L'université de La Réunion propose deux formations à distance à l’enseignement du Français langue étrangère et français langue seconde : une licence et un master professionnel. Lalicence est proposée entièrement à distance. Le parcours de master en ingénierie des langues - FLE, en continuité avec cette licence, passe également dès la rentrée à distance.


L'université de La Réunion propose deux formations diplômantes à distance à l’enseignement du Français langue étrangère et français langue seconde : une licence 3 et un master professionnel. Depuis septembre dernier, la licence 3 est proposée entièrement à distance.

Le parcours de master en ingénierie des langues - FLE, en continuité avec cette licence, passe lui aussi à distance, à compter de la rentrée 2012 pour le M1 et à partir de septembre 2013 pour le M2. Il s’agit d’un master professionnel orienté vers une spécialisation TICE et didactique du plurilinguisme.

En proposant ces formations aux étudiants et aux enseignants en poste désireux de se former ou d’obtenir un complément de formation en didactique du FLE/S, l’université de La Réunion poursuit sa politique d’ouverture et met en place une formation à distance innovante.

 

L3 et master sont conçus sur le principe de co-construction de savoirs: les cours vont au-delà de simples pdf ou diaporamas à télécharger et à lire. Ils encouragent les interactions synchrones et asynchrones entre étudiants. Ceux-ci sont invités, “malgré” la distance, à travailler ensemble autour de ressources fournies par l’enseignant ou d’autres étudiants, à rédiger des documents communs, à partager et discuter des idées pour construire, ensemble et avec le soutien des enseignants, les savoirs et les compétences visés. Les médias de communication et collaboration utilisés permettent en outre un suivi individualisé en temps réel par les enseignants.

Ces deux formations diplômantes offrent non seulement la possibilité de se former au métier d’enseignants de FLE, mais également de découvrir un apprentissage à distance collaboratif innovant qui fait pleinement usage des potentialités qu’offre actuellement Internet, notamment sous sa forme web social / 2.0.

 

Retrait et dépôt des dossiers de demande d’inscription en master : du 1er avril au 15 juin.

> En savoir plus: http://www.fle.re/

Ouverture à Paris le 2 juin de la Librairie pédagogique du FLE

> En savoir plus et suivre toute l’actualité du FLE: http://www.fle.fr/index-page-actualite_fle.html

 

Crédit photo: © Université de la Réunion

Une internationale
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine