Hambourg

FNAC/DARTY – Le groupe allemand Metro devient actionnaire majoritaire

La FNAC des Ternes, dans le 17ème arrondissement parisien.

 

Après 23 ans à l’actionnariat de la FNAC, la famille Pinault a décidé de quitter le capital et de vendre ses parts à Cecomony, groupe allemand issu de la scission du grossiste Metro.

C’est un tournant historique pour le mythique distributeur de produits culturels et électroniques.

L’enseigne née en 1954, qui avait fusionnée l’an passé avec Darty, change de propriétaire. Artémis, la holding (société mère) de Pinault, est officiellement sortie du capital. La société compte céder 24,33 % de ses parts à Ceconomy, spécialiste d’équipements électroniques, et tout nouveau groupe issu de la scission du géant de la distribution allemande, Metro. Alors que FNAC a toujours été sous tutelle d’un propriétaire français, il passe pour la première fois sous pavillon allemand.

Les dessous du rachat

Ceconomy va donc investir 452 millions d’euros, soit 70 euros par action Darty FNAC. Une arrivée bénéfique pour l’enseigne parisienne qui verra son action grimper de 5,6% à la Bourse de Paris. Le groupe allemand n’aura pas à payer une prime de contrôle néanmoins, le prix pourrait être revu en cas d’offre de rachat par Metro ou une de ses filiales dans les deux ans à venir. L’opération est prévue d’ici la fin du mois d’août car il reste des modalités à traiter, notamment sur des conditions réglementaires.

Pour rappel, la famille Pinault avait acquis la FNAC en 1994  via son groupe PPR, et détenait une participation directe dans le distributeur depuis son intronisation en Bourse en 2013. Quelques jours avant ce changement de propriétaire, le PDG Alexandre Bompard avait annoncé son départ pour aller diriger Carrefour.

Arrivée dans le marché français

Spécialisé dans la distribution de produits numériques et électroniques, le nouvel actionnaire Ceconomy emploie 65 000 personnes. Le chiffre d’affaires annuel est de 22 milliards d’euros, dont 2 milliards via Internet, de plus, le distributeur compte 2,6 millions de visites par jour dans ses magasins. En tant qu’actionnaire principal, le groupe basé à Düsseldorf disposera de trois administrateurs au conseil de FNAC/Darty.

L’action de Ceconomy gagne plus de 7% à la Bourse de Francfort, et capitalise 3,2 milliards d’euros, soit 1 milliard de plus que le groupe français. Pour le groupe allemand, cette acquisition est un investissement financier qui va augmenter l’exposition du marché français ainsi que le segment attractif de l’électronique qui représente 30 milliards d’euros. Une arrivée qui a pour objectif de renforcer la position de la FNAC en tant que leader des activités, des marques et des concepts d’électronique parmi les autres plateformes européennes.

Alors qu’une page se tourne pour l’enseigne française, François-Henri Pinault s’est plutôt félicité à l’idée de passer le flambeau au distributeur allemand : « Avec l’arrivée à son capital d’un partenaire stratégique de renom, le groupe franchit une nouvelle étape et disposera de moyens renforcés pour accélérer la mise en œuvre de sa stratégie de croissance. »

Vincent VILLEMER pour www.lepetitjournal.com/Hambourg Jeudi 27 Juillet 2017

 

 
Hambourg
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine