Heidelberg Mannheim

HEIDELBERG - Un réseau Wifi en commun pour la ville et l'Université

Un réseau Wifi gratuit sera bientôt disponible à la fois à l'Université d'Heidelberg et dans la ville elle-même.

Les étudiants pourront poursuivre leur navigation dans la Neckarwiese, et les personnes non étudiantes pourront quand même bénéficier d'une navigation gratuite au sein de l'Université. 

Ceux qui souhaitent naviguer auront le choix entre les réseaux "Heidelberg-4-you" et ''Eduroam''. Pour se connecter, ils devront juste soumettre leur numéro de téléphone.

L'accord sera signé lundi prochain entre le recteur de l'Université d'Heidelberg, Bernhard Eitel, et le maire de la ville, Eckart Würzner.

(Photo © Pixabay)

ET (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim)mercredi 18 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

MANNHEIM - Une amélioration de la qualité de l'air en 2016

L'air de la ville à Mannheim est de plus en plus propre, selon la LUBW, l'Institut de mesures pour l'environnement et la protection de la nature du Bade-Wurtemberg. Le taux de particules fines contenues dans l'air à Mannheim a en effet baissé en 2016. Ces particules en suspension, dix fois plus fines que l'épaisseur d'un cheveu et pouvant entraîner des maladies graves, ne doivent pas dépasser le taux de 40 microgrammes par m3  en moyenne annuelle, une limite fixée par l'Union européenne.

A Mannheim, le taux annuel en 2016 s'élève à 46 microgrammes par m3  et dépasse encore cette limite. Mais il a chuté d'un microgramme par rapport à 2015, et la limite journalière fixée par l'Union européenne n'a été franchie que très peu de fois par rapport à 2015. La LUBW est donc confiante quant à la progression de cette amélioration de la qualité de l'air.

A noter également que dans le nord de Mannheim, la limite annuelle de 40 µg/m3 n'a pas été dépassée en 2016.

ET (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim), mardi 17 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

(Photo © Pixabay)

JUNGBUSCH - Un marché aux puces de nuit vendredi 13 janvier

Le Zeitraumexit organise ce vendredi son "Nachtflohmarkt", un marché aux puces de nuit dans le quartier Jungbusch de Mannheim.

Il se tiendra de 20h à minuit au Zeitraumexit, Hafenstrasse 68-72, 68159 Mannheim.

Le marché se déroulera en intérieur dans une bonne ambiance, avec musique et boissons vendues par le bar du Zeitraumexit.


Les visiteurs pourront y trouver de bonnes affaires, tels que des livres, vieux objets et friperies.

L'entrée est gratuite.

Pour plus de renseignements, c'est ici.

(Photo © Pixabay)

ET (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim), jeudi 12 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

SCHRIESHEIM – Découverte d’une plantation de marijuana

La police vient de découvrir une plantation de marijuana à Schriesheim.

Alertés par le témoignage d’un de leurs "indics", les fonctionnaires de police ont pu constater qu’une odeur particulière émanait de l’appartement d’un jeune homme âgé de 26 ans.

Non seulement 200 g de fleurs de cannabis séchées et une petite quantité de cocaïne se trouvaient chez le suspect mais plus de cent plantes à divers stades de croissance ont été retrouvées dans l’appartement où il avait installé sa plantation de marijuana.

(Photo © Pixabay)

VK (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim), mercredi 11 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

PISCINE GARTENHALLENBAD NECKARAU - Fermeture exceptionnelle mercredi 11 janvier

La piscine couverte Gartenhallenbad sera fermée au public ce mercredi en raison d'un dysfonctionnement technique lié au chauffage. La piscine et le sauna ne seront donc pas accessibles au public aujourd'hui.

Il est possible d'aller nager ailleurs à Mannheim, à la piscine couverte de Waldhof-Ost, Offenbacher Str. 14, 68305 Mannheim, ouverte le mercredi de 13h à 21h, ou encore à la Herschelbad, U3 1, 68161 Mannheim, ouverte de 6h15 à 21h.

(Photo © Pixabay)

ET (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim), mercredi 11 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

APPLICATION – Découvrir Heidelberg gratuitement grâce aux grands auteurs français du XIXème siècle

Créée par un ancien élève de l’école du Louvre, une application mobile gratuite permettant de découvrir Heidelberg littéraire vient d’être lancée.

Grâce à un audio-guide richement illustré de plus de 40 peintures, gravures d'époque, dessins et photographies anciennes rassemblant les récits de voyages des grands auteurs français du XIXème siècle, tels que Victor Hugo, Alexandre Dumas, Théophile Gautier..., il est désormais possible de découvrir Heidelberg différemment : la ville, le château, le tonneau, le Vieux pont, les alentours...

L’application pour Smartphone est disponible gratuitement ici et pour les Iphone par là.

VK (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim), lundi 9 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

PARKING A MANNHEIM – Renouveler sa carte de stationnement résidentiel en 2017 via internet

Les cartes de stationnement résidentiel dans la ville de Mannheim achetées en 2016 sont encore valables tout le mois de janvier.

Les habitants de Mannheim, propriétaires d’un véhicule, peuvent faire la demande d’un permis de stationnement pour résidents pour l’année 2017 ou prolonger celui-ci s’ils en possédaient déjà un en 2016.

Pour cela, il est conseillé de prendre rendez-vous avec le service concerné de la mairie à l’adresse suivante https://www.mannheim.de/terminreservierung ou en téléphonant au 115, ou encore d’effectuer la demande de carte directement via internet à partir du site https://www.mannheim.de/buerger-sein/bewohnerparken où l’ensemble de la procédure est clairement détaillée. Les cartes de stationnement pour résidents seront ensuite envoyées par la poste à ceux qui en font la demande.

(Photo © Pixabay)

VK (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim), lundi 2 janvier 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

Heidelberg Mannheim

CULTURE - Six expos à ne pas manquer

La ville de Mannheim et sa région offrent aux amateurs d'art et aux touristes de nombreuses possibilités sur le plan culturel. De la Kunsthalle de…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine