Francfort

CONSULAT – Un nouveau service de rendez-vous en ligne

Afin de mieux servir ses usagers, le Consulat général de France à Francfort a mis en place, à compter de cette semaine, un système de rendez-vous.
Les demandes d’inscription au Registre des Français établis à l’étranger, de passeport biométrique ou de carte nationale d’identité sécurisée ne pourront être dorénavant reçues que sur rendez-vous. Pour cela, il suffit d’utiliser la plateforme dédiée Rendez-vous.

Les retraits de passeport et de carte nationale d’identité sécurisée peuvent être effectués quant à eux toujours sans rendez-vous, de même que les demandes de légalisation de signature et de certificat de vie, durant les horaires d’ouverture : du lundi au vendredi, de 8h45 à 12h.
Par ailleurs, l’inscription au Registre des Français établis à l’étranger peut se faire dorénavant en ligne (en savoir plus). Cette inscription facilitera par la suite vos démarches administratives.

Les demandes de passeport ou carte d’identité peuvent dorénavant être effectuées auprès de tout consulat ou de toute mairie équipés (liste consultable ici).

Accédez à la plateforme de prise de Rendez-vous

Pour utiliser au mieux cette procédure, il est recommandé de disposer de la configuration suivante :
choisir le français comme langue de votre navigateur afin de pouvoir accéder à la version française et complète de la plateforme de rendez-vous (en anglais dans le cas contraire) ;

  • utiliser les navigateurs Internet Explorer (version 6.0 et supérieures) ou Firefox (version 1.0 et supérieures) ou Mozilla (version 1.7.8 et supérieures) ;
  • vous devez également disposer d’Adobe Acrobat Reader (version 5 ou supérieures) pour pouvoir imprimer le récépissé de votre prise de rendez-vous ;
  • il est enfin indispensable d’autoriser l’ouverture des "pop-up" (paramètre de votre navigateur).

Source Consulat général de France à Francfort.

(Photo © Pixabay)

VK (www.lepetitjournal.com/francfort), mercredi 5 juillet 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

de Rendez-vous

 
Francfort
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine