Ho Chi Minh Ville

CINÉMA – Les films interdits aux -18 ans enfin autorisés au Vietnam

Un nouveau système de classification cinématographique a fait son entrée au Vietnam le 1er janvier 2017. Ce nouveau système vient chambouler les habitudes des cinémas et des spectateurs en autorisant pour la première fois la diffusion de films pour adultes interdits aux mineurs : une grande première !

A l’aide de ce nouveau système de classification créé par le Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, tous les films seront visionnés et classés selon 4 restrictions d’âge avant leur sortie au cinéma.

Les différentes catégories sont : les films grand public sans restriction d’âge, les films interdits au moins de 13, interdits au moins de 16 ans et interdits au moins de 18 ans.

Les différentes catégories seront représentées par ces classifications : P, 13+, 16+ et 18+.

Le nouveau système vietnamien n’est pas très différent du système français qui comprend lui aussi 4 classifications, à savoir : visa autorisant pour tous publics la représentation de l'œuvre, visa comportant une interdiction de représentation aux mineurs de -12 ans, visa comportant une interdiction de représentation aux mineurs de -16 ans et enfin visa comportant une interdiction de représentation aux mineurs de -18 ans.

Selon le ministère de la Culture, la classification d’un film sera donnée en fonction de différents critères tels que le thème du film, le sujet, la langue, le contenu et bien sûr, la représentation de la violence, de la sexualité et de pratiques dangereuses comme l'utilisation de drogues. Evidemment, la classification comprend une part majeure de subjectivité et constitue un exercice difficile à théoriser…

Jusqu'à aujourd'hui, les entreprises qui souhaitaient diffuser des films pour adultes au Vietnam devaient couper toutes les scènes explicites afin d’être autorisées à projeter les œuvres au cinéma sous la catégorie 16+.

Ce nouveau système de classification est donc accueilli à bras ouverts par l'industrie cinématographique vietnamienne ! Selon Tuoi Tre, les cinéastes locaux ont déclaré qu'ils n'auraient plus à s'inquiéter de voir leurs œuvres interdites pour cause de contenu explicite. C’est en effet un grand soulagement pour eux de savoir qu’ils n’auront plus à couper de scènes au montage et que les spectateurs pourront profiter pleinement de leurs œuvres.

Une fois n’est pas coutume, le bonheur des uns fait le bonheur des autres ! Alors que la suite du film Trainspotting vient d’être annoncée pour début mars aux Etats-Unis, ce nouveau système de classification tombe à pic : les spectateurs vietnamiens devraient avoir l’opportunité de découvrir ce film 18+ dans les salles obscures du Vietnam!

 

 


Bérengère Deschamps (www.lepetitjournal.com/Hochiminhville) 10 Janvier 2017

 
Ho Chi Minh Ville

BILLET D’HUMEUR – Le District 2 à la vie, à la mort

Le District 2 de Ho Chi Minh Ville, on adore ou on déteste. Un petit "village" à seulement un quart d'heure de route du centre. On y trouve tout ce qu'on veut. On peut même y passer sa vie sans jamais en sortir. On est bien au Vietnam, mais on peut y vivre à l'occidentale, comme à la maison! Mais qu'est ce qui fait qu'on adore ou qu'on déteste vivre dans le D2?
Une internationale

LYCEES FRANÇAIS – Constituer un réseau d’anciens élèves avec l’ALFM

La quatrième édition du Forum mondial des anciens étudiants du réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (FOMA) se tiendra en avril prochain. Le président des associations des anciens des lycées français de l’étranger (ALFM), René Randrianja, fait le point sur les objectifs de son mandat et l’organisation de cet évènement international.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine