Francfort

TRAVAILLEURS DÉTACHÉS – Sept pays européens appellent à plus de réglementation

Huit représentants français, allemand, belges, luxembourgeois, néerlandais, autrichien et suédois ont cosigné dans le Monde une tribune pour demander la modification de la directive  « travailleurs détachés » de 1996. Leur objectif : mettre  fin au « dumping social » au sein de l’Union Européenne. Retour sur une mesure européenne qui fait débat et met en lumière les faiblesses de la construction européenne. 

Travailleurs détachés, travailleurs expatriés : quelles différences ?

Selon la définition donnée par la directive « travailleurs détachés » (16 décembre 1996), « tout travailleur, qui pendant une période limitée, exécute son travail sur le territoire d’un Etat membre autre que l’Etat sur le territoire duquel il travaille habituellement » est considéré comme un travailleur détaché.

Dans les faits, il s’agit de salariés qui font des missions ponctuelles dans un autre pays de l’Union européenne que celui dans lequel ils travaillent normalement. Le critère de « durée » est donc essentiel, un expatrié qui travaille habituellement dans un pays étranger ne peut donc pas être considéré comme détaché.

Une directive est un acte normatif pris par l’Union européenne. Elle donne des objectifs à atteindre par les Etats membres, avec un délai. Une fois la directive adoptée, les parlements de chaque Etats doivent la transposer dans leurs droits nationaux.

Concurrence entre les Etats et abus des entreprises

La directive précise que « les entreprises garantissent aux travailleurs détachés sur leur territoire les conditions de travail et d’emploi qui sont fixées dans l’Etat sur le territoire duquel le travail est exécuté ». Dans les faits, l’entreprise qui détache des travailleurs en France ne peut les rémunérer en deçà du SMIC français mais n’a aucune obligation de les payer au même niveau que les salariés français du même secteur. 

De plus, aucune réglementation n’est prévue en ce qui concerne la protection et les charges sociales.

Cet « oubli » entraine donc de nombreux abus comme le travail dissimulé aux autorités françaises ou le non-respect des normes d'hygiène et de sécurité. La frontière entre travail détaché et travail illégal est en effet parfois ténue. Les fraudeurs utilisent par exemple des enchevêtrements de sociétés sous-traitantes afin de dissimuler leurs pratiques à l’Etat français.

Le détournement va parfois jusqu’à détacher des travailleurs français… en France. L’entreprise les emploie via une agence d’intérim dans un pays étranger, où les charges et la protection sociales sont moindres.

L’appât du gain fait donc le succès de la directive. Le BTP est le champion du travail détaché, concentrant à lui seul 37% de ces salariés nomades en France, soit 77.700 personnes en 2013. Dans l’agriculture, le nombre de travailleurs détachés a augmenté de 1000% entre 2004 et 2011.

Lire la suite dans notre édition internationale...

 
Francfort

LECTURE - Les gagnants du concours Au plaisir de lire

Le 17 mai dernier, la Bibliothèque francophone « Au plaisir de lire » à Francfort a organisé son 6ème concours de lecture en langue française. 3 élèves sur 21 ont remporté l’épreuve et sont issus d’établissements de Friedberg, Roßdorf et Darmstadt.
Une internationale

LOUISE EKLAND – "Le French bashing n’est plus à la mode !"

Les Français sont formidables, si ! si ! Et c’est une Anglaise, Louise Ekland, qui le dit ! Journaliste à la télévision et à la radio française, la pétillante jeune femme publie un livre plein d’humour, «A moi les petits Français ! » où elle croque nos petites manies avec bienveillance
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine