Francfort

NOUVEAUX VENUS – Francfort accueille ses nouveaux partenaires économiques franco-allemands

Partenaire essentiel au service du développement économique et commercial franco-allemand et plateforme d’échanges entre professionnels et décideurs, le Club des Affaires de la Hesse, a organisé, comme le veut la tradition, sa soirée ”Nouveaux Venus” conjointement avec la société de promotion économique de Francfort (Wirtschaftsförderung Frankfurt GmbH) le 12 novembre dernier.

Stanislas Mrozek, Consul Général adjoint, Sophie Laszlo, Consule Générale, Olaf Lemmingson, Wirtschaftsförderung, et Anja Obermann, directrice de la Wirtschaftsförderung
(Photo AC DP lepetitjournal.com/francfort)

Une tradition qui fête ses 20 ans
La soirée d’accueil des ”Nouveaux Venus”, tradition bien ancrée à Francfort et événement phare du Club des Affaires de la Hesse et de la Wirtschaftsförderung de Francfort, participe activement chaque année depuis 20 ans à la valorisation de nouveaux dirigeants et à la mise en lumière d’entreprises dont les activités reflètent le puissant maillage de réseaux économiques et commerciaux existant entre la France et l’Allemagne. L’objectif premier de cette manifestation est de souhaiter la bienvenue aux ”Nouveaux Venus”, qui sont soit des dirigeants français d'entreprises récemment arrivés en Hesse soit des dirigeants allemands de structures françaises implantées dans la région.

Un cadre privilégié pour des invités de choix
Pas moins de 66 participants ont pris place dans le très spacieux auditorium du Musée d’Architecture de Francfort offrant ainsi un cadre privilégié à cette rencontre déclarée ouverte par Sophie Laszlo, Consule Générale à Francfort et Présidente d’Honneur du Club des Affaires de la Hesse accompagnée de Stanislas Mrozek, Consul Adjoint. Depuis peu dans la capitale de la finance, Sophie Laszlo, souligne, dans son mot de bienvenue, que ses activités précédentes à Lisbonne relevaient davantage du domaine de la culture et félicite le travail remarquable de Mr Mrozek, qui la soutient depuis sa prise de fonction en septembre 2013, et l’accueil particulièrement chaleureux des Hessois.
Présentée par Charles Marchant, Président du Club des Affaires de la Hesse, qui en profite pour annoncer les prochains événements du Club dont la traditionnelle soirée dégustation de truffes du 17 décembre, Anja Obermann prend place sur le podium. Elle succède à Peter Kania et dirige dorénavant la société de promotion économique de Francfort (Wirtschatfsförderung) et invite les entrepreneurs présents dans la salle à faire appel aux services de la Wirtschaftsförderung pour toute question liée au fonctionnement de leur entreprise.

Olaf Lemmingson, responsable de la branche internationale à la Wirtschaftsförderung, et Anja Obermann, directrice générale de la Wirtschaftsförderung
(Photo VK lepetitjournal.com/francfort)

Des jumelages aux partenariats économiques et commerciaux
Anja Obermann, née à Mayence indique son profond attachement à la langue française et se réjouit de la vitalité des échanges franco-allemands en cette année des 50 ans du Traité de l’Elysée, du travail remarquable de l’OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse) et de la chaîne ARTE ainsi que de la forte présence française en Hesse avec notamment le marché alsacien, le Lycée français Victor Hugo ou encore les 9 ”Kitas” ”Le Jardin” pour les plus petits. Forte d’un tissu économique dense, la ville de Francfort peut s’enorgueillir d’abriter la Banque Centrale Européenne, l’aéroport international, de grandes entreprises dont 500 entreprises françaises, comme Sanofi-Aventis qui emploie près de 7.000 collaborateurs, ou encore BNP Paribas, Air France, Cegelec, Air Liquide ou Saint-Gobain. Par ailleurs, le jumelage de la ville de Francfort avec la ville de Lyon et celui du Land de la Hesse avec la région Aquitaine qui voient naître aussi bien des initiatives privées, des échanges scolaires et universitaires, que des coopérations dans les domaines culturels et économiques forment des axes essentiels pour le rayonnement de la France et de l’Allemagne en Europe.

(Photo VK lepetitjournal.com/francfort)

Les vedettes de la soirée se présentent
Sans faire durer davantage le suspens, Robert Koschitz, Vice-président du Club des Affaires de la Hesse, appelle les fameux ”Nouveaux Venus” à se présenter.
Une petite dizaine de dirigeants ou entrepreneurs ayant pu répondre présent à la soirée monteront tour à tour sur le podium. On apprendra ainsi, qu’Air Liquide projette de déplacer à Francfort l’essentiel de son département international, que le spécialiste logistique GEFCO (Groupage express de Franche-Comté) étend son réseau en Europe, que l’entreprise Sodexo qui représente la gastronomie française en Allemagne fournit aussi bien les écoles, les entreprises, que la Mairie de Francfort. La compagnie aérienne Air France compte 3 millions de clients par an et possède une très bonne qualité de relations d’Allemagne vers le monde entier. Par ailleurs, la société Merck Serono, basée à Darmstadt est un gros employeur de profils français dans les domaines pharmaceutique et chimique et Page Group, présent dans 34 pays dans le monde, est très bien représenté depuis les années 90 à Francfort dans le domaine du recrutement.

A côté d’enseignes françaises connues, la soirée permettra aussi de découvrir, la société d’Ingénierie et de conseil Agap2, ainsi que le centre d’Affaires Altios dont la mission est d’aider les entreprises à se développer à l’international et Exotarget, spécialiste des données dans les secteurs B to B et B to C. Enfin deux partenaires essentiels au service de toute la communauté francophone, présenteront leurs prestations : d’une part lepetitjournal.com/francfort, journal en ligne entièrement gratuit d’informations rédigé en français et d’autre part la nouvelle équipe d’emploi-allemagne, bourse franco-allemande de l’emploi qui joue un rôle primordial à l’heure de la mobilité professionnelle, offre un service gratuit aux candidats Français désirant trouver un emploi en Allemagne, les aide à la rédaction des CV et les accompagne jusqu'à l'issue du processus de recrutement.

Valérie Keyser (www.lepetitjournal.com/francfort) vendredi 22 novembre 2013

 
Francfort
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine