C'est une véritable révolution qui se trame dans les couloirs de l'Elysée : la fin de la notation des fonctionnaires. En vigueur dès 2012, un entretien annuel viendra remplacer un ancien système peu fiable mais auquel certains syndicats s'accrochent encore

La notation des fonctionnaires prendra fin début 2012. Le système, introduit en 1946, semblait pourtant ancré dans le marbre des ressources humaines étatiques (AFP). Mais il n'était plus au goût du jour et surtout à celui de la majorité qui a décidé de le remplacer par un entretien d'évaluation annuel, qui sera transposé à l'écrit mais pas noté. La nouvelle mouture de l'évaluation annuelle était déjà à l'essai depuis 2007 dans des administrations volontaires suite à la loi sur la modernisation de la Fonction publique, elle sera généralisée dès 2012 sauf pour les établissements hospitaliers et les collectivités locales qui adopteront le nouveau dispositif en 2014 ou au plus tard en 2015.

Les avantages du nouveau système …
Pour le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Georges Tron, le changement s'imposait : "le système des notations, c’était très réducteur". "Le nouveau dispositif va permettre de sortir de ce côté administratif et systématique, et personnaliser les déroulements de carrière. C'est beaucoup plus efficace, moderne, et ajusté aux désidératas des agents", explique-t-il. De simple formalité "trop scolaire", le nouveau système veut devenir un véritable suivi personnalisé, à l'instar de ce qui se passe dans le privé. L'entretien est censé permettre au fonctionnaire de "parler de ses besoins de formation, du fait qu'il veut passer un concours..." et à son supérieur de lui proposer plus facilement un avancement si tel est son désir.

… et ses inconvénients
Pas question d'adhérer au nouveau système pour certains syndicats qui plébiscitent la bonne vieille notation. Anne Ferray, secrétaire nationale de la FSU, premier syndicat de la Fonction publique d'Etat, s'insurge : "l'individualisation du système va supprimer les critères collectifs : sur quoi va-t-on comparer les agents?". A la première mention de ce système en 2006, la CGT et FO craignaient respectivement "des pratiques discrétionnaires" et  une "rémunération à la performance". D'autres syndicats comme la CFDT et CFTC avouent cependant que l'évaluation chiffrée est "infantilisante" et que la note d'un fonctionnaire évoluait de toute manière que dans de très rares cas.

Le changement n'est pas facile mais il faudra pourtant que les cinq millions d'agents concernés s'habituent à ce nouveau système qui leur fera définitivement ranger leur cahier de notes pour ouvrir une nouvelle page de l'histoire de la gestion administrative de l'Etat : celle de la communication.
Damien Bouhours (www.lepetitjournal.com) vendredi 6 août 2010

En savoir plus


Article de 20 minutes.fr, La note annuelle des fonctionnaires, c'est fini
Article du Figaro, La notation des fonctionnaires supprimée

Une internationale
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Turin - actualité italie

EDITO – Sept ans à Turin

Christine Correale et Luisa Gerini, qui ont fondé lepetitjournal.com de Turin et l’ont dirigé pendant sept ans, quittent aujourd’hui la…
Expat
Expat - Emploi

MODE – Occidentale et mannequin à Hong Kong

Hong Kong n’est sans doute pas une capitale de mode comme Paris, Londres ou Milan mais en Asie, l’ex-colonie britannique fait partie des villes qui comptent, où émergent de jeunes créateurs. Avec en outre un atout majeur, celui d’être aux portes de la Chine, l’usine du monde en matière de textile. De quoi attirer des modèles hors normes spécialisés dans le fitting ou donner un nouvel élan à une carrière de mannequin.
Expat - Politique

GERARD LARCHER – "Nos pays savent faire l’unité dans la diversité"

Venu à Milan pour visiter l’Exposition universelle, Gerard Larcher a lancé un appel à la solidarité sur les dossiers d’actualité de la migration, de la Grèce et de la sécurité. Une solidarité illustrée par la qualité des relations franco-italiennes soulignée par le Consul général de France Olivier Brochet, qui célébrait pour la première fois la fête nationale à Milan.
Magazine