Ho Chi Minh Ville

TAN SON NHAT – 21 hectares pour un agrandissement urgent de l’aéroport

Le ministère de la Défense a remis 21 hectares de terres appartenant à l’armée à l’aéroport Tan Son Nhat le 21 février en vue de son expansion. 

Dès 2004, l’Administration de l’aviation (CAA) avait demandé la concession de 7 hectares de terrain pour faire face à l’augmentation du trafic de Tan Son Nhat. Depuis, les autorités de Ho Chi Minh Ville ont en parallèle préparé le projet de construction d’un nouvel aéroport qui serait situé en dehors de la zone résidentielle : à Long Thanh, dans la province voisine de Dong Nai, à 35 km de Saigon. L’aéroport Long Thanh doit remplacer à terme l’aéroport Tan Son Nhat, dont le point de saturation est proche dans sa configuration actuelle. Cependant, les travaux de construction de l’aéroport Long Thanh ne commenceront pas avant la fin de l’année 2018 et Tan Son Nhat croule sous les arrivées...

L’aéroport de Ho Chi Minh Ville a accueilli 32 millions de passagers en 2016 alors que sa capacité est de 25 millions de passagers par an. La saturation du trafic, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’aéroport l’a rendu peu agréable à utiliser au cours des dernières années. Après son expansion, Tan Son Nhat devrait pouvoir accueillir dans de bonnes conditions entre 40 et 50 millions de passagers par an.

Les 21 hectares remis par l’armée étaient jusqu’ici utilisés comme aéroports militaires pour la brigade d'aviation militaire 918 et pour le régiment d'aviation militaire 917. Ces deux aéroports militaires ont été relocalisés dans la ville de Bien Hoa.

Grâce à ce nouveau terrain, une nouvelle aire d’atterrissage comprenant 35 emplacements de stationnement pour avion serait mise en service à l’occasion de la fête du Têt 2018 (nouvel an lunaire). De nouvelles voies réservées aux taxis seront également construites. Le très controversé terrain de golf situé au nord des pistes pourrait lui aussi être réquisitionné.

Le 22 février, le vice-premier ministre Trinh Dinh Dung a présidé un colloque afin de choisir un des 7 projets d’expansion de l’aéroport Tan Son Nhat qui étaient en lice.

C’est le projet n°3 qui a reçu le plus d’approbation. Celui-ci propose non pas de construire une aérogare, mais de rénover celles existantes, ainsi que les aires de stationnement et le centre technique du côté nord. Cela permettrait entre autre de soulager le trafic sur la partie est de l’aéroport. Le choix final sera soumis au Premier ministre début mars.

Mais ce n’est pas tout ! Les autorités de Ho Chi Minh-Ville ont prévu de dépenser 72,3 M € pour la construction de ponts et le réaménagement des routes environnants Tan Son Nhat. Les autorités espèrent ainsi résoudre le problème de congestion du trafic dans cette zone qui empire chaque jour un peu plus…

 

 

 

Bérengère Deschamps (lepetitjournal.com/Hochiminhville) 28 Février 2017

 
Ho Chi Minh Ville

BAIE D'HALONG - Une merveille menacée

Pour la Baie d’Halong, désignée comme l’une des « 7 merveilles du monde naturel » en 2012, les enjeux sont énormes : le nombre de touristes ne cesse d’augmenter depuis que le site a été ajouté au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994. C’est pourtant ce même label qui impose au Vietnam de disposer des ressources nécessaires pour limiter l’impact du tourisme sur l’environnement.
Une internationale

ROAMING – Ni expats, ni immigrants, vivre à l’international au 21e siècle

Ni expatriés, ni locaux, ni immigrants… Comment définir ces citoyens du monde qui s’installent, pour quelques années, sans filet, dans un pays qui n’est pas le leur? Des itinérants, des nomades ? Dans son livre, CM Patha dresse les caractéristiques de ces millions d'individus dont on n’entend pas la voix. Beaucoup d’entre vous se reconnaitront !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Nouvelle-Calédonie - Communauté

FRANCOPHONIE - 10ème forum du Pacifique

Le 10ème Forum Francophone du Pacifique aura lieu cette année les 7, 8 et 9 septembre prochain à Nouméa. Objectif : promouvoir la…
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine