TOURISME - Worpswede, entre Hambourg et Brême, un pays étrange

 

C'est un étrange pays. Lorsqu'on est debout sur la petite montagne sablonneuse de Worpswede, on le voit s'étendre alentour, semblable à ces mouchoirs de paysannes, qui sur un fond sombre, montrent des coins pleins de fleurs lumineuses. Il est là, plaine presque sans replis, et les chemins et les cours d'eau mènent loin vers l'horizon.

© Nicole Kanning / www.worpswede.de

Le village des artistes
"Là commence un ciel d'une instabilité et d'une grandeur inexprimables", qui mieux que Rainer Maria Rilke a su écrire, aussi amoureusement et décrit avec émerveillement les charmes naturelles du paysage de Worpswede. C'est dans ce village au Nord de Brême que dès 1889, une colonie de peintres (Heinrich Vogeler, Paula Modersohn- Becker entre autre), inspirés par l'école francaise des impressionnistes vont venir s'installer et y vivre. Communauté d'artistes passionnés par la nature et ses énigmes, ils viennent capter la beauté âpre et la lumière de ce paysage de landes et de marais. Aujourd'hui, les touristes, amoureux de la nature, peintres en herbe, passionnés d'art, promeneurs du dimanche à la recherche du calme dans un cadre exceptionnel, viennent du monde entier sur les pas de cette colonie d'artistes-peintre.

© Fritz Dressler / www.worpswede.de

Un site sauvé d'une menace de fermeture
Au fil des années et grâce notamment au soutien financier du Land de Basse-Saxe, la rénovation et le maintien du site, de ces ateliers et commerces, Worpswede est resté un lieu de fascination pour le public. La crise aidant, les caisses de l'état se vidant, cette aide financière du gouvernement de la Basse-Saxe est désormais remise en question. On parle même de la supprimer. La renommée du village des artistes-peintres de Worpswede risque-t-elle alors de disparaître ? C'est ce que beaucoup d'artistes-peintres de la région mais aussi les habitants et les commerçants de la ville ont pu craindre dans un premier temps. Heureusement, sous l'impulsion de personnes engagés et compétentes dans le domaine artistique, une solution a vu le jour. Un échange entre les apprenants et les étudiants de différentes universités d'art du pays aura lieu régulièrement dans la région. Le ministère de la culture mais aussi la ville de Worpswede soutiendront financièrement ce projet qui, à l'initiative de Tim Voss, professeur d'art à Hambourg et co-initiateur d'un échange similaire à Amsterdam portera le nom de "les paysages de Worpswede".

Ubili (www.lepetitjournal.com/hambourg.html) Vendredi 16 novembre 2012

Site:  www.worpswede.de

 

G20 – La sécurité à Hambourg pointée du doigt

Les forces de l'ordre utilisant les canons à eau pour disperser la foule. Le maire d’Hambourg, Olaf Scholz (SPD), est mis en cause par la CDU (union chrétienne-démocrate) suite aux violences survenues dans sa ville, ainsi que la chancelière allemande Angela Merkel, responsable du choix du lieu pour accueillir le sommet.
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine