EN CUISINE AVEC RAZZIE - Tout ce que vous ne saviez pas sur les pommes de votre région

Dès la fin du mois de septembre, les étals de nos marchés se transforment et laissent progressivement place à de beaux produits d'automne. Pour lepetitjournal.com Cologne, Razzie s'est intéressée à un produit célèbre, saisonnier et local – la pomme

Premier plan, en partant de la gauche, l'ananas Reinette, la Gala - Second plan, en partant de la gauche., Santana, Elise, Jona Gold et Rosen Apfel (Photo : LPJ Cologne)

Face à la grande diversité de ces dernières, qui ne s'est jamais demandé comment on s'y retrouvait. Quelle pomme pour quel goût? Quelles sont les différences? Même pour ceux qui n'aiment pas a priori les pommes, nous avons trouvé plein de tuyaux pour vous aider à vous repérer dans cet univers fruité et à les apprécier.  

Une visite chez le producteur – une multitude de surprises
Aller à la source semblait être le meilleur moyen pour ne pas être pris pour des pommes. Un producteur bio de la région d'Ahrtal, Monsieur Bert Krämer, propriétaire du Bio Hof Bölingen, m'a gentiment ouvert les portes de sa ferme et offert une bible d'information sur un fruit tellement populaire et pourtant méconnu– Il est surprenant d'entendre que nous avons accès à vingt-cinq différentes sortes de pommes entre juillet et octobre et jusqu'à quinze en octobre-Novembre à déguster. Notre hôte précise que nous parlons essentiellement de «pommes de table», dans lesquelles on ne fait que croquer et savourer. Compotes et boissons ne semblaient pas faire partie du patrimoine de la terre mais plutôt des produits dérivés.

Parmi ce choix immense, il est agréable de découvrir que deux variétés  sont adaptées aux gourmands allergiques (pollen, allergies croisées comme noisettes, fraises...), la Santana et Elise, disponibles jusqu'à Noël. Après avoir goûté ces deux descendantes d'Elstar, elles m'ont fait rougir (comme la couleur de leur peau) de plaisir, toutes deux mi-sucrées, mi-acidulées mais avec du peps et du croquant. Deux pommes que tous les gourmands peuvent apprécier.

(Photo : LPJ Cologne)

Elles s'appellent Topas, Elstar, Gala, Jona Gold, "Rosen Apfel", Ananas Reinette.
Alors que je pensais connaître le goût des pommes, la dégustation de sept d'entre elles m'a littéralement bluffée; j'ai découvert d'énormes différences de goût et de texture et j'ai même élu mes préférées.

Entre autres, la Gala bio et rouge de cette ferme, douce, ferme avec peu d'acidité ou la «Rosenapfel» aromatique se déclinant vers l'aigre-doux. Ou la Jonas Gold, une classique au goût un peu plus léger. Sans oublier, la plus connue, la Elstar, également mi-sucrée, mi-acidulée et juteuse, tenant parfaitement à la cuisson (compotes, tartes...). En gardant la meilleure pour la presque fin, ma préférée est l'Ananas Reinette, mère de la Berlepsch, toute petite merveille jaune, sucrée et dont l'arôme reste un bon moment en bouche. D'après mon hôte, de vrais amoureux font des kilomètres en saison pour se procurer ce bijou directement chez lui.

Bert Krämer, propriétaire du Bio Hof Bölingen
(Photo : LPJ Cologne)

Finalement, j'ai eu la chance de goûter une variété directement dans le verger, la Pinova qui m'a laissée un souvenir délicieux d'une pomme sucrée, ferme me chuchotant "J'en veux encore !" mais celle-ci avait encore besoin de quelques semaines avant d'être cueillie.

Tous ces fruits de saison, ont une belle durée de vie – environ trois semaines sur votre table et deux mois au frigo. Impossible de commettre une erreur en Automne puisque c'est leur saison préférée: veillez simplement à ce que leur peau soit lisse et ferme et n'hésitez pas à les goûter sur le marché.

Difficile de passer en revue et de déguster toutes les variétés mais cette aventure m'a prouvée qu'il y en avait vraiment pour tous les goûts.

La pomme, juste une histoire de goût ?
Qu'on les aime acidulées ou sucrées, elles ont toutes un point en commun: elles offrent des bienfaits pour la santé et sont riches en vitamine C, sels minéraux et anti-oxydants. Elles confirment bien le vieux dicton "Une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours".

Elles font aussi du bien au porte-monnaie puisque leur prix au kilo est minimal (1.50/2.00 euros en moyenne). Grâce à leur production régionale, les pommes arrivent toutes fraîches chez les primeurs.

Côté pratique, vous trouverez toutes ces pommes bios à Cologne (Naturata, Basic et Denns) ainsi que sur les étals du fermier Biohof Bursch. Bio Hof Bölingen les livre également dans les villes d'Aachen, Bonn, Essen, Dortmund et Koblenz.

Avant de vous lancer dans la préparation de vos compotes ou traditionnelles tartes tatin, découvrez l'immense richesse d'un produit local juste en croquant dedans. Toutes ces pommes vertes, rouges ou jaunes n'auront bientôt plus de secrets pour vous. Elles auront un nom: qu'elles soient Elise, Santana ou Pinova, votre visite sur le marché aura un autre goût.

Razzie (www.lepetitjournal.com/cologne) Jeudi 1er novembre 2012

A relire :

AUTOMNE - Mangez des pommes ... et pourquoi la Berlepsch, la reine des pommes

EN CUISINE AVEC RAZZIE - Farcir les légumes autrement : 2 recettes remplies de soleil !

EN CUISINE AVEC RAZZIE – Pour colorer votre été: des fruits rouges et une palette d'idées

EN CUISINE AVEC RAZZIE - Les asperges, comme vous ne les avez jamais goûtées !

EN CUISINE AVEC RAZZIE – L'œuf dans tous ses états

EN CUISINE AVEC RAZZIE – Sublimer des légumes oubliés, c'est possible !

EN CUISINE AVEC RAZZIE - Et si cet hiver vous donnait la pêche ?

EN CUISINE AVEC RAZZIE - Un repas de fête qui en alléchera plus d'un !

EN CUISINE AVEC RAZZIE- L'osso buco s'invite à table et fait son beau

RECETTE - Le cocktail de l'été arrive finalement à Cologne.... en automne

Hambourg
Actualité Allemagne
A la une

CAMBODGE - Un potentiel incroyable !

Pol Pot et ses Khmers rouges ont laissé de profondes cicatrices dans le royaume du Cambodge. Mais l'ancienne colonie française fait aujourd'hui table rase du passé et se laisse rêver à des jours meilleurs, affichant désormais une des croissance les plus forte de la zone. Et quand on connaît un peu le sud-est asiatique, il est inutile de dire que le pays affiche des atouts certains! Un reportage vidéo du W Project
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CAMBODGE - Un potentiel incroyable !

Pol Pot et ses Khmers rouges ont laissé de profondes cicatrices dans le royaume du Cambodge. Mais l'ancienne colonie française fait aujourd'hui table rase du passé et se laisse rêver à des jours meilleurs, affichant désormais une des croissance les plus forte de la zone. Et quand on connaît un peu le sud-est asiatique, il est inutile de dire que le pays affiche des atouts certains! Un reportage vidéo du W Project

SALON S’EXPATRIER MODE D’EMPLOI – Rencontre avec les candidats au départ

Vendredi 27 mars la Cité Universitaire de Paris accueillait le Salon S’expatrier : mode d’emploi. Plusieurs stands et conférences étaient proposés aux futurs candidats au départ afin de les renseigner et de les accompagner dans leurs démarches administratives. Qui sont-ils et pourquoi souhaitent-ils partir ?
Expat - Politique

TOURISME – "La France doit demeurer la première destination du monde"

Réunis au Parc des Expositions Porte de Versailles, 750 exposants sont venus défendre les atouts touristiques français, à l’occasion de la dixième édition du Salon Rendez-vous en France. Une occasion de multiplier les rendez-vous d’affaires pour accélérer la promotion de l’offre touristique française.

SCRUTINS HORS DE FRANCE - Bilan des élections 2014

Quatre scrutins concernaient les Français de l’étranger en 2014 dont les élections consulaires et européennes, au suffrage direct. Ils ont été marqués par une faible participation et des difficultés techniques. Un rapport présenté par Georges-Francis Seingry, vice-président de l’Assemblée des Français de l’étranger, propose des dispositions pour améliorer le processus électoral.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Francophonie

SENSATIONS DU FUTUR - Une exposition ultra sensorielle à São Paulo pour fêter les 350 ans de Saint-Gobain

Pour commémorer son 350e anniversaire, le groupe Saint-Gobain, internationalement reconnu comme le leader du marché de l’habitat et des matériaux de haute performance, a choisi le Brésil pour y exposer - jusqu’à samedi - une exposition singulièrement originale : l’exposition "Sensações do Futuro"("Sensations du futur"). Après Shanghai en janvier, São Paulo est la deuxième étape de cette intrigante exposition itinérante, qui sera ensuite à Philadelphie en mai et à Paris en octobre. Reportage.

EXPO UNIVERSELLE 2015 – Les pavillons de la Francophonie

Lors de l'exposition universelle 2015, 145 pays seront représentés. Parmi eux, une trentaine sont membres de l'Organisation Internationale de la Francophonie. On compte également quelques grands absents comme le Canada ou la Grèce. A l'occasion de la semaine de la langue française et en cette Journée Internationale de la Francophonie, lepetitjournal.com vous propose un panorama non exhaustif des pavillons, membres de l’OIF.