% à 18,4%, avec 5 millions de tablettes vendues lors du dernier trimestre contre un peu plus d'un million à pareille époque l’année dernière. La recette de son succès réside dans un investissement marketing très lourd, une multiplication des produits et des formats, et une ergonomie globale nettement améliorée. Les produits Samsung sont aujourd’hui design, simple à utiliser et légèrement moins chers que ceux d’Apple.

Windows 8 débarquent
À l’instar d’Apple, Samsung doit cependant regarder dans ses rétroviseurs. L’arrivée de Windows 8 modifie considérablement la photographie du marché des tablettes. Le modèle maison, la Microsoft Surface avec son écran 10,6 pouces (26,92 cm) est destiné à concurrencer frontalement l’iPad et les Samsung Galaxy Tab et Galaxy Note 10.1. Même si le prix d’entrée de gamme est élevé (489€), la Surface peut séduire par les qualités de la nouvelle interface Windows 8 : plus de fluidité, de rapidité, de simplicité, d’intuitivité et de couleurs. Et comme cette interface se retrouve également sur des modèles de tablettes ou de 2 en 1 (un ordinateur portable qui se transforme en tablette) aux tailles diverses (7, 10, 11 ou 12 pouces) signés Samsung, Lenovo, Dell, Sony, Toshiba ou encore Hewlett Packard, il faut s’attendre à une diversification des ventes.

Amazon et Google s’attaquant au 7 pouces
D’autant que deux autres mastodontes américains investissent avec force le milieu, avec des petits formats de 7 pouces (17,78 cm). Amazon qui détient un peu plus de 20% des parts du marché US, et 9% du marché mondial au dernier trimestre, vient de lancer en France la Kindle Fire HD (à gauche sur la photo). Vendue 199€, elle a réalisé un carton énorme aux Etats-Unis. Autre grand succès, la Nexus 7 de Google (à droite). Selon le constructeur qui l’a fabriquée, Asus, elle se vendrait à un million d’exemplaires par mois depuis son lancement fin juin. Affirmation presque confirmée par les chiffres du troisième trimestre qui comptabilise 2,4 millions de tablettes Asus vendues entre juillet et septembre 2012. Cette Nexus 7 et la Kindle Fire HD comptent sur leur prix abordable, à partir de 199€, pour contrer l’arrivée de l’iPad mini d’Apple (format 7,9 pouces soit 20 cm), commercialisé lui à partir de 339€.
Enfin, Google a également sorti le 13 novembre un nouveau modèle, la Nexus 10 (pour 10 pouces) confectionnée par Samsung. Un concurrent de plus pour Apple. Reste désormais à savoir si l’ensemble de la concurrence sera suffisant pour faire tomber la pomme technologique de son piédestal.
Jérémy Patrelle (www.lepetitjournal.com) vendredi 16 novembre 2012

 

Une internationale

MALADIE DES OS DE VERRE – Aidez Beth à faire le tour du monde !

Beth est une jeune Australienne de 12 ans atteinte de la maladie des os de verre. Avant l’entrée au lycée, sa mère Katie a souhaité qu’elle puisse vivre la grande aventure de sa vie en partant à la découverte du monde. L'hébergement représente un gros budget lors d'un tel voyage mais vous pouvez les aider grâce au home-sitting en les invitant chez vous !
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine