C'est une véritable révolution qui se trame dans les couloirs de l'Elysée : la fin de la notation des fonctionnaires. En vigueur dès 2012, un entretien annuel viendra remplacer un ancien système peu fiable mais auquel certains syndicats s'accrochent encore

La notation des fonctionnaires prendra fin début 2012. Le système, introduit en 1946, semblait pourtant ancré dans le marbre des ressources humaines étatiques (AFP). Mais il n'était plus au goût du jour et surtout à celui de la majorité qui a décidé de le remplacer par un entretien d'évaluation annuel, qui sera transposé à l'écrit mais pas noté. La nouvelle mouture de l'évaluation annuelle était déjà à l'essai depuis 2007 dans des administrations volontaires suite à la loi sur la modernisation de la Fonction publique, elle sera généralisée dès 2012 sauf pour les établissements hospitaliers et les collectivités locales qui adopteront le nouveau dispositif en 2014 ou au plus tard en 2015.

Les avantages du nouveau système …
Pour le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Georges Tron, le changement s'imposait : "le système des notations, c’était très réducteur". "Le nouveau dispositif va permettre de sortir de ce côté administratif et systématique, et personnaliser les déroulements de carrière. C'est beaucoup plus efficace, moderne, et ajusté aux désidératas des agents", explique-t-il. De simple formalité "trop scolaire", le nouveau système veut devenir un véritable suivi personnalisé, à l'instar de ce qui se passe dans le privé. L'entretien est censé permettre au fonctionnaire de "parler de ses besoins de formation, du fait qu'il veut passer un concours..." et à son supérieur de lui proposer plus facilement un avancement si tel est son désir.

… et ses inconvénients
Pas question d'adhérer au nouveau système pour certains syndicats qui plébiscitent la bonne vieille notation. Anne Ferray, secrétaire nationale de la FSU, premier syndicat de la Fonction publique d'Etat, s'insurge : "l'individualisation du système va supprimer les critères collectifs : sur quoi va-t-on comparer les agents?". A la première mention de ce système en 2006, la CGT et FO craignaient respectivement "des pratiques discrétionnaires" et  une "rémunération à la performance". D'autres syndicats comme la CFDT et CFTC avouent cependant que l'évaluation chiffrée est "infantilisante" et que la note d'un fonctionnaire évoluait de toute manière que dans de très rares cas.

Le changement n'est pas facile mais il faudra pourtant que les cinq millions d'agents concernés s'habituent à ce nouveau système qui leur fera définitivement ranger leur cahier de notes pour ouvrir une nouvelle page de l'histoire de la gestion administrative de l'Etat : celle de la communication.
Damien Bouhours (www.lepetitjournal.com) vendredi 6 août 2010

En savoir plus


Article de 20 minutes.fr, La note annuelle des fonctionnaires, c'est fini
Article du Figaro, La notation des fonctionnaires supprimée

Une internationale
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine