Heidelberg Mannheim

JOURNEE DE l’EUROPE - Le 9 mai marque la Journée de l’Europe dans un contexte de doute

La journée de l’Europe célébrée chaque année le 9 mai, date anniversaire de la "déclaration de Schuman" cherche à faire connaître aux individus un sentiment européen via diverses activités, c’est avant tout un symbole fort de paix entre les peuples. L'année 2017 est cependant marquée par une mouvance "anti-Europe" où les médias se demandent si la fin de l’Union européenne est proche.

Pourquoi le 9 mai ?

Rappelons que les débuts des Communautés européennes (devenant officiellement l’Union européenne en 1992 après le traité de Maastricht) se sont faites d’après les idées des « pères fondateurs de l’Europe », Schuman et Monet. Le but premier de ces communautés était de préserver les Etats d’Europe en paix, et particulièrement de réconcilier la France et l’Allemagne qui s’étaient entre-déchirées via deux guerres sanglantes et mondiales. Le monde et l’Europe étant à bout de souffle, il fallait trouver une solution pour les reconstruire et même les unir. Dans son discours demeuré célèbre du 9 mai 1950, Schuman annonce une idée dont le succès est encore reconnu aujourd’hui : lier les Etats qui la veille s’étaient fait la guerre, en leur confiant la gestion conjointe de leurs ressources de charbon et d’acier dans une organisation ouverte aux autres pays d'Europe qui le souhaiteraient. Ainsi naquit la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) en 1951 ; la date du 9 mai reste aujourd’hui celle de la journée de l’Europe devenue un symbole européen en écho à la « déclaration de Schuman ».

Une Europe fragile

Si l’Union européenne a permis des décennies de paix entre les Etats d’Europe, elle ne plaît pas à tous, et au regard de nos actualités brûlantes certains parlent même de sa fin : crise des migrants de 2015, Brexit, montée des nationalismes et élection de Trump aux Etats-Unis expriment un désamour qui paraît irréversible pour la machine européenne.
En France, en amont et pendant une campagne présidentielle tendue, les candidats des extrêmes et d’autres se prévalaient d’une volonté de renégocier les traités européens, voire de quitter l’Union européenne. Ce désamour affiché qui ferait de l’Europe l’origine de tous les maux et de la séparation la seule solution, augure un futur bien funeste et nous fait nous demander si l’Union tiendra.
Face à cela, de nombreux mouvements pro-Union européenne manifestent leur soutien à l’Europe. Parmi eux, le collectif « Pulse of Europe », mouvement parti de Francfort fin 2016 qui s’est étendu à la France, aux Pays-Bas… organise des rassemblements tous les dimanches dans de nombreuses villes d’Allemagne. Il s’agit d’un collectif non politisé qui clame son attachement pour les valeurs fondatrices de l’Union européenne. 
Par ailleurs, les élections remportées il y a deux jours par Emmanuel Macron contre Marine Le Pen qui a fait craindre un possible Frexit au reste du monde, particulièrement à l’Allemagne, semblent cependant redonner une lueur d’espoir avec un président pro-européen.

Que faire le 9 mai ?

La journée de l’Europe est l’occasion pour les citoyens d’Europe de se sentir plus européens. Parmi les activités proposées se trouvent des visites des institutions européennes, des débats et conférences, concerts et autres évènements. Par exemple, les institutions européennes, qui demeurent trop peu connues comme le Parlement européen, le Conseil européen, la Commission européenne et la Cour de Justice de l’Union européenne, ouvrent leurs portes à cette occasion. Pourquoi ne pas profiter des prochaines visites qui auront lieu les 13 et 14 mai à Luxembourg, au sein du Parlement européen, de la Cour de justice de l'Union européenne, de la Cour des comptes européenne, et le 14 mai à Strasbourg au Parlement européen et au Conseil de l’Europe.

(Photo © Pixabay)

Héloïse Hardy (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim), mardi 9 mai 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 
Heidelberg Mannheim
Une internationale

Une rentrée littéraire marquée par le retour du grand roman familial

La rentrée littéraire, qui débute cette semaine forte de 581 romans, est marquée par le retour du grand roman familial. L'Algérie et le passé colonial de la France, le racisme et les questions d'identité, la dégradation de l'environnement comptent parmi les autres thèmes dominants d'une rentrée littéraire plus foisonnante que l'an dernier (560 livres avaient été publiés) alors que le marché de l'édition déprime depuis le début de l'année.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine