Haïti

INTEMPERIES AU NORD - La nature s'acharne sur Haiti

 

Intempéries dans le Nord d’Haïti : Au moins 7 morts et 4 disparus, selon un nouveau bilan partiel

 

Depuis Samedi dans la soirée, des informations faisaient état d’inondations dans différents quartiers, comme La Fossette…

De la rue Espagnole pour aboutir à la Route Nationale #1, la circulation était plutôt compliquée, en raison du débordement des eaux, de la boue et des canaux d’évacuation bouchés.

  

Même les motocyclettes ne pouvaient pas passer,  il en fut de même dans les quartiers situés au sud de la ville.  Les eaux arrivaient jusqu’aux genoux des piétons, en fin de soirée, il était difficile, notamment pour les véhicules des Travaux Publics de se frayer un chemin, pour aller déblayer les rues bloquées par les alluvions charriées par les eaux.

La pluie, d’abord sectorielle, a commencé à tomber vers 3:00 pm (20:00 GMT) samedi soir et en début de soirée, plusieurs habitants s’efforçaient de laisser leurs zones de résidence pour aller se réfugier dans des abris plus sûrs.

C’est la troisième fois, en 2016, que le Cap- Haïtien, la deuxième ville d’Haïti, situé à 248 km au nord de Port-au-Prince, connaît un tel débordement des eaux.

Le 10 février dernier, puis le dimanche 28 février 2016, de fortes pluies avaient causé la mort d’une personne dans le département du Nord. Quatre autres étaient portées disparues et plus de neuf mille maisons inondées.

 Le Dimanche 6 novembre compte déjà sept morts, 4 disparus, des centaines de familles sinistrées : tel est le bilan, encore partiel, des fortes pluies qui s’abattent sur le Nord d’Haïti, depuis l’après-midi du samedi 5 novembre 2016, selon des sources officielles jointes par AlterPresse au Cap-Haïtien (deuxième ville d’Haïti, à 248 km au nord de Port-au-Prince).

Parmi les personnes, décédées dans l’effondrement de leur maison, figurent une mère d’environ 40 ans et ses trois enfants. Le corps sans vie d’un homme a été également découvert du côté de Cormier, dans la section communale dénommée « Bande du Nord », non loin de Labadee, le fameux port de croisière. On signale aussi des passagers de taxi -motocyclettes parmi les personnes portées disparues.

C’est la solidarité de voisins, qui a favorisé, durant la nuit du 5 au 6 novembre 2016, les secours à plusieurs familles victimes ou sinistrées dans les inondations, les eaux arrivant, par endroits, jusqu’aux genoux des habitants.

Beaucoup ont pu trouver refuge chez des amis, en attendant que la pluie baisse en intensité. C’était le « sauve qui peut » en différents endroits, signalent à AlterPresse des habitants de la région.

Passages nuageux et temps couvert, alternés par des « éclaircies » de soleil à l’horizon, ont marqué la journée du dimanche 6 novembre 2016, au Cap-Haïtien.

Durant la journée, des équipes départementales du Ministère des Travaux Publics s’efforçaient de déblayer les ravins Etrier (Rue 0-L) et Goya (dans la zone de Chambord, non loin de Vertières), par où transitent des eaux tumultueuses, provoquant  des difficultés de circulation automobile au centre-ville, lors de fortes averses.

Des interventions ont été également faites au quartier populaire de La Fossette, non loin du rond-point de Samarie…

Le Dimanche 6 novembre 2016, les activités tournaient globalement au ralenti dans la deuxième ville d’Haïti. Aucun bilan officiel n’est encore établi sur différents types de dégâts, enregistrés dans le commerce.

La pluie, qui avait repris vers 6:00 pm (23:00 GMT), depuis le 6 novembre 2016, laissait planer des inquiétudes chez plusieurs habitants du Nord. Ils se demandaient à quoi doivent-ils s’attendre dans les jours à venir avec la persistance des pluies intenses, le  mois de novembre subissant, depuis plusieurs années,  des périodes de précipitations importantes, susceptibles de provoquer des inondations.

 

(www.lepetitjournal.com/haiti),lundi 7 novembre 2016

Correspondence de Wedlyne Jacques

Avec  www.alterpresse.org

 

 

 

 
A la Une en Haïti

CARNAVAL ET POLITIQUE EN HAITI - La gauche incapable de se rassembler et la droite passée de l’autre côté de la rampe

Si Don Kato semble tacler un secteur précis à travers titre et refrain de sa meringue, il a toutefois lessivé tous les secteurs de la vie nationale, même la société civile. Comme dans une légende de photographie, de la gauche vers la droite, Don Kato « lave lè a » ! Il sape la gauche d’une part pour son incapacité à se rassembler, à faire front commun en vue d’offrir une alternative viable. Et, d’autre part, il met la droite à contribution…
Une internationale

JÉRÔME COMMANDEUR – Aux commandes... des César

De Commandeur à commandant il n’y a qu’un pas. Pas étonnant alors qu’on entende souvent l’humoriste répondre "commandant de bord" quand on lui demande ce qu’il aurait aimé faire quand il était petit. Et même s’il n’a pas tout à fait réalisé son rêve d’enfant, que Jérôme Commandeur se rassure… Tout semble lui sourire ces dernières années. De la scène au cinéma en passant par la réalisation, sans oublier l’animation de la 42ème Cérémonie des César…
Actu internationale
En direct des Amériques
Montréal - Actualité

Comment se faire des amis à Montréal ?

La question revient sans arrêt sur les réseaux sociaux dédiés à l’expatriation : « comment se faire des amis une fois que l’on est installé…
Toronto - Actualité

FAMILY DAY – Où sortir ce lundi ?

La province célèbre la famille en ce Lundi. La plupart des Ontariens profitent d’un congé férié pour fêter cela. Mais où sortir ce lundi ?…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine