CINQ QUESTIONS à ... Frédéric David, gérant du magasin Jacques Wein Depot de Winterhude

A l’occasion des 5 ans de son magasin, Frédéric David a pris quelques minutes de ses vacances en Bourgogne pour répondre à nos questions.

Frédéric David, lors de l'inauguration de son magasin, il y a 5 ans.

Lepetitjournal.com: Comment vient l’idée d’ouvrir un magasin de vins ?
Frédéric David: Très franchement, quand je suis arrivé, il y 16 ans en Allemagne, je ne savais que j’allais ouvrir un jour un magasin ! A l’époque, en 1996, je gérais pour Casino un entrepôt de 200 personnes à Auxerre. Mais, je n’avais rien à voir avec le vin. A part le fait d’habiter en Bourgogne ! Suite aux difficultés du groupe de distribution, je suis venu (en Allemagne  /à Hambourg). De mes études, je pouvais aussi enseigner l’économie. J’ai commencé des remplacements au lycée français. Je me suis également occupé de la cafeteria du lycée pendant deux ans. C’est alors que, par relation, j’ai pu reprendre un magasin Jacques Wein Depôt.

Justement, quel est ce réseau de magasin Jacques Wein Depot ?
Cassons le cou à une idée reçue : ce n’est pas une chaine française ! En 1974, deux amis, Jacques Héon et Dr Olaf Mueller-Soppart, ont eu l’idée d’ouvrir un magasin à Düsseldorf dans lequel on peut déguster avant d’acheter. En rayon, des assortiments de vins français et italiens dont les deux fondateurs connaissaient les producteurs. Aujourd’hui, Jacques Wein Depot est une filiale du groupe Hawesco, mais nous sommes totalement indépendant dans notre politique. La philosophie reste toujours la même: l’authenticité, l’histoire d’un vignoble ou d’un vigneron à raconter et, évidemment, la possibilité de déguster

Revenons au breuvage… Pourquoi un certain raisin noir s'appelle muscat de Hambourg ?
Au XIXème, la ville de Hambourg avait beaucoup de contact avec l’Orient, notamment le commerce des épices avec le port "historique" : Speicherstadt. C’est à cette époque que sont ramenés d’Égypte deux cépages d’Alexandrie. En les croisant, il a été obtenu ce fameux muscat de Hambourg. Toujours durant le XIXème, il a été planté en France, où il est appelé muscat du mont Ventoux, mais il est aussi en Californie, emporté par des immigrants allemands.

D’autres particularités à citer concernant le vin et la vigne en Allemagne ?
Si les allemands boivent du vin, ce sont les Romains qui ont planté les premières vignes durant l’Antiquité, come en Espagne ou dans le Languedoc. A l’inverse, en Bourgogne ou en vallée du Rhône, les premiers pieds ont été cultivés avant l’arrivée des Romains. En Allemagne, dans les régions de Nüremberg ou de Wuisburg, le sol a la même particularité que dans le Chablésien: un sol précédemment occupé par la mer, avec beaucoup de coquillages. Cela rend le sol très minéral. Le même cépage, un Riesling par exemple, aura le même gout entre Nuremberg et le Chablis. En rien à voir avec un Riesling d’Alsace. Cela démontre bien que c’est la nature du sol qui dirige le gout du vin, avant le cépage lui-même.

Vous allez fêter les 5 ans du magasin. Qu’est qui est prévu à cette occasion ?
Il est prévu de montrer notre cœur de métier ! C’est à dire la dégustation en magasin… Avec un buffet pour fêter cette anniversaire ; et un groupe de jazz avec saxophoniste et pianiste pour animer la soirée. Le samedi 17 en soirée, nous accueillons clients, amis et grand public. Nous vous attendons à partir de 18h à Winterhude.

Xavier HORION (www.lepetitjournal.com/hambourg.html) Mercredi 14 novembre 2012
Jacques' Wein-Depot
Hamburg - Winterhude
Mühlenkamp 59
22303 Hamburg
http://www.jacques.de/depot.php/id/274

A relire:

CINQ QUESTIONS A – Sophie Chevalier, peintre amateur autodidacte

CINQ QUESTIONS à … Babak Ghanadian, co-fondateur de Niriu

CINQ QUESTIONS A …- Stephan Gabriel, photographe hambourgeois tombé en amour de Paris

Hambourg
Actualité Allemagne
A la une

MATHIEU AMALRIC - "Ma vie est de réaliser des films"

Mathieu Almaric est attendu par une foule d’admirateurs au sous-sol de la Fnac Montparnasse, à Paris, qu’il fréquentait comme vendeur il y a 30 ans. Après sa dédicace pour la sortie en DVD du film La Chambre Bleue, il filera en scooter au théâtre de la Bastille pour jouer dans la pièce Le Moral des ménages. L'acteur qui en est à sa 6e réalisation se confie sur son enfance expatriée qui l’a finalement conduit vers un domaine où il excelle…
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

ENJEUX - "L'Europe a-t-elle manqué le virage du numérique?"

Les Entretiens de Royaumont étaient de retour au Château Royal de Varsovie ce samedi 15 novembre. Des intervenants français et polonais, dont Jacques Attali ou François Fillon, ont constaté que l'Europe a mal négocié ce virage technologique. Ils en appellent à une Europe unifiée numériquement
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.

MATTHIAS FEKL – "Les Français de l’étranger sont un atout extraordinaire"

Deux mois après sa prise de fonction à la tête du secrétariat d’Etat au Commerce extérieur, à la Promotion du tourisme et aux Français de l’étranger, Matthias Fekl souhaite plus que jamais mettre en valeur le potentiel que représente la communauté des Français de l’étranger. Sa stratégie ? Proximité et pragmatisme
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.