Ho Chi Minh Ville

FRENCH TECH VIET – La technologie française au Vietnam enfin labellisée

Le Vietnam a été sélectionné le 13 octobre 2016 pour accueillir un « French Tech Hub » labellisé par le gouvernement français. C’est à l’occasion d’une visite à Montréal que le Premier ministre français, Manuel Valls, a donné ce label aux entreprises françaises de la technologie du Vietnam, pour leur dynamisme et leur créativité. Il s’agit d’une reconnaissance importante pour les efforts de ces entrepreneurs depuis la visite de la secrétaire d’Etat Fleur Pellerin en juillet 2014.

Le French Tech Hub Vietnam rejoint ainsi un réseau existant comprenant déjà 22 autres « hubs » : Abidjan, Barcelone, Hong Kong, New York, Séoul, Tokyo, etc. C’est la possibilité pour les entreprises franco-vietnamiennes d’entrer dans le même réseau que des entreprises au succès mondial : BlaBlaCar, Critéo, ou encore Talend.
 
Concrètement, la technologie française au Vietnam, c’est une communauté d’entrepreneurs, d’investisseurs, d’ingénieurs et de dirigeants qui ont décidé d’assembler leurs forces. C’est un écosystème dans lequel on trouve à la fois des grandes entreprises françaises, des PME et des start-ups. A la veille de cette labellisation par le gouvernement français, la « French Tech Viet » comptait déjà plus de 1500 membres et des dizaines de projets. Elle sera désormais encore plus attractive !
 
C’est une communauté vivante qui veut se développer au Vietnam : une réflexion et des mécanismes de financement de projets franco-vietnamiens vont être mis en place, au même titre que le sont déjà des incubateurs (comme l’accélérateur EID développé avec la chambre de commerce et de l’industrie française au Vietnam). Il existe par ailleurs un système de tutorat et d’accompagnement entre start-ups et entreprises. Le savoir-faire et l’entrepreneuriat,  qui sont déjà très forts dans un des pays les plus jeunes et les plus innovants de toute l’Asie du Sud-Est, devraient s’en trouver encore davantage stimulés.
 
Les entreprises françaises du « hub », comme leurs actions n’ont néanmoins absolument pas vocation à rester uniquement françaises ou vietnamiennes. Au-delà d’un réseau d’entreprises françaises ou francophiles, elles souhaitent s’ouvrir à d’autres communautés d’entrepreneurs présents à Ho Chi Minh-Ville, à Hanoï et plus généralement dans la région : américains, coréens, japonais, singapouriens, etc. Le but étant de trouver une forme de complémentarité entre les différents écosystèmes locaux, qui bénéficiera au marché local.

Le Président François Hollande a rencontré la French Tech Viet lors de sa venue au Vietnam 

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a affirmé de nombreuses fois l’engagement du gouvernement vietnamien à accompagner la création d’entreprises et de start-ups. La labellisation de la French Tech au Vietnam s’inscrit dans ce contexte ;  les conditions favorables qu’elles ont trouvées pour leur lancement ont permis à certaines entreprises de croître et d’apporter emploi et croissance à leur pays d’accueil.
 
Une présentation de plusieurs projets du French Tech Hub au Vietnam et un cocktail ont eu lieu à la Résidence de France à Ho Chi Minh-Ville le 1er décembre 2016, avec plus de 120 invités.

 

 

Service de presse du Consulat général de France (www.lepetitjournal.com/Hochiminhville) 5 Décembre 2016

 
Ho Chi Minh Ville
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine