C'est une véritable révolution qui se trame dans les couloirs de l'Elysée : la fin de la notation des fonctionnaires. En vigueur dès 2012, un entretien annuel viendra remplacer un ancien système peu fiable mais auquel certains syndicats s'accrochent encore

La notation des fonctionnaires prendra fin début 2012. Le système, introduit en 1946, semblait pourtant ancré dans le marbre des ressources humaines étatiques (AFP). Mais il n'était plus au goût du jour et surtout à celui de la majorité qui a décidé de le remplacer par un entretien d'évaluation annuel, qui sera transposé à l'écrit mais pas noté. La nouvelle mouture de l'évaluation annuelle était déjà à l'essai depuis 2007 dans des administrations volontaires suite à la loi sur la modernisation de la Fonction publique, elle sera généralisée dès 2012 sauf pour les établissements hospitaliers et les collectivités locales qui adopteront le nouveau dispositif en 2014 ou au plus tard en 2015.

Les avantages du nouveau système …
Pour le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Georges Tron, le changement s'imposait : "le système des notations, c’était très réducteur". "Le nouveau dispositif va permettre de sortir de ce côté administratif et systématique, et personnaliser les déroulements de carrière. C'est beaucoup plus efficace, moderne, et ajusté aux désidératas des agents", explique-t-il. De simple formalité "trop scolaire", le nouveau système veut devenir un véritable suivi personnalisé, à l'instar de ce qui se passe dans le privé. L'entretien est censé permettre au fonctionnaire de "parler de ses besoins de formation, du fait qu'il veut passer un concours..." et à son supérieur de lui proposer plus facilement un avancement si tel est son désir.

… et ses inconvénients
Pas question d'adhérer au nouveau système pour certains syndicats qui plébiscitent la bonne vieille notation. Anne Ferray, secrétaire nationale de la FSU, premier syndicat de la Fonction publique d'Etat, s'insurge : "l'individualisation du système va supprimer les critères collectifs : sur quoi va-t-on comparer les agents?". A la première mention de ce système en 2006, la CGT et FO craignaient respectivement "des pratiques discrétionnaires" et  une "rémunération à la performance". D'autres syndicats comme la CFDT et CFTC avouent cependant que l'évaluation chiffrée est "infantilisante" et que la note d'un fonctionnaire évoluait de toute manière que dans de très rares cas.

Le changement n'est pas facile mais il faudra pourtant que les cinq millions d'agents concernés s'habituent à ce nouveau système qui leur fera définitivement ranger leur cahier de notes pour ouvrir une nouvelle page de l'histoire de la gestion administrative de l'Etat : celle de la communication.
Damien Bouhours (www.lepetitjournal.com) vendredi 6 août 2010

En savoir plus


Article de 20 minutes.fr, La note annuelle des fonctionnaires, c'est fini
Article du Figaro, La notation des fonctionnaires supprimée

 
Une internationale

Carlos Ghosn, maître du monde automobile ?

Cumulant les casquettes chez Nissan, Renault et Mitsubishi, le PDG globe-trotter Carlos Ghosn est l'un des grands noms du secteur automobile mondial, à la tête d'une alliance inédite qu'il a contribué à mettre au point. 
Votez pour le Prix du Public
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Assurance santé expatriés : quel type de contrat choisir ?

Pour les expatriés résidant et travaillant hors de leur pays d'origine avoir une assurance santé de qualité n'est pas un luxe mais une nécessité. Fort heureusement un large choix d'assurances santé est aujourd'hui disponible, qu'elles soient de nature internationale, nationale ou voyage. Outre les nombreuses préoccupations liées à une expatriation (logement, écoles, activité professionnelle, etc.), choisir le bon contrat pour protéger sa santé et son bien-être peut se révéler un défi de taille compte tenue de sa complexité.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine
En direct de nos éditions locales